Mercredi 22 septembre 2021
TEST: 2283

À la découverte de Murano, l’île du verre

Par Nina Malleret | Publié le 14/07/2021 à 07:00 | Mis à jour le 14/07/2021 à 07:00
Les berges de Murano, à Venise

Située dans la lagune de la belle Venise, l’île de Murano est en réalité porteuse d’une renommée internationale, grâce à son emblème qu’est le verre soufflé. Sa douceur et ses parfums estivaux méritent le détour autant que les nombreuses verreries de l’île, qui forment ensemble une escapade recommandée lors d’un passage dans ce coin du nord de l’Italie.

 

Brève histoire de l’île

Port commercial et prospère à l’époque du VIIème siècle après J.C., le territoire de Murano était habité en même temps que Venise, par de nombreux réfugiés fuyant les invasions barbares, avant d’être une ville entièrement commerciale lors du Xe siècle. A la suite d’un décret rédigé par le Sénat de Venise, c’est en 1291 que les verriers de Venise s’installèrent sur l’île de Murano. La cause de ce déménagement ? De nombreux incendies provenant droit des fours à verriers qui ravageaient peu à peu la ville et ses maisons en bois, que les autorités de la ville de Venise voulurent éviter. En outre, cette localisation particulière du fait de son format insulaire, permettait également de préserver davantage les secrets de fabrication du verre soufflé.

 

le verre de murano

 

Le verre, l’emblème de Murano

C’est ainsi que le territoire de Murano devint le centre mondial du soufflage de verre, avec encore une centaine de famille spécialisée dans la production installée sur l’île au début des années 2000. Cette activité est une réelle tradition autant qu’elle est chérie et protégée, et c’est d’ailleurs avec une grande attention et discrétion que les secrets de fabrication et de main d’œuvre se transmettent de générations en générations. Déjà lors de son apogée, les productions de l’île du verre étaient appréciées et connues sur tous les continents, jusqu’à devenir un souvenir de qualité à rapporter à la terre natale. De nombreux souverains faisaient même le déplacement afin de venir choisir eux-mêmes les plus fines fabrications de verre soufflé, parmi lesquelles l’on retrouve vases, vaisselle et autres éléments de décoration. Entre verre cristallin, verre émaillé, verre de fils d’or, verre multicolore ou encore verre de lait, les techniques sont nombreuses et constituent la richesse patrimoniale et culturelle de l’île italienne.

 

verre de murano

 

L’île de Murano et ses activités aujourd’hui

Aujourd’hui, Murano est la destination touristiquement première au monde en termes de découverte du verre soufflé. Malgré sa position géographique avoisinant la très célèbre Venise, qui pourrait lui faire de l’ombre, elle reste un incontournable pour les amateurs, connaisseurs et amoureux d’art, de pierres précieuses et de bijoux semblables. Grâce à des techniques de fabrication persistantes et désormais datant de plusieurs centenaires, les verreries sont toujours nombreuses sur l’île, constituant ainsi l’activité économique principale de Murano. Le travail du verre par les artisans est observable dans les ateliers et boutiques de l’île, parmi lesquels les prestigieux ateliers Ballarin, Venini ou encore Seguso sont toujours présents. Oscillant entre procédés traditionnels et touche moderne de l’art contemporain, les verreries de l’île de Murano sont toujours représentatives d’un art d’un grand raffinement. Aujourd’hui territoire d’environ 6 000 habitants, l’île de la lagune est également célèbre pour ses jardins et palais, dont la douceur et l’élégance ont inspiré de nombreux artistes et écrivains italiens : elle abrite aussi le Museo del Vetro (comptant plus de 4 000 pièces) ainsi que l’église Santi Maria E. San Donato (la plus ancienne de la lagune), qui seront à prendre en compte sur l’itinéraire d’une balade estivale au long du Grand Canal de Murano, accessible en vaporetto depuis Venise.  

Nous vous recommandons
Nina Malleret

Nina Malleret

Étudiante en Master 1 Culture à Angers, Nina effectue un stage de 4 mois au sein du Petit Journal de Rome. Curieuse, investie et forte d’ambition, elle est une passionnée d’arts visuels ainsi que de littérature, et aspire au journalisme culturel Européen.
0 Commentaire (s) Réagir