Quel est le prix de l'électricité en Espagne ?

Par Perrine Laffon | Publié le 05/04/2022 à 14:00 | Mis à jour le 05/04/2022 à 13:50
Photo : Artem Maltsev
électricité espagne

La montée effrénée du coût de l'électricité ces 18 derniers mois est devenue une source de préoccupation pour de nombreux Espagnols. 

 

La flambée des coûts du gaz et des énergies fossiles, qui n'a pas pu être maitrisée l'année passée malgré les mesures gouvernementales, a multiplié les dépenses des ménages liées à l'énergie. Accompagnée par une exceptionnelle inflation des prix à la consommation de presque 10%, la hausse de la facture d'électricité prend à la gorge les foyers les plus modestes.


Facture d'électricité : +41% en 1 an

Au début de l'année 2021, le passage de la tempête Filomena en Espagne a précipité la hausse des prix de l'électricité, pour se stabiliser par la suite. C'est à partir des mois de mai et de juin 2021 que le coût de l'électricité s'est véritablement envolé en Espagne comme dans le reste de l'Europe. L'été dernier, le prix du mégawat par heure dépassait les 100 euros, pour atteindre le record de 200 euros au mois d'octobre. Un chiffre qui continua encore de grimper régulièrement jusqu'à la fin de l'année. Selon les analysés menées par l'association de consommateurs OCU (https://www.ocu.org/organizacion/prensa/notas-de-prensa/2021/precioluz301221), les dépenses en énergie d'un foyer espagnol de taille moyenne sont passées de 675 euros en 2020 à 949 euros en 2021, soit un bond de +41%.


Consommation et industrie en jeu

Le gouvernement espagnol doit trouver un moyen de limiter l'impact de la hausse du prix de l'électricité pour le porte-monnaie des habitants mais aussi pour protéger l'industrie nationale. Les entreprises peinent elles aussi à rester concurrentielles avec une telle flambée de l'électricité : le poste énergie a fait un bond de plus de 30%  cette année et représentent plus de 80% des coûts de production pour certains industriels. La Moncloa a décidé de prolonger jusqu'au 30 juin 2022 les mesures fiscales mises en place cet été, dont la réduction de la TVA sur l'électricité à 10% au lieu de 21%. Pour les grands groupes industriels, les mesures gouvernementales sont insuffisantes. La Alianza para la Industria, qui regroupe plusieurs patronales de divers industries espagnoles, réclame au gouvernement des mesures urgentes pour affronter la fourniture en électricité dans les années à venir et contrôler les prix. Dans un communiqué commun, ils alertent sur la hausse des coûts en énergie qui pourraient mettre en péril non seulement la réindustrialisation mais aussi le maintien de l'activité nationale.


Revoir le système de tarification

Il existe deux types de tarifications de l'électricité sur le marché de l'électricité espagnol. Un tarif réglementé (appelé tarif PVPC-Prix Volontaire pour les Petits Consommateurs) et le tarif du marché libre, pour lequel le prix du kWh est fixé librement par les fournisseurs. Le prix de l'électricité en Espagne est alors déterminé en fonction de l'offre et la demande tous les soirs pour le jour suivant. 

La Commission énergie de l'Union européenne s'est dite préoccupée par la montée des prix de l'électricité et du gaz en Europe, et du cas particulièrement alarmant de l'Espagne. L'UE veut rechercher des d'alternatives au système actuel du marché de l'énergie pour découpler les prix du gaz des prix de l'électricité. En attendant, la facture devrait continuer à grimper cette année en Espagne.

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale