Édition internationale
Radio les français dans le monde
--:--
--:--
  • 0
  • 0

Urbanisme : Segond-Guyon remporte deux concours à l'international

Lycée Louis Massignon - Abu Dhabi (E.A.U) Lycée Louis Massignon - Abu Dhabi (E.A.U)
Écrit par Selma Djebbar
Publié le 5 décembre 2019, mis à jour le 5 décembre 2019

L’agence Segond-Guyon architectes (Lyon), qui fête cette année son quinzième anniversaire, vient de remporter deux nouveaux concours, l’un pour l’extension du lycée français de Sydney (Australie), l’autre pour la construction de la plus grande bibliothèque archéologique (IFAO Le Caire, Egypte).

Guillaume Segond et Claude Guyon conçoivent et suivent des projets dont la majorité, ces cinq dernières années, se situent à l’international (pays d’Afrique de l’Ouest, péninsule arabique, Indonésie…). L’année s’achève sur la livraison et l’inauguration la semaine dernière du Palais de Lomé (Togo), restauré et restructuré en centre d’art et culture.

Le développement à l’export a structuré l’agence sur des projets d’équipements – bâtiments diplomatiques, établissements d’enseignement, bureaux, équipements sportifs et culturels – et des problématiques universelles comme les contraintes climatiques, les techniques et matériaux de construction locale.

« Notre activité à l’international (20 pays en 15 ans) nous impose une remise en question constante vis-à-vis du contexte dans lequel on agit : les spécificités climatiques locales, les pratiques constructives, le niveau de compétence par corps d’état, le travail en équipes bilangues et biculturelles», déclarent les deux architectes associés.

L’année 2019 a été dense en finalisation et livraison d’importants chantiers : deux extensions de lycée français (à Abu Dhabi aux Emirats arabes unis et Nouakchott en Mauritanie), l’ambassade de France à Accra (Ghana) et la restauration / requalification de l’exPalais des gouverneurs à Lomé, bâtiment emblématique de la capitale togolaise.

L’année prochaine l’agence, qui compte une douzaine de projets en cours, livrera deux nouveaux projets tout en visant le développement et le rééquilibrage de son activité en France. Les architectes ont instruit quelque 90 candidatures en 2019, dont 80 % pour des projets dans l’Hexagone.

Selma Djebbar Journaliste
Publié le 5 décembre 2019, mis à jour le 5 décembre 2019

Flash infos

    Pensez aussi à découvrir nos autres éditions

    © lepetitjournal.com 2024