La retraite anticipée en Espagne : à quelles conditions?

Par Perrine Laffon | Publié le 27/09/2022 à 17:00 | Mis à jour le 28/09/2022 à 07:20
Photo : pxhere.com
un couple de retraités au soleil

Connaissez-vous les critères d'éligibilité à la retraite anticipée ? Attention, l'âge de départ à la retraite sera retardé chaque année en Espagne durant les cinq prochaines années.

 

 

Le plan de réforme des retraites en Espagne vise un départ à la retraite à 67 ans en 2027, pour les travailleurs ayant cotisé un minimum de 38 ans. Cette décision, prise pour assurer la pérennité du système de retraite national par rapport à la hausse de l'espérance de vie, s'applique de manière progressive. Chaque année l'âge de départ à la retraite sera retardé et la période de cotisation nécessaire pour accéder à la retraite sera quant à elle rallongée. Un départ à la retraite de manière anticipée, en percevant un pourcentage de la pension complète, est éventuellement accessible sous certaines conditions.

Quel est l'âge de départ à la retraite actuellement ?

Depuis l'année 2022, l'âge de départ à la retraite en Espagne est fixé à 66 ans et 2 mois pour les travailleurs qui ont cotisé moins de 37 ans et six mois. Il est possible d'accéder à 100% de la pension de retraite en Espagne à partir de 65 ans si l'on a cotisé un minimum de 37 années et six mois.

En 2023, il faudra attendre d'atteindre l'âge de 66 ans et 4 mois pour prétendre à la retraite, ou avoir cotisé un minimum de 37 ans et neuf mois pour pouvoir prétendre à la retraite à 65 ans.

L'âge de départ à la retraite augmentera ainsi régulièrement chaque année jusqu'à atteindre 67 ans en 2027. Les personnes qui auront cotisé 38 ans et six mois à partir de cette date pourront accéder à la retraite à 65 ans.

À quel âge peut-on prétendre à la retraite anticipée ?

Hormis ce cadre légal général définissant l'âge minimal de départ à la retraite, certains groupes de travailleurs peuvent partir à la retraite avant. Il s'agit de travailleurs qui réalisent leur activité dans des conditions difficiles ou de travailleurs perdant leur emploi après de très nombreuses années de travail. Ce départ anticipé pourra se faire au maximum 4 ans avant l'âge légal. Seuls les travailleurs du secteur minier et de la mer peuvent accéder à la retraite avant, compte tenu de la dureté de leurs conditions de travail. Pour les autres, un accès à la retraite anticipée dite involontaire ou pour causes non imputables à la volonté du travailleur peut être possible sous certaines conditions. Il faut avoir cotisé un minimum de 33 ans et que la fin du contrat de travail soit causée par des situation bien précises citées ici: licenciement collectif, cas de force majeures, incapacité de travail, etc.

Il est également possible de prétendre à une retraite anticipée volontaire, ouverte à tous les travailleurs sous certaines conditions :

  • Départ à la retraite au maximum 2 ans avant l'âge minimum légal établi.
  • Avoir cotisé un minimum de 35 ans (dont 2 ans dans les 15 dernières années)
  • Le montant de la pension de retraite anticipée calculée doit être supérieur au montant de retraite minimale que percevrait le demandeur une fois atteint l'âge de 65 ans.
Sur le même sujet
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale