Mercredi 24 avril 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

BICIMAD - Comment ça marche (quand ça marche) ?

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 01/07/2014 à 22:00 | Mis à jour le 02/07/2014 à 12:49

Après un lancement chaotique en début de semaine dernière (saturation du réseau dès le premier jour, apparition d'une vidéo pirate obscène sur les écrans de réservation ce week-end), le vélo en libre service à Madrid n'en reste pas moins une réalité, longtemps attendue par les riverains. Alors, BiciMad, quand ça marche, comment ça fonctionne ? Prix, stations et mode d'emploi.

(Photo BiciMad) Le buzz ce week-end à Madrid, c'était donc l'apparition d'une vidéo pirate, représentant une érection masculine en gros plan, sur certains écrans de réservation de vélo des stations du réseau BiciMad. Un couac de plus dans le lancement d'un service arrivé de façon tardive dans la capitale espagnole, bien après nombre de grandes villes européennes et en retard sur la date d'inauguration prévue. Lancé dans un beau concert institutionnel et médiatique lundi 23 juin, BiciMad a rencontré un tel succès auprès des Madrilènes que le jour même, le réseau saturé se trouvait hors-service. De quoi faire grincer les grincheux, à l'image notamment de l'association patronale du secteur, l'association espagnole de marques et bicyclettes (Asociación de Marcas y Bicicletas de España -AMBE) qui a dénoncé un appel d'offre municipal tronqué. L'entreprise basque Bonopark est donc dans l'oeil de l'ouragan, non seulement pour les conditions d'adjudication du marché dont elle a bénéficié, mais aussi pour le lancement pour le moins calamiteux de ce dernier.

Pourtant, le premier constat reste bien que les Madrilènes sont enthousiastes quant au nouveau service qui leur est enfin proposé. En une semaine, en dépit des incidents techniques, ce ne sont pas moins de 4500 usagers qui se sont enregistrés. Des chiffres à comparer à ceux de Barcelone, où le lancement du même service avait à l'époque tardé un mois à cumuler 5000 usagers, comme le rapporte le quotidien 20 Minutos. BiciMad, en dépit de ses défauts, séduit. Et si vous aussi vous vous y mettiez ?

Comment ça marche ?
BiciMad, ce sont 123 stations réparties dans le centre de Madrid, proposant à l'usage, 24h/24, 1580 vélos avec assistance électrique, les Booster Bikes. Une bicyclette de 22 kilos spécialement conçue pour la capitale espagnole, toute en relief : trois niveaux d'assistance électrique et trois vitesses pour mieux monter les côtes, avec une vitesse limitée tout de même : 18 km/h. Un réseau accessible à tous, habitants de Madrid et visiteurs, mais pas au même tarif.




Un projet défiant toute concurrence
Défiant toute concurrence Bonopark a présenté à la Mairie de Madrid un projet ?bien moins cher? que les 25 millions d'euros prévus dans le cadre du concours. Contrairement à ses concurrents, la petite entreprise se charge de la fabrication des produits, de A à Z. ?De la dernière vis, en passant par le design?... Lire la suite

Madrid à vélo : une aventure à vos risques et périls ? Le chiffre peut faire peur : Madrid serait la première ville d'Europe en termes de nombre de morts de cyclistes. Pire encore, les accidents de deux roues auraient principalement lieu en juillet-août. Une enquête a par ailleurs révélé que 67 cyclistes ont trouvé la mort sur les routes espagnoles en 2010, soit près de 20% de plus que l'année précédente... Lire la suite

Les trucs et les astuces d'Anne, blogueuse à bicyclette Installée à Madrid depuis 2011, mordue de deux roues et bien décidée à créer des vocations, Anne Marchand partage avec nous ses bons plans pour se déplacer en mode doux dans la capitale. Suivez le guide...

A vos calculettes !
Contrairement aux systèmes développés à Paris et dans nombre de capitales européennes, la première demie-heure d'utilisation n'est pas gratuite. Pour utiliser BiciMad, il faudra payer. Les résidents madrilènes, pourront compter sur un tarif préférentiel mais devront payer un abonnement annuel, s'élevant à 25 ? (15? en cas de possession d'un abonnement de transport urbain). La première demi-heure leur reviendra ensuite à 50 centimes d'euros. La demi-heure suivante coûtera 60 centimes. Au terme de 2 heures d'usage, ce sont 4 ? de l'heure qui seront facturés. Un système tarifaire qui a été pensé pour éviter de faire concurrence aux loueurs de vélos.
Pour les touristes, il faudra compter 2 ? de l'heure pour la première heure, puis 4 ? ensuite.
Notez enfin qu'un système de bonification, récompensant les usagers prenant un vélo dans une station remplie à plus de 70% et ceux les rendant dans une station remplie à moins de 30% (équilibrant de la sorte la répartition des vélos au sein de la ville), permettra de gagner 10 centimes par trajet et par BA effectuée.

Pour vous inscrire comme usager, utilisez le formulaire en ligne ici : http://www.bicimad.com/inscribete.html
Enfin, sachez qu'une application smartphone est également disponible. Vous pourrez de la sorte connaître en direct les stations avec bicyclettes disponibles.

En cas de vol...
En cas de perte ou de vol, l'usager devra dénoncer au plus vite les faits à la Police, et communiquer l'incidence dans un délai maximum de 2 heures, indique le site officiel de BiciMad. Une copie officielle de la plainte devra être remise à Bonopark (calle Serrano 85, 7º Izda, 28006 Madrid).

Antoine TESSON (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mercredi 2 juillet 2014
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter



0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet