Les activités gratuites à faire pour découvrir les trésors romains

Par Lepetitjournal Rome | Publié le 27/10/2022 à 22:24 | Mis à jour le 28/10/2022 à 09:31
PALAIS DE ROME

Le patrimoine histoire et culturel de la capitale italienne est l’un des plus impressionnants au monde. Et de nombreuses merveilles sont à découvrir à moindre coût ! Entre monuments et musées, visite guidée.

 

Le Street art, partout dans les rues romaines

Les rues de la capitale regorgent de Street Art, dont les artistes sont plus talentueux les uns que les autres. Lors d’une balade entre les quartiers romains, certains d’entre eux sont emblématiques et sont à ne pas manquer pour découvrir Rome sous un autre angle.     
Par exemple, le quartier San Lorenzo qui accueille de nombreuses œuvres. Il est possible d’y admirer les œuvres des artistes féministes Alice Pasquini et Elisa Caracciolo.     
Le quartier Tor Marancia est le paradis du Street Art. Il abrite le « Big city life », un projet participatif financé par la capitale italienne dans le cadre du réaménagement urbain grâce au street art.     
Dans le quartier Testaccio-Ostiense Federico Massa, dit Lena Cruz, a réalisé la plus grande fresque écologique d’Europe Via del Porto Fluviale dans le quartier Testaccio-Ostiense.    
Dans le quartier de Garbatella-San Paolo, sur la Piazza Sauli, il est possible de contempler la collaboration entre Diamond et Solo pour la peinture d’art nouveau « Oh My Darling ».    
La Via Tuscolona, dans le quartier Quadrano, abrite un musée d’art de rue en plein air, il MURO qui peut même se visiter gratuitement.     

Les musées, gratuits le premier dimanche du mois

Le premier dimanche du mois, tous les musées municipaux et nationaux sont gratuits. Parmi les musées les plus importants, citons celui du Colisée, les Musées du Capitole, la Galerie Borghèse, les Musées de la Villa Torlonia, le Château Saint-Ange…        
Par ailleurs, quelques-uns peuvent également se visiter gratuitement toute l’année, pendant leurs horaires et jours d’ouverture :
•    Le musée Napoléonien (Piazza di Ponte Umberto 1)
•    Le musée Barracco (Sculpture antique, Corso Vittorio Emanuele II 166 Int. A)
•    Le musée Bilotti (Art contemporain, Viale Fiorello La Guardia 4)
•    Le musée Canonica (Maison d’artiste, Viale Pietro Canonica 2)
•    Le musée de la République romaine (Via Angelo Masina 15)
•    Le musée des Murs Auréliens (Via di Porta San Sebastiano 18)
•    Le musée Casal de ‘Pazzi (Paléontologique, Viale Egidio Galbani 6)
•    Le musée des pompiers (Via Marmorata 15)
•    Le musée MACRO (Art contemporain, Via Nizza 138)
•    L’Atelier de Luigi Pirandello (Via Cutigliano 82)
•    Le musée Mario Praz (Maison-musée, Via Giuseppe Zanardelli 1)
•    Le Hendrik Christian Andersen musée (Maison d’artiste, Via Pasquale Stanislao Mancini 20)
•    Le musée historique de la Libération (Via Tasso 145).


Les musées du Vatican, gratuits le dernier dimanche du mois

Les musées du Vatican détiennent l’un des plus importants patrimoine historiques, culturelles et artistiques de l’Italie, et du monde entier, avec une immense collection accumulée au fil des siècles par les Papes. Le dernier dimanche du mois, il est possible de les visiter gratuitement. Ils sont ouverts de 9h à 14h (la dernière entrée est à 12h30). Lors de cette visite, il est possible de visiter les musées du Pape, mais aussi la Chapelle Sixtine, les palais du Vatican ainsi que les splendides cours.

 

Les églises de la capitale éternelle

L’une des choses à savoir à Rome est que la visite des églises est gratuite ! Chacune d’entre elles détient un trésor, une merveille architecturale ou des œuvres d’art inestimables. Ainsi, des incontournables comme la Basilique Saint-Pierre, le Panthéon, la Basilique de Santa Maria Maggiore, l’Eglise de San Clemente al Laterno, l’Eglise de Santa Maria in Trastevere et bien d’autres encore se visitent gratuitement.    
A savoir, l’application Chiese Roma vient en aide aux visiteurs en recensant et situant toutes les églises (plus de 900) sur une carte en spécifiant les horaires d’ouverture.

 

Les plus belles places de la capitale

Les places ornant la capitale Italienne méritent toutes un détour, que ce soit pour profiter de l’ambiance effervescente ou encore pour y admirer les merveilles architecturales. Chacune d’entre elles à sa spécialité. En voici quelques une :
•    La Piazza San Pietro, l’une des plus connues du monde, située dans la Cité-Etat du Vatican. C’est ici que se retrouvent les foules lors des grandes fêtes religieuses célébrées par le Pape. Il est également possible d’y admirer les 140 statues de Saints qui s’y dressent.
•    La Piazza Navona, l’une des plus belles de Rome, a été construite sur un ancien stade qui pouvait accueillir plus de 30 000 personnes au 1er siècle. L’architecture baroque domine aujourd’hui cette grande place, avec notamment l’église Sainte-Agnèse-en-Agone.
•    La Piazza di Spagna, où se trouve l’ambassade espagnole, est une place emblématique qui témoigne de la richesse architecturale de la capitale italienne. Tout en haut du grand escalier, il est possible d’entrer au sein de l’Eglise de la Trinité-des-Monts, mais aussi de contempler une vue époustouflante sur Rome, notamment lors du coucher du soleil.
•    La Piazza del Popolo est située au croisement des rues commerçantes de la Via del Corso, la Via del Babuino et la Via di Ripetta. Cette place tire son nom de la Basilique Sainte-Marie-du-Peuple, une église gothique construite sur la tombe de l’empereur Néron, qui possède cependant une réputation douteuse pour avoir persécuter des chrétiens. La place du peuple est aussi connue pour son magnifique point de vue située en haut de la colline Pincio, dans la Villa Borghese.
•    La Piazza Venezia quant à elle accueille l’un des plus beaux trésors romains, le Monument Vittorio Emanuele II, aussi connu sous le nom de « II Vittoriano », et abrite la tombe du soldat inconnu et rend hommage au roi Vittorio Emanuele II.

 

Les parcs de Rome

Les parcs sont nombreux à Rome, ils promettent un moment de détente et permettent de retrouver un peu de verdure au milieu de l’effervescence urbaine. Parmi eux, il y a évidemment les Jardins de la Villa Borghèse, un parc qui se trouve au milieu de Rome et qui abrite musées, fontaines et monuments. Aussi, un autre parc, celui dell’Appia Antica, permet de contempler les restes des aqueducs romains. Il y a également le parc de la Villa Doria Pamphili, celui de la Villa Torlonia, et de la Villa Ada à ne surtout pas manquer.

 

Les fontaines à admirer

La ville éternelle détient en son sein plus de 2000 fontaines, dont certaines d’entre elles sont de véritables bijoux architecturaux. Ainsi, se balader dans Rome en faisant le tour des fontaines incontournables constitue également une activité 100% gratuite.     
Il est impossible de visiter la capitale sans se rendre à la somptueuse Fontaine de Trévi. Ce véritable trésor d’environ 26 mètres de haut est confectionné de statues, notamment celle de Neptune, Dieu de l’Océan, ornées de détails sculptés.
La Fontana dei Quattro Fiumi est aussi un incontournable, située Piazza Navona. Elle représente les quatre continents (le Danube (l’Europe), le Nil (l’Afrique), le Rio de la Plate (l’Amérique) et le Gange (l’Asie)), qui lorsqu’elle a été construite en 1651, étaient les seuls connus dans le monde entier.
Egalement, en face du Panthéon se situe une fontaine réalisée en 1578, ornée de dauphin et d’un blason relatant le Pape. Un obélisque qui était à l’origine situé dans le temple d’Isis, y a été rajoutée deux ans plus tard, ce qui a rendu la fontaine assez imposante.         
La Fontana della Barcaccia se trouve quant à elle sur la Piazza di Spagna, au pied de l’escalier Trinità dei Monti. C’est une œuvre en forme de petite barque construite entre 1627 et 1629 suite à une commande de l’Eglise catholique qui voulait démontrer sa puissance et sa richesse.    
A quelques mètres seulement de la Gare Termini, au centre de la Piazza della Repubblica se situe la Fontana delle Naiadi. Elle est l’œuvre du sculpteur Mario Rutelli, qui l’a construite au début du XXe siècle en 1901. Elle représente les sublimes Naïades, des nymphes marines.
Au moins dix fontaines sont absolument incontournables à Rome, tant pour leur beauté que pour leur histoire.

 

Lola Descamps

lepetitjournal.com rome

Lepetitjournal Rome

LePetitJournal.com de Rome, c'est le média de référence en français sur Rome et l'Italie.
1 Commentaire (s) Réagir
Commentaire avatar

Maragnani ven 28/10/2022 - 10:54

Bonjour, Vos articles sont toujours aussi riches. Une petite erreur sur le plan qui accompagne l'article consacré à l'exposition Van Gogh au Palais Bonaparte. Le plan proposé est situé à Venise. Il est vrai que le palais Bonaparte est situé place de Venise, mais à Rome ! AM.

Répondre

Soutenez la rédaction Rome !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Rome.

À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale