Mercredi 28 octobre 2020
Édition Internationale
Édition Internationale

Football : la France exportatrice de talents

Par Némo Empis | Publié le 05/10/2020 à 17:45 | Mis à jour le 05/10/2020 à 19:46
Football France exportation

Alors que la saison estivale des transferts se termine ce lundi soir à minuit en France, l’occasion est toute trouvée pour rappeler à quel point la nation tricolore est l’une des plus grosses exportatrices de joueurs de football professionnels.

Traditionnellement fixée au 31 août ou dans les premiers jours de septembre, la date de fin du mercato d’été est cette année reportée au 5 octobre, pandémie oblige. Si la France et ses deux meilleures divisions sont réputées pour importer nombre de joueurs étrangers, elles le sont surtout pour exporter leurs meilleurs éléments au delà des frontières de l’Hexagone. À l’image - tout récemment - de Wylan Cyprien, parti de Nice pour Parme (Italie) ou d’Alphonse Areola, du Paris Saint-Germain à Fulham (Angleterre), les tricolores sont encore venus garnir les pelouses étrangères en 2020.

La formation française à l’honneur

Selon un sondage de l’Observatoire du football - Centre International d’Études Sportives (CIES) daté de mai 2020, la France se hisse sur la deuxième marche du podium dans le classement des pays exportateurs de joueurs professionnels. Dans cette étude, le CIES a pris en compte les 132 ligues les plus importantes de la planète football. En 2019, les championnats étrangers comptabilisaient un total de 1027 Français dont environ trois sur quatre (74%) dans les premières divisions. Une preuve concrète de la qualité de la formation à la française, reconnue comme l’une des meilleures au monde. Des données qui concordent avec un autre chiffre significatif pour le football français : lors de la Coupe du monde remportée par la France en 2018, 52 joueurs - sur les 736 ayant participé - ont été formés sur le territoire français.

La fuite des talents

Phénomène comparable à la fuite des cerveaux, expression utilisée en sociologie pour désigner l’exode des personnes à haut niveau de qualification, la fuite des talents est l’un des fléaux du football français. Face à la concurrence des grands clubs européens, les équipes de l’Hexagone ont parfois du mal à retenir leurs meilleurs éléments. Karim Benzema, Franck Ribéry ou encore Paul Pogba - pour ne citer qu’eux - en sont les exemples parfaits. Moins compétitives que les divisions espagnoles ou anglaises, la Ligue 1 et la Ligue 2 sont également moins rentables économiquement. Le PSG, monstre financier, potentielle exception qui confirmerait la règle, n’arrive lui-même pas à préserver ses pépites, à l’instar de Kingsley Coman ou de Tanguy Kouassi partis poser leurs valises à la Juventus Turin (Italie) à l’âge de 17 ans pour le premier, au Bayern Munich (Allemagne) à sa majorité pour le second.

France-Brésil, des retrouvailles au sommet

Le duel rappelle celui d’un soir de juillet 1998. Cette-fois, c’est bien le Brésil qui l’emporte, et haut la main. Avec 1600 joueurs qui ont évolué à l’étranger en 2019, le « pays du football » assume son rang, c’est le plus gros exportateur de footballeurs au monde devant la France. Un chiffre qui s’explique évidemment par le vivier footballistique que s’avère être le Brésil mais aussi par l’attractivité européenne, niveau de jeu et salaires étant bien plus élevés sur le vieux continent qu’au pays du roi Pelé. Pour compléter le podium, une autre place forte du football sud-américain est au rendez-vous à savoir l’Argentine et 972 joueurs exportés. Le nombre de pays sud-américains dans le top 20 du classement est d’ailleurs porté à quatre grâce à la présence de la Colombie et de l’Uruguay, respectivement 8ème et 11ème. Quatre nations africaines s’immiscent également dans ce top 20, le Nigéria est dixième avec 399 joueurs. Les douze autres meilleurs exportateurs sont tous européens.

Le top 10 :

1-Brésil (1600 joueurs)

2-France (1027 joueurs)

3-Argentine (972 joueurs)

4-Angleterre (565 joueurs)

5-Espagne (559 joueurs)

6-Serbie (521 joueurs)

7-Allemagne (480 joueurs)

8-Colombie (467 joueurs)

9-Croatie (446 joueurs)

10-Nigéria (399 joueurs)

Némo Empis

Némo Empis

Diplômé d'un master de journalisme, il a rejoint la rédaction parisienne de lepetitjournal.com. Némo est passé par Casablanca pour un stage de deux mois chez RadioMars.
0 Commentaire (s)Réagir

Société

Varsovie Appercu
SOCIÉTÉ

Pologne: Manifestations monstres contre l’interdiction de l’avortement

Le 22 octobre, le tribunal constitutionnel polonais a estimé que l’avortement en cas de malformation du foetus était inconstitutionnel. Depuis, des manifestations monstres secouent le pays.

Gastronomie

ESCAPADES GOURMANDES

Guillaume Guedj, l’appétit d’entreprendre

Guillaume Guedj est un serial entrepreneur qui ne s’arrête jamais. Véritable trublion de la gastronomie, il a à présent sous son aile trois tables parisiennes