Mercredi 17 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le tour des tours de Monti

Par Salvo Isidoro Valenti | Publié le 03/06/2019 à 18:55 | Mis à jour le 03/06/2019 à 19:18
tour monti

Au Moyen Âge à Rome, il y avait plus de 300 tours, dont certaines ont été endommagées surtout en raison des tremblements de terre, beaucoup détruites et d’autres ont été incorporées dans les palais de la Renaissance.

Les tours étaient le symbole de la puissance des nobles et certaines sont encore bien visibles.  

Cette promenade vous mènera à la découverte des tours de Monti, un rione (quartier) charmant et très riche d’histoire à cheval sur plusieurs collines de Rome.

Tours des Capocci et des Graziani

Commencez par la place San Martino ai monti, où vous pouvez trouver la tour Capocci, la plus haute tour du quartier parfaitement conservée.

La tour des Capocci, qui représente une entrée monumentale du quartier, a été construite avec du matériel des bains de Traiano et faisait partie d'un ensemble de bâtiments qui ont été démolis à la fin du XIXe siècle. Les bains de Traiano étaient les premiers « grands bains thermaux » à Rome et, à l'époque, ils étaient en fait les plus grands bâtiments thermaux du monde.

En revanche, à l'intersection de la rue Giovanna Lanza et de la rue dei Quattro Cantoni, se trouve la tour Graziani, la plus basse du quartier, également construite avec du matériel des bains de Traiano. La tour est incorporée dans la Casa Generalizia dell'Istituto delle Figlie di Maria Santissima dell'Orto.

 

Tours des Borgia et des Annibali

Prenez la rue Giovanna Lanza, qui ensuite devient rue Cavour, jusqu’à la Scalinata dei Borgia. Ici étaient les appartements de la noble famille catalane. Ce lieu est lié, en plus des intrigues de la famille Borgia, aux meurtres de la Rome antique. Montez les escaliers pour arriver à place San Pietro in Vincoli. Ici vous pouvez admirez la tour dei Borgia, aujourd'hui c’est le clocher de l'église San Francesco di Paola. Evidemment, ne pouvez pas manquer la statue du Moïse de Michel-Ange dans la basilique de San Pietro in Vincoli.

Dirigez-vous vers la rue Eudossiana et continuez ensuite sur la rue della Polveriera. Quand vous êtes sur le petit pont, vous pouvez observer la tour degli Annibali, qui se trouve appuyée contre un éperon rocheux et des ruines romaines. Cette tour était tristement célèbre au Moyen Âge. Ici les mains des voleurs étaient clouées, en particulier de celles qui étaient coupables d'avoir volé des objets précieux dans des églises.

Tours des Conti et du Grillo

Prenez ensuite la rue del Colosseo jusqu’à la rue Cavour. En face, vous trouver la tour dei Conti, elle est située sur l'un des quatre exèdres du portique du temple de la paix. À l'origine elle était haute plus de 60 mètres, mais elle est devenue comme ça en raison des tremblements de terre.

La promenade continue sur la rue Tor de’ Conti. Sur la place del Grillo il y le palais qui intègre l'ancienne tour médiévale homonyme. Le célèbre marquis Del Grillo vivait dans ce palais-là. Il était très connu pour ses blagues colossales ; un jour il a fait sonner toutes les cloches des églises de Rome comme si le pape était mort, pour vouloir dire que la justice était morte. Plus tard, le palais devint l'atelier du célèbre peintre Renato Guttuso.

Tour des Milizie

Montez la Salita del Grillo et atteignez la rue Panisperna, d’où vous pouvez admirez la tour delle Milizie, une tour penchée d’environ 50 mètres, la plus importante des tours romaines. Ici se termine notre promenade, avec une légende sur la tour des Milizie. 

En fait, l’on raconte que la tour est l’œil-Periscope d’un immense palais souterrain d’Auguste et un jour, l’empereur s’élèvera sur la tour pour contempler sa merveilleuse Ville éternelle. 

tour des milizie

Nous vous recommandons

foto_salvo_3

Salvo Isidoro Valenti

Salvo est ingénieur en électronique et travaille dans une société de conseil en services de télécommunications. Passionné d'histoire, d'art, de musique et de voyages, ce sicilien d'origine est installé à Rome pour des raisons professionnelles.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Rome ?

THÉÂTRE

Du théâtre en français présenté la semaine prochaine!

Les participants des ateliers de théâtre de l’Institut français - Centre Saint-Louis (l’IF-CSL) présenteront trois spectacles gratuits, dans le petit théâtre du Centre Culturel français.

Expat Mag

Tokyo Appercu
POLITIQUE

Japon : élections à la chambre des conseillers

Le 21 juillet prochain se tiendront au Japon les élections de la chambre des conseillers qui verront se renouveler la moitié des sièges de l’assemblée (dans trois ans pour l’autre moitié).