Jeudi 14 novembre 2019
São Paulo
São Paulo
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Amoa Konoya ou la découverte de l’art indigène brésilien

Par Perrine Bernard | Publié le 31/05/2019 à 11:00 | Mis à jour le 31/05/2019 à 11:00
art indigene- Sao Paulo- Amor Konoya-

La boutique Amoa Konoya, Rua João Moura, SP est plus qu’un simple espace de vente d’artisanat local, c’est plus de dix mille pièces d’art indigène en provenance de tout le Brésil. Chaque dessin, couleur et forme ont une signification que les propriétaires des lieux se feront un plaisir de vous enseigner.

 

De l’artisanat local à l’art indigène

Vous y trouverez des objets d’utilité quotidienne comme des sacs à main, des ustensiles de cuisine en bois etc… Mais également de véritables oeuvres d’art  provenant de plus de soixante tribus différentes. Le propriétaire des lieux, Walter, a travaillé au sein de l'UNI (l'Union des Nations Indigènes) dans les années 1980. Il est passionné par la question indigène au Brésil, une population qui est de plus en plus menacée. Il explique: "Vous autres Français en savez davantage et vous vous intéressez plus aux cultures indigènes du Brésil que les Brésiliens eux-mêmes [...] Il existe une propagande qui vise à gommer la culture indigène, au profit de leur intégration dans les villes. Le gouvernement voudrait que les Indiens deviennent simplement brésiliens."

 

La particularité de l’art Indigène

L’art indigène brésilien a vu le jour avec les tribus natives du pays qui existaient déjà avant la colonisation portugaise au XVI ème siècle. Ces pièces, de plus en plus rares, ont la particularité d’être composées d’éléments naturels comme le bois, les fibres, des os, des dents, des résines etc.. Un art qui est par essence écologique. L’esthétisme est présent dans chacune des pièces. Un tribal, une couleur, les formes, rien n’est fait par hasard.

 

art indigene
Amoya Konya, boutique Sao Paulo

 

Les communautés indigènes se battent pour maintenir leurs rites, leur histoire et surtout leurs espaces. Un sujet qui malheureusement fait encore et toujours l’actualité. Rappelons que dernièrement un des chefs indigènes d’Amazonie, Raoni, était en tournée européenne afin de trouver des soutiens politiques et financiers. Le 16 mai dernier, Emmanuel Macron, président Français, a affirmé son intérêt  pour la lutte des Amérindiens.

 


Amoa Konoya, boutique, arte indígena : R. João Moura, 1002 - Pinheiros, São Paulo - SP, 05412-002

 

 

Nous vous recommandons

perrine bernard

Perrine Bernard

Correspondant pour lepetitjournal.com. Rédactrice pour l'édition de Sao Paulo et interlocuteur commercial pour vos placements publicitaires.
0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

PORTRAIT

Marion Lovell, l’abnégation au profit du Téléthon

Touchée par des drames personnels liés à une maladie génétique rare, Marion Lovell-Virte est coordinatrice du Téléthon des Français de l’étranger. Elle rêve de mobiliser en force et en nombre...

Vivre à Sao Paulo

SANTÉ

Vapoter à l’étranger, est-ce légal ?

Alors que la e-cigarette ou vapoteuse est de plus en plus utilisée au détriment des cigarettes classiques, il n’est pas toujours légal de s’en servir à l’étranger, voire même passible de peines

Que faire à Sao Paulo ?

Les séries françaises qui cartonnent à l’étranger

Les séries françaises s’exportent de plus en plus à l’étranger. De Capitaine Marleau au Bureau des légendes, découvrez les séries tricolores qui passionnent les téléspectateurs du monde entier.

Expat Mag

Valence Appercu
ÉVÉNEMENT

Quelle moustache portez-vous en ce mois de Movember ?

De nombreuses célébrités participent au mouvement international qui réunit 5 millions de personnes se laissant pousser la moustache pendant 1 mois. Et vous ? Plutôt Brad Pitt ou Jennifer Gardner ?