TEST: 2275

Italie : la légalisation de l’euthanasie, objet d’un possible référendum en 2022

Par Lepetitjournal Milan | Publié le 25/08/2021 à 23:07 | Mis à jour le 26/08/2021 à 11:33
une banderole en faveur d'une pétition pour l'euthanasie en Italie

L’énorme succès d’une pétition pour la légalisation de l’euthanasie en Italie pourrait provoquer l’organisation d’un référendum l’année prochaine.

Quelque 750.000 signatures ont été recueillies dans le cadre d’une pétition demandant la légalisation de l’euthanasie, ont annoncé les organisateurs mercredi. C’est bien au-delà du seuil requis de 500.000 signatures, nécessaires pour convoquer un référendum abrogatif dans le pays.

Le nombre d’adhésions dépasse aussi largement l’objectif que s’était fixé l’association organisatrice Luca Coscion : atteindre le seuil minimum de 500.000 signatures au 30 septembre.
Le référendum, qui pourrait ainsi être organisé l’an prochain, vise à revenir sur la loi interdisant le suicide assisté. Trente-sept après le premier projet de loi destiné à réglementer l’euthanasie, les promoteurs de la pétition appellent à la légalisation de « l’aide médicale à la mort volontaire » pour toutes les « personnes malades qui ont besoin d’une aide extérieure pour mettre fin à leurs propres souffrances ».

L'euthanasie, punie par une peine de prison

Aujourd’hui, la loi italienne punit l’aide au suicide d’une peine de prison allant de 5 à 12 ans. Mais un balbutiement a été introduit en 2019 par la cour constitutionnelle. Les sages ont établi une exception lorsque « les patients sont maintenus en vie par des traitements […] et atteints d’une pathologie irréversible, source de souffrance physique et psychologique qu’ils estiment intolérables, tout en étant pleinement capables de prendre des décisions libres et conscientes ».
Les autres personnes atteintes de maladies incurables procurant de grandes souffrances restent toutefois dans l’impossibilité de bénéficier de l’aide au suicide.

Le retour du débat autour de l’euthanasie inquiète le Vatican

Plusieurs voix du Vatican s’élèvent contre le retour du débat de l’euthanasie dans la vie politique italienne. A commencer par le président de l’Académie pontificale pour la vie, Mgr Vincenzo Paglia, qui dénonçait dansa les colonnes du quotidien La Croix « la tentation d’une nouvelle forme d’eugénisme ».
Mario Adinolfi, président du petit parti chrétien Popolo della Famiglia (Peuple de la famille), critique quant à lui « une campagne de marketing » qui promeut « la culture de mort ».

 

lepetitjournal.com Milan

Lepetitjournal Milan

LePetitJournal.com de Milan, c'est le média de référence en français sur Milan et l'Italie.
0 Commentaire (s) Réagir

Soutenez la rédaction Milan !

En contribuant, vous participez à garantir sa qualité et son indépendance.

Je soutiens !

Merci !

Marie Astrid Roy

Rédactrice en chef de l'édition Milan.

À lire sur votre édition locale