Vendredi 21 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Revirement de situation sur les vaccins obligatoires en Italie

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 20/08/2018 à 19:30 | Mis à jour le 21/08/2018 à 09:21
Photo : Pixabay
vaccination italie

La rentrée 2018 devait être marquée pour la première fois par la vaccination obligatoire en Italie. Mais le gouvernement populiste a fait machine arrière : elle sera finalement flexible.

La vaccination infantile anime les débats dans nombre de pays. La France impose onze vaccins obligatoires depuis le 1er janvier 2018. En Italie, en mars 2017, un décret-loi du précédent gouvernement – la loi « Lorenzin » -, conditionnait l’inscription à la crèche et école pour les enfants âgés de 0 à 16 ans à 10 vaccins obligatoires (rougeole, rubéole, poliomyélite, diphtérie, tétanos, hépatite B, coqueluche, haemophilus de type B, varicelle et oreillons), instaurant en outre une amende allant de 100 à 500 euros pour les réfractaires. Cela notamment suite à une épidémie de rougeole qui avait provoqué près de 5.000 contaminations et quatre décès en un an, faisant de l’Italie le deuxième pays européen le plus touché après la Roumanie. Mais un nouveau chapitre s’est ouvert durant le mois d’août. Comme promis par les deux partis populistes au pouvoir, le mouvement 5 étoiles et la Ligue, durant la campagne des législatives de mars dernier, le gouvernement est revenu sur la mesure. La vaccination obligatoire se voit ainsi repoussée d’un an, dans l’attente d’un nouveau projet de loi qui viserait davantage à sensibiliser les parents qu’à imposer la vaccination, comme évoqué par la ministre de la Santé Giulia Grillo début juillet. Une victoire pour les anti-vaccins, très nombreux en Italie.

Menace d'une nouvelle épidémie de rougeole

Mais de quoi faire monter au créneau la communauté médicale qui rappelle que le taux de vaccination contre la rougeole en Italie - 85 % des enfants en 2016 – demeure trop faible pour contenir une éventuelle épidémie. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) rappelle en effet que ce taux devrait atteindre 95 % pour être en mesure de protéger l'ensemble de la population. Dans un rapport publié hier, l’OMS annonce que 41.000 enfants et adultes ont été infectés par la rougeole durant les six premiers mois de l’année 2018 en Europe et 37 personnes en sont mortes. Un record depuis 10 ans qui traduit la recrudescence du virus.

 

Nous vous recommandons

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
2 Commentaire (s)Réagir
Commentaire avatar

de couvreur jeu 23/08/2018 - 22:02

Excellente mesure du gouvernement , je suis pour cette mesure de sensibiliser les parents à vacciner leurs enfant mais sans les obliger .

Répondre
Commentaire avatar

Christianedh jeu 23/08/2018 - 11:15

Avez vous VRAIMENT besoin de dire "Mais le gouvernement populiste "....????????

Répondre

Que faire à Milan ?

DÉCOUVERTE

Ville aperte : découverte d'un merveilleux patrimoine près de Milan

Jusqu’au dimanche 30 septembre se tient la 16ème édition des « Ville aperte in Brianza ». Au programme : la découverte inédite de 150 sites (châteaux, villa et jardins), aux portes de Milan