Jeudi 29 juillet 2021

L’ours imaginaire, les carnets de voyage bilingues pour enfants

Par Adèle Hourdin | Publié le 15/04/2021 à 17:45 | Mis à jour le 15/04/2021 à 17:45
Couverture du livre bilingue L'ours imaginaire

L’Ours imaginaire reprend les carnets de voyage de Perrine Tardif pour en fait une histoire pour enfant, qui prend place au Québec. Sa particularité réside dans son écriture qui alterne français et anglais, permettant une approche du bilinguisme pour les enfants.

Le premier livre de Perrine Tardif, l’Ours imaginaire, vient de paraître : un carnet de voyage autobiographique destiné aux enfants de 8 à 10 ans. L’autrice s’est inspiré des carnets qu’elle rédigeait enfant, alors qu’elle parcourait le monde avec ses parents. L’histoire de l’Ours imaginaire se déroule dans les grands espaces du Québec. Perrine Tardif y raconte les balades en canoë et les chamallows grillés sur le feu de camp au bord de l’eau. A travers les parcs naturels québécois, elle raconte la peur des animaux sauvages et en particulier, sa rencontre avec l’ours.

Ce qui fait l’originalité de ce livre pour enfant, c’est son parti pris pédagogique : 70% des paragraphes sont écrits en français, tandis que les autres sont en anglais. L’enfant peut lire dans les deux langues de façon fluide, sans s’arrêter sur chaque mot. L’exercice devient un jeu d’enfant.

Dans une interview, l’autrice explique pourquoi elle a fait le choix de cette approche pour publier ses carnets de voyage.

 

Pourquoi avoir choisi d’écrire des livres pour enfants à partir de vos carnets de voyage?

Mes carnets de voyage s’entassaient au fond d’un tiroir. Un jour j’ai eu peur d’oublier toutes ces aventures vécues en famille si je ne rouvrais pas ces carnets. Je me suis rendue compte que je voulais partager ces histoires avec les enfants, pour ceux qui ne voyagent pas ou plus.

J’ai aussi utilisé les aquarelles de mon père, qui me plaisent beaucoup et que j’ai souhaiter rendre concrètes par ce projet de publication.

 

Livre bilingue L'ours imaginaire

 

Comment vous est venue l’idée d’écrire en anglais et en français?

L’idée m’est venue car elle est à l’image de ma personnalité. Communiquer et se sentir comprise de tous procure un sentiment de liberté. Déjà à 10 ans, je m’amusais à parler en anglais, même débutant, cela me fascinait. Je souhaite que ces carnets de voyage transmettent cette passion pour les langues.

 

A quelles difficultés se retrouvent confrontés les enfants français grandissant dans un pays anglophone?

Je pense que les approches et difficultés rencontrées sont différentes en fonction de l’environnement scolaire et familial de l’enfant. Je pense qu’ils peuvent rencontrer un sentiment de rejet, d’appréhension, et plus tard, un amusement de parler « franglais » ou un abandon du français.

 

Qu’est ce qu’un livre bilingue apporte à des jeunes enfants expatriés?

Ce type de livre leur permet de s’immerger petit à petit dans l’univers de la langue anglophone. Les paragraphes s’enchaînent sans possibilité de traduire les mots littéralement mais l’enfant peut comprendre l’histoire en lisant tout seul. Il peut commencer à lire en anglais sans être rebuté de ne pas tout comprendre au premier abord et ainsi gagner en confiance. Pour d’autres enfants, le texte en français permet de renouer avec leur langue maternelle.

Pour les enfants déjà bilingues, ce livre permet aussi de relire en français lorsque les supports en français se font plus rares à l’étranger.

 

Comment peut-on se procurer ce livre?

 

En France, le livre est disponible en version papier chez la Fnac, Cultura et Amazon pour France et les autres pays de l'Union Européenne.

Hors Europe, le livre est disponible en version numérique uniquement, entre autres au Canada en dans le monde.

adele hourdin

Adèle Hourdin

Adèle a rejoint l’équipe de la rédaction internationale en janvier. Elle est diplômée d'un master de journalisme et a vécu deux ans au Sénégal pendant son enfance.
0 Commentaire (s) Réagir