Les homosexuels visés : La pratique de la sodomie bientôt interdite aux États-Unis ?

Par Rédaction - New York | Publié le 30/06/2022 à 19:03 | Mis à jour le 01/07/2022 à 09:52
Sodomie aux États-Unis

C’est du Texas que part cette autre affaire incroyablement réductrice. Par arrêté, la pratique de la sodomie a été autorisée en 2003 au Texas. Mais le droit de pratiquer cette position pourrait être interdite dans cet État Républicain. La législation texane viserait en fait exclusivement à bannir les relations homosexuelles. Est-ce que les États-Unis vont encore faire un autre bon en arrière après la révocation du droit à l’IVG ? C’est encore la Cour suprême qui tranchera.

 

Le vendredi 24 juin, l’Amérique prenait connaissance de la décision de la haute cour américaine qui révoquait le droit à l’IVG. Un peu moins d’une semaine plus tard, d’autres acquis pourraient  être menacés aux États-Unis par les franges les plus conservatrices de la société. Le procureur général du Texas, Ken Paxton, en est le parfait exemple. Il soutient farouchement l’idée de réintroduire une ancienne loi interdisant dans cet État du sud du pays la sodomie, enterrée par la Cour suprême il y a près de 20 ans, selon The Washington Post.

 

La sodomie interdite aux Etats-Unis ?

Selon un rapport du Houston Chronicle, Ken Paxton cite l'opinion concordante distincte du juge Clarence Thomas sur l'annulation de Roe v. Wade comme le tremplin potentiel pour revisiter et annuler d'autres affaires autrefois controversées, y compris l'affaire Griswold v. Connecticut de 1965 qui a légalisé le l'achat de contraceptifs, l'affaire Obergefell c. Hodges de 2015 qui a affirmé le droit légal des mariages homosexuels et l'affaire Lawrence c. Texas de 2003 qui a annulé une loi texane de 1973 qui faisait de la sodomie un acte criminel.

Bien qu'aucun des autres juges de la Cour suprême ne semble être d'accord, pour l’instant, sur la conviction qu'ils aient à intervenir sur ce sujet, Ken Paxton a déclaré qu'il irait de l'avant si les décisions étaient annulées, interdisant ainsi la pratique de la sodomie. et visant bien entendu la communauté gay.

Malgré l’arrêt de la Cour suprême fédérale Lawrence v. Texas, plusieurs États américains n’ont toujours pas modifié leur législation et continuent d’interdire la sodomie, ou ont mis plus de 10 ans à changer les textes : l’Alabama, la Floride, l’Idaho, le Kansas, la Louisianne, le Michigan, le Mississippi, le Missouri, la Caroline du Nord, l’Oklahoma, la Caroline du Sud et l’Utah.

0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction New York !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

De la part de toutes les équipes de Lepetitjournal.com

À lire sur votre édition locale