Madrid: des aides pour l'achat de trottinettes, vélos, scooters et motos électriques

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 03/11/2021 à 11:51 | Mis à jour le 03/11/2021 à 11:57
Photo : JavyGo
une femme sur un vélo électrique à Madrid

La mairie de Madrid lance à partir du 23 novembre une nouvelle ligne de subventions pour promouvoir l'utilisation de ces véhicules électriques, sous certaines conditions.

 

La première est qu’ils doivent être neufs. Dans le cas des trottinettes, ils doivent avoir une autonomie minimale de 20 kilomètres et être équipés d'un système d'éclairage complet. Le montant de l’aide peut atteindre jusqu'à 50% du prix d'achat, avec un maximum de 150 euros.

Pour ce qui est des bicyclettes, elles doivent être équipées d’un système d'assistance au pédalage et d'une puissance inférieure ou égale à 250 W, disposer d'un système d'éclairage complet, de garde-boue et d'une béquille. Dans ce cas, la subvention pourra être de 50% du prix d'achat, avec un maximum de 600 euros.

Quant aux motos électriques, l’achat d’un scooter de type L1e-B permettra de recevoir une aide de 50% du prix d'achat, avec un maximum de 700 euros, alors que pour les motos de type L3e, L4e et L5e la subvention sera de 1.000 euros maximum.

Pour bénéficier de ces aides, qui pourront être demandées dans les commerces de la Communauté de Madrid qui y participeront (la liste sera publiée aux alentours du 15 novembre), il faut être domicilié à Madrid. Un seul achat de véhicule peut être demandé. 

Ces subventions sont compatibles avec celles d'autres administrations. En cas de cumul pour l'achat d'un même véhicule, le montant maximum de l'ensemble de celles-ci doit être inférieur à 75%.

Les subventions pour la rénovation des chaudières, l'installation d'infrastructures de recharge électrique ou l’achat d’une voiture électrique ou hybride restent actives. 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale