Lundi 25 janvier 2021

Back In America, le podcast d’un Français sur l’identité américaine

Par Rachel Brunet | Publié le 02/12/2020 à 15:25 | Mis à jour le 03/12/2020 à 09:52
Photo : Stanislas Berteloot, fondateur du podcast Back In America
Identité américaine

Stanislas Berteloot est un Français de Princeton, ancien journaliste chez Reuters et fondateur de Back In America. Un podcast qui explore la culture, les valeurs et l’identité américaine. Avec ses invités, il parle culture américaine, évolution sociétale ou politique. Ensemble, ils explorent ce pays sous un angle parfois invisible aux Américains.

 

Culture américaine

 

 

Politique, environnement, évolution sociétale...

« En tant qu'Américaine, ce podcast m'a fait découvrir de nouvelles idées », explique Missy Grimes, une auditrice d'une petite ville du Maryland. « Grâce à Back in America, j'ai remis en question ce que je considérais comme allant de soi jusqu'à présent. » Il fallait le talent journalistique de Stanislas Berteloot, mais aussi son œil d’expatrié. Le regard d’un Européen, familier de la culture américaine depuis son adolescence, pour entraîner ses invités sur des questions sociétales, politiques et culturelles qui poussent au questionnement dans une Amérique profondément divisée, paradoxale. Forte et affaiblie.

Depuis un an qu’il a lancé le podcast, Stanislas Berteloot a déjà produit plus de 40 épisodes. Depuis septembre, certaines interviews sont enregistrées et diffusées en direct sur Facebook, Twitter, Youtube et Linkedin pour permettre aux auditeurs de poser leurs questions aux invités.  Un rendez-vous qui évolue et qui devient plus interactif.

Chaque épisode dure une demie-heure. 30 minutes pour explorer un sujet, toujours avec un invité de choix. Parmi eux, Cadex Herrera, l'artiste à l'origine de la fresque urbaine dédiée à George Floyd ; Mark Charles, un Amérindien candidat indépendant à la présidence des États-Unis ; Majid Padellan, une star de Twitter, fervent militant anti-Trump, bourré d’humour et de hargne, connu sous le nom de BrooklynDad_Defiant. Mais aussi John Lam, le premier danseur du Boston Ballet, un Américain gay d'origine vietnamienne, marié et père de deux enfants. Avec le Lieutenant-Colonel Bryan Price, Stanislas a parlé de l'Afghanistan, de la lutte contre le terrorisme et des élections et avec le concierge et facteur de l'université de Princeton, Tommy Parker, il s'est entretenu des réparations aux Noirs américains et des droits civils. Des invités à l’image de l’Amérique, différents. Parfois aux antipodes. Mais avec un point commun, un engouement profond et sincère pour le sujet sur lequel ils sont invités à prendre position. À se livrer. D’un épisode à l’autre, Stanislas Berteloot entraîne les auditeurs sur un chemin différent. Véritable exploration de la culture et de l’identité américaine.

L’empreinte de Stanislas Berteloot ? Beaucoup d’humanité et une capacité réelle à aborder les sujets en profondeur. Il est même parfois pénible d’entendre les réponses, selon les sujets traités. D’ailleurs, une mise en garde avertit les auditeurs de sujets sensibles abordés dans une série d'épisodes sur la violence domestique, par exemple. Sheri Kurdakul, une invitée qui a témoigné sur l'inceste, explique à propos des thèmes abordés dans Back in America : « ce sont des sujets difficiles, et Stanislas entre rapidement dans le vif du sujet. Il les traite avec le respect qu'ils méritent, en donnant aux personnes interviewées le temps de répondre de manière réfléchie ».

 

Qu’est-ce que l’Amérique ?

Si les sujets sur l’environnement ou politiques restent son dada, Stanislas travaille aussi sur une multitude de sujets sociétaux tels que la masculinité aux États-Unis. Dans une société en transition, qui se réinvente sans cesse, qui innove, mais qui détruit aussi, Stanislas porte un regard interrogateur sur un pays où les rapports Femmes-Hommes sont en train d’évoluer. « Trump est arrivé au pouvoir après une lutte acharnée contre une femme. Le mouvement #metoo a révélé un véritable mal-être. Les hommes ont commencé à se demander où ils se situaient dans tout cela ». Dans une société qui change en permanence, certains hommes s’éloignent de l’image traditionnelle de l’homme et du rôle qui lui incombe tant dans son propre foyer que dans la société. Et c’est loin des croyances sociales que Stanislas Berteloot se positionne et questionne.

Et lui qui regarde et vit cette Amérique avec une casquette d’expatrié, ne peut s’empêcher de poser la même question à ses invités. « Je termine chaque épisode avec la même question — qu'est-ce que l'Amérique pour vous ? » explique Stanislas Berteloot. Et de rajouter « au fil des épisodes se dessine une mosaïque faite de rêves, de souhaits, d'idéaux et de regrets ».

Pour John Michael Greer, un druide américain, et un écrivain spécialiste des questions d'effondrement, « l'Amérique, c'est une histoire. Ce n'est pas vraiment un endroit, même s'il y a un endroit qui lui correspond plus ou moins. Mais l'Amérique, c'est une histoire, c'est presque un mythe. C'est certainement une légende. C'est une histoire que les gens se racontent. C'est une façon de voir le monde qui n'a peut-être pas grand-chose à voir avec ce qui se passe sur le terrain, mais qui a inspiré beaucoup de gens. Pour le meilleur et pour le pire  ».

 

 

Pour écouter les podcasts et visiter le site de Back In America

Pour écouter le trailer de Back In America

 

Identité américaine

 

Nous vous recommandons

Rachel Brunet

Rachel Brunet

Après être passée par la presse économique et la presse spécialisée, Rachel Brunet est la directrice et la rédactrice en chef de l’édition New York du Petit Journal.
1 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

Lola mer 02/12/2020 - 20:38

Ça semble super leftist tout ça. Un podcast avec une vision objective ça serait bien pour une fois et des invités de parti politique différent aussi.

Répondre