Dimanche 20 septembre 2020

FIAF : Michel Piccoli à l’honneur chaque mardi de septembre

Par Rédaction - New York | Publié le 03/09/2020 à 15:29 | Mis à jour le 03/09/2020 à 15:45
Photo : Michel Piccoli et Romy Schneider dans « Max et les ferrailleurs »
Michel Piccoli

Immense acteur de cinéma et de théâtre, producteur et réalisateur, Michel Piccoli s’est éteint le 12 mai dernier, à l’âge de 94 ans, laissant derrière lui un palmarès cinématographique incroyable. Ce mois de septembre, le FIAF rend hommage à cet acteur français hors-norme en diffusant 4 films cultes dans lesquels Michel Piccoli tient le haut de l’affiche.

 

Monstre sacré du cinéma français

Monstre sacré du cinéma français, Michel Piccoli se démarquait aussi sur les planches. Tout au long de sa carrière, son chemin croise celui des metteurs en scène dramatiques les plus en vue : Jacques Audiberti, Jean Vilar, Jean-Marie Serreau, Peter Brook, Luc Bondy, Patrice Chéreau ou encore André Engel.

En plus du théâtre, cet acteur dont le jeu se teinte souvent d’ironie, s’est aussi fait un nom grâce à la télévision. On l’a vu, durant les années 1950, dans des téléfilms populaires réalisés par Stellio Lorenzi (Sylvie et le fantôme), Marcel Bluwal (Tu ne m’échapperas jamais) ou encore Jean Prat (L’Affaire Lacenaire). Il continuera, d’ailleurs, d’y collaborer sporadiquement.

En 1980, l’acteur reçoit le prix d’interprétation masculine au Festival de Cannes pour son rôle de juge désaxé dans Le Saut dans le vide, de Marco Bellocchio, et, en 1982, à Berlin, l’Ours d’argent du meilleur acteur pour Une étrange affaire, de Pierre Granier-Deferre.

Plusieurs fois nommé aux Césars, il n’en obtiendra jamais un seul, y compris pour ses prestations acclamées dans Milou en mai, de Louis Malle (1990), ou La Belle Noiseuse, de Jacques Rivette (1991), où il joue un peintre exigeant.

 

Michel Piccoli... Tenderly, Tragically, Totally

Le CinéSalon virtuel du FIAF présente « Michel Piccoli ... Tenderly, Tragically, Totally » avec la projection de 4 films en français, sous-titrés en anglais, chaque mardi, du 8 septembre au 29 septembre 2020. À visionner depuis chez soi...

 

Max et les Ferrailleurs

Dirigé par Claude Sautet, 1971, 112 min.

Avec Michel Piccoli, Romy Schneider, Georges Wilson, François Périer

Max, un inspecteur de police taciturne, s'est juré d'en finir avec la clique de pilleurs de banques qui sévit dans la région parisienne. Sa rencontre avec un ancien camarade de régiment, Abel, acoquiné à la «bande des ferrailleurs» de Nanterre, lui souffle une idée de piège diabolique. Max va se servir de ce menu fretin pour appâter le gros gibier qu'il chasse. Abel a pour compagne une prostituée allemande, Lily. Max devient l'un des clients attitrés de la belle et, comme par mégarde, lui fournit des renseignements sur une petite banque dont il se prétend le directeur. L'inspecteur n'a plus qu'à attendre que les malfrats mordent à l'hameçon...

Le mardi 8 septembre

Informations sur la projection ici

 

Max et les ferrailleurs

Romy Schneider et Michel Piccoli dans « Max et les ferrailleurs »

 

Vous n'avez encore rien vu

Dirigé par Alain Resnais, 2012, 115 min

Avec Mathieu Amalric, Lambert Wilson, Sabine Azéma, Michel Piccoli

Antoine d’Anthac, célèbre auteur dramatique, convoque par-delà sa mort, tous les amis qui ont interprété sa pièce "Eurydice". Ces comédiens ont pour mission de visionner une captation de cette œuvre par une jeune troupe, la compagnie de la Colombe. L’amour, la vie, la mort, l’amour après la mort ont-ils encore leur place sur une scène de théâtre ? C’est à eux d’en décider. Ils ne sont pas au bout de leurs surprises…

Le mardi 15 septembre

Informations sur la projection ici

 

Michel Piccoli

Michel Piccoli dans « Vous n’avez encore rien vu »

 

Mauvais sang

Dirigé par Leos Carax, 1986, 116 min.

Avec Michel Piccoli, Juliette Binoche, Denis Lavant, Julie Delpy

Sous l'accablante chaleur dégagée par la comète de Halley, la population parisienne est frappée par un virus tuant ceux qui font l'amour sans s'aimer. Dès lors, deux bandes rivales vont se disputer le germe de ce virus qui devrait permettre de créer un vaccin et sauver la population...

Le mardi 22 septembre

Informations sur la projection ici

 

Michel Piccoli

Juliette Binoche, dénis Lavant et Michel Piccoli dans « Mauvais sang »

 

La Belle Noiseuse

Dirigé par Jacques Rivette, 1991, 238 min

Avec Michel Piccoli, Jane Birkin, Emmanuelle Béart, Marianne Denicourt

Un peintre vieillissant est rongé par un secret qui l'obsède : l'abandon, il y a dix ans, d'un grand tableau qui devait être son chef-d'oeuvre et dont sa femme était le modèle. L'arrivée d'un jeune couple dans sa propriété du Midi va lui permettre de reprendre cette oeuvre et c'est la jeune femme, qui cette fois, lui sert de modèle. Pendant les cinq journées de pose, la tension va monter entre les différents protagonistes.

Le mardi 29 septembre

Informations sur la projection ici

 

La belle noiseuse

Michel Piccoli et Emmanuelle Béart dans « La belle noiseuse »

 

Pour en savoir plus sur les prochains événements du FIAF

FIAF

 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir