Lundi 15 juillet 2019
Rio de Janeiro
Rio de Janeiro
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EXPRESSION DE LA SEMAINE – Não é um bicho de sete cabeças

Par Lepetitjournal Rio de Janeiro | Publié le 01/10/2013 à 22:03 | Mis à jour le 08/02/2018 à 13:03

 

Lepetitjournal.com du Brésil vous présente, chaque semaine, une expression brésilienne. De quoi améliorer son portugais tout en se divertissant ! Cette semaine : "Não é um bicho de sete cabeças".

"Não é um bicho de sete cabeças " signifie en français : "ce n'est pas un animal à sept têtes ". Son origine provient de la mythologie grecque, et plus précisément d'un des 12 travaux d'Hercule. L'un d'entre eux consistait à ce que le héros tue l'Hydre de Lerne, une créature qui avait 7 têtes. Une entreprise pour le moins aventureuse !

Elle peut être employée tant à la forme affirmative que négative. Dans le premier cas, elle sert à désigner un problème difficile à résoudre. A la forme négative, elle signifie au contraire que trouver une solution à un problème donné n'est pas si difficile que ça. On dirait en français : "ce n'est pas la mer à boire" ou "ce n'est pas le bout du monde".

Exemple :
"Ele deve acabar a sua tarefa para amanhã, não é um bicho de sete cabeças. "

On pourrait traduire ainsi en français : "Il doit finir son travail pour demain : ce n'est quand même pas le bout du monde ! "

A la semaine prochaine !

Amélie PERRAUD-BOULARD (www.lepetitjournal.com – Brésil) mercredi 2 octobre 2013

 

0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Rio

São Paulo Appercu
SPORT

Le culte du sport au Brésil

Au Brésil, le sport est un culte plus qu’un passe-temps. Il est synonyme de rassemblement, de rencontres festives et de véritable engouement populaire(...)

Actualités

São Paulo Appercu
SPORT

Neymar au PSG les jours sont comptés !

C’est le désamour et bientôt le divorce entre le joueur de football brésilien Neymar et le PSG. Il a affirmé vouloir retourner au F.C Barcelone malgré son contrat millionnaire ( ...)

Communauté

São Paulo Appercu

Portrait d'expat': Sacha Mollaret, fondateur du bistrot Marchezinho

Après plusieurs allers retours entre la France et le Brésil, Sacha a fini par abandonner sa jeune carrière d’architecte pour se consacrer à sa passion, la restauration autour des bons produits du terr

Expat Mag

Hong Kong Appercu
MANIFESTATION

Il y aurait 125 "murs de Lennon" à Hong Kong

Moyen d’expression spontané, les “murs de Lennon”, affichage fait de stickers de couleur, fleurissent un peu partout dans Hong Kong

Sur le même sujet