Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--

La grande exposition Moroni aux Galeries d'Italia

grands tableaux de moroni exposésgrands tableaux de moroni exposés
PH. ROBERTO SERRA

Les Galeries d’Italie de Milan accueillent la première grande exposition dédiée à Moroni, permettant d’admirer l’une des plus belles pages de la peinture lombarde et italienne du XVIe siècle.

L’exposition « Moroni (1521-1580). Il ritratto del suo tempo » (Le portrait de son époque), présentée dans les superbes espaces de la Galerie d’Italie de Milan, se veut la première de cette importance dédiée à la carrière de l’artiste peintre lombard, protagoniste de la saison qui précède Le Caravage en Lombardie.

Près de 110 œuvres sont exposées et réparties selon neuf sections thématiques : des dessins, des objets, mais surtout des tableaux issus des plus prestigieux musées tels que le musée du Louvre, la National Gallery de Londres, le Kunsthistorisches Museum de Vienne, Gemäldegalerie – Staatliche Museen de Berlin, le Museo Nacional du Prado, la National Gallery of Art dd Washington et le Museum of Art de Philadelphie.

Aux côtés des œuvres de Moroni, on admire les tableaux de Lotto, Moretto, Salvado, Titien, Veronèse ou encore Le Tintoret. L’exposition, organisée dans le cadre du programme Bergame-Brescia capitale italienne de la culture 2023, représente une occasion de redécouvrir et d’admirer l’une des pages les plus belles et intenses de la peinture lombarde et italienne du XVIe siècle.

Chacune des neuf sections est consacrée à l’un des aspects de la production artistique de l’artiste lombard.
Le parcours débute, au cœur du musée, par trois œuvres importantes : deux Sacre Conversazioni et San Paolo sulla via di Damasco, d’Alessandro Bonvicino dit le Moretto, peintre de Brescia de la période de la haute Renaissance et maître de Moroni. Un exemple en effet pour Moroni, qui absorbe les modèles de son maître et les appliquent dans ses propres compositions, comme en témoigne un précieux carnet de dessins, reconstruit à l’occasion de l’exposition.

 

Tableaux de portraits de Moroni alignés sur un mur d'exposition
PH. ROBERTO SERRA

Un autre artiste de référence pour Moroni est Lorenzo Lotto (à qui est également dédiée une section), particulièrement pour les sujets sacrés et les portraits. Une inspiration pour Moroni, qui devient le peintre du portrait « naturel » par excellence, parvenant à toucher la sphère intime et confidentielle des sujets de ses œuvres.

Ce talent unique se retrouve notamment dans la section « Ritratti del potere » (Portraits du pouvoir), qui représentent des personnages publics importants, aux côtés d’exemples de Titien et Le Tintorret. En effet, Moroni ne peut s’empêcher de restituer l’aspect humain de ses sujets, bien que le but initial du portrait soit celui de valoriser, voire d’exalter le rôle public des personnages. En témoigne le tableau “Ritratto di un Podestà” (1560-65) qui provient de l’Accademia Carrara de Bergame.

Sur les murs, ces « portraits naturels » d’aristocrates sont alignés, tous les sujets avec la même pose – assis de trois quarts – et peints sur un fond neutre, pour mettre mieux en valeur encore les regards et chacun des détails.
 

tableau il sarto de moroni exposé
PH. ROBERTO SERRA


L’exposition se conclut avec Il Sarto, la plus célèbre des œuvres de Moroni, prêtée par la National Gallery de Londres.

 

Informations pratiques
Fini le1avr.

Jusqu'au 1 avr. à 19:30

Adresse

piazza della scala 6
MI
Milan

Horaires

De 9h30 à 19h30 , jeudi jusqu'à 22h30 - Fermé le lundi

En cours de chargement…

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024