L'Espagne dégringole dans le ranking des meilleurs pays pour la retraite premium

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 25/09/2022 à 17:32 | Mis à jour le 26/09/2022 à 13:29
Photo : flickr
une retraité regarde la mer en espagne

En 10 ans, l'Espagne est passée du 26e au 38e rang du classement des 44 meilleurs pays pour la retraite. Et l'an passé, elle a perdu six places. La Grèce est le seul pays européen à faire pire.

 

 

C'est l'une des principales conclusions d'une étude, the Global Retirement Index GRI, que réalise chaque année le gestionnaire d'investissement français Natixis Investment Managers sur le degré de préparation des différents pays du monde à fournir des services de qualité à leurs retraités.

 

Concrètement, le Global Retirement Index évalue les facteurs qui conditionnent la retraite dans les économies avancées du Fonds monétaire international (FMI), les membres de l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) et les pays BRIC (Brésil, Russie, Inde et Chine).

Les facteurs d'une bonne retraite

Le GRI comprend 18 sous-catégories de performance, regroupées en quatre grands indices thématiques couvrant les principaux aspects du bien-être à la retraite : moyens matériels pour vivre confortablement à la retraite ; accès à des services financiers de qualité pour préserver la valeur de l'épargne et maximiser les revenus ; accès à des services de santé de qualité ; et un environnement propre et sûr dans lequel vivre.

L'Espagne, de moins en moins attrayant?

L'Espagne dégringole ainsi dans le classement mondial des pays les plus attrayants pour la retraite. En un an, le pays a perdu six places et se retrouve au 38e rang. Mais ce qui est plus spectaculaire, c'est la perte enregistrée au cours de la dernière décennie, période pendant laquelle Natixis Investment Managers a établi ce classement et au cours de laquelle l'Espagne a perdu 12 places.

Quant à la France, elle est passée de la 11e à la 24e place en dix ans

Les principaux indicateurs de cette baisse sont la détérioration des chiffres de l'emploi et la précarité, la hausse des taux d'intérêt et de l'inflation, la surconcentration des personnes âgées dans la population et l'endettement public. L'Espagne obtient une note moyenne dans le domaine des finances (59%) et des résultats médiocres dans celui du bien-être matériel (15%).

Espagne: excellents services de santé et qualité de vie

En revanche, elle s'est améliorée en termes de santé (85%) et est le quatrième pays au monde à avoir l'espérance de vie la plus élevée. Elle a également amélioré sa qualité de vie (74 %), grâce à un score plus élevé pour les indicateurs de bonheur et de biodiversité.

L'Irlande est le pays qui a le plus progressé, passant de la 38e à la 4e place en dix ans.

Top 3: La Norvège, l'Islande et la Suisse

La Norvège arrive en tête avec un score global de 81%, suivie de la Suisse et de l'Islande. Le Luxembourg et la République tchèque font leur entrée dans le top 10, cette dernière fermant la marche avec 73%, tandis que l'Allemagne et le Canada en sortent. Quant à la France, elle est passée de la 11e à la 24e place en dix ans, avec un score global de 66% (49% pour l'Espagne). Dans cette édition, seules la Chine, la Grèce, la Turquie, la Colombie, le Brésil et l'Inde sont derrière l'Espagne. L'Irlande, en revanche, est le pays qui a le plus progressé dans le classement de la GRI au cours de la dernière décennie, passant de la 38e à la 4e place cette année.

Sur le même sujet
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale