Vendredi 16 avril 2021

38% des Espagnols ont pris du poids durant la pandémie

Par Perrine Laffon | Publié le 04/02/2021 à 16:55 | Mis à jour le 04/02/2021 à 17:01
Photo : Houcine Ncib
obesité espagne

L'Espagne est le pays européen où le plus d'habitants ont pris du poids depuis le début de la pandémie de Covid-19 en mars 2020.

 

Vous avez pris quelques kilos depuis le début de la crise sanitaire ? Pas de panique : vous faites partie des 31% de la population mondiale qui aurait grossi cette année. Le Coronavirus a chamboulé nos vies dans de nombreux aspects, et a également affecté notre alimentation et notre poids. Selon une enquête menée par Ipsos dans une trentaine de pays pour évaluer l'impact de la crise sanitaire sur notre hygiène de vie, près d'un tiers des interrogés auraient grossi de 6,1 kilos en moyenne.


Les Espagnols ont pris 5,7 kilos 

Le télétravail, les restrictions de mobilité et de contacts sociaux ont eu de lourdes conséquences sur la balance. La fin des déplacements pour aller travailler ou pour réaliser des activités a provoqué un manque de mouvements, que bien des habitants n'ont pas compensé par la réalisation d'exercice physique chez eux. Sans oublier le fait que l'amour des Espagnols pour la cuisine riche et bien huilée n'est pas une légende. Pour surmonter le confinement et les changements imposés par la crise sanitaire au quotidien, de très nombreux Espagnols se sont consolés en mangeant : 38% de la population aurait pris du poids en Espagne depuis le début de la pandémie, avec une moyenne de 5,7 kilos supplémentaires. Il s'agit du pays européen dans lequel le plus d'habitants ont grossi, devant l'Italie (35% de la population en prise de poids) et le Royaume-Uni (32%). En France, 27% des habitants auraient pris du poids depuis le mois de mars. 


De nouvelles mauvaises habitudes 

Cependant le manque de mobilité n'est pas le seul élément en cause. La crise sanitaire qui ne semble jamais se terminer et toutes les restrictions et pertes économiques qui en découlent nous enveloppent d'une ambiance pesante pour le moral de nombreuses personnes. L'étude révèle qu'une partie de la population a développé de mauvaises habitudes alimentaires ou une mauvaise hygiène de vie depuis mars 2020, avec une hausse de la consommation de produits transformés et sucrés, et une hausse de la consommation d'alcool pour 10% de la population espagnole. De plus, 27% des Espagnols interrogés qui pratiquaient une activité physique auraient même cessé de faire du sport depuis le début de la crise sanitaire, par manque de moyens ou de motivation.

L'enquête Ipsos s'est intéressée aux mesures que pourraient prendre les gouvernements pour encourager le maintien d'une bonne hygiène de vie et combattre cette prise de poids. Pour 44% des Espagnols, l'État doit radicalement baisser les prix de vente des produits les plus sains, pour les rendre accessibles à tous. 
 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Communauté

AMBASSADE

Gerard Cockx: "La Belgique, l’épicentre européen des vaccins"

À l'occasion du centenaire de l'Ambassade de Belgique en Espagne, mais aussi des 100 ans de l'Ambassade d'Espagne en Belgique, les deux pays célèbrent main dans la main un siècle d'entente cordiale

Expat Mag

Seaspiracy, docus Netflix : lanceurs d’alerte ou écrans de fumée ?

Netflix vient de sortir Seaspiracy, un documentaire-choc sur le monde de la pêche. Entre approximations scientifiques et prises de position catégoriques, que valent vraiment ces documentaires Netflix?

Sur le même sujet