Samedi 22 septembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

EMPLOI – Devenir professeur de français en Espagne

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 25/10/2015 à 23:00 | Mis à jour le 06/01/2018 à 17:38

Pour ceux qui envisagent enseigner le FLE (Française langue étrangère) dans le cadre de leur expatriation, voici un bilan de la situation en Espagne, incluant les différentes formations possibles, les organismes où enseigner, ainsi que la réalité sur les horaires et les salaires.

photo Corbis 
Entre Alliances françaises, Instituts français, académies privées et autres établissements scolaires, privés ou publics, les possibilités de postes pour enseigner le français langue étrangère (FLE) semblent abondantes. Mais le marché espagnol, à l'image de l'Europe entière, est prisé. Une vraie concurrence dans un milieu où la précarité reste importante. Si certains postes sont stables, il faudra, en revanche, penser à cumuler les heures dans différents établissements afin de boucler les fins de mois pour la majorité des professeurs.

Les formations
? Diplôme universitaire. Il n'existe pas de licence FLE mais seulement des heures optionnelles (120 environ), en accompagnement d'une licence de lettres modernes, de sciences du langage ou de langues, littératures et civilisations étrangères. Cet enseignement optionnel est obligatoire pour s'inscrire en master FLE (M1 et M2). Selon le Centre international d'études pédagogiques (CIEP), 39 masters FLE sont recensés en France.

? DAEFLE (Diplôme d'aptitude à l'enseignement du français langue étrangère). Cette formation est le résultat d'un partenariat entre l'Alliance Française Paris Ile-de-France et le Centre National d'Enseignement à Distance (CNED). Le Baccalauréat et un test obligatoire de français à l'AF sont requis pour y accéder. La formation se compose de 480 heures d'apprentissages et de six modules (fondamentaux et de spécialisation), et peut prendre entre dix mois et quatre ans. L'inscription coûte près de 1.300?.

? Master en didácticas (deux ans), anciennement CAP (Certificado de Aptitud Pedagógica). Pour devenir professeur dans le secondaire en Espagne, il est possible de suivre des études de filología francesa puis de s'inscrire à un master ou un doctorat en didácticas.

Les lieux où enseigner
Il existe de nombreux organismes où enseigner le FLE en Espagne : Alliance française, Institut français, académies de langues, Ecoles officielles de langues (EOI) et établissements scolaires, privés ou publics. Les différences sont cependant assez nombreuses concernant les méthodes de recrutement et du background requis ?formation et expérience. À l'Alliance française comme à l'Institut français, les formations initiales (master FLE ou DAEFLE) sont privilégiées. Au contraire, dans les académies de langue, il n'y a aucune tendance nette. On y trouve de tout. Le recrutement est réalisé en fonction de la demande. Certaines fois, le seul fait d'être Français suffit à obtenir un contrat.

Homologation de diplôme entre la France et l'Espagne
Il est possible de faire homologuer son diplôme français en Espagne. Il faut se mettre en contact avec le Ministère de l'éducation espagnol (http://www.mecd.gob.es/portada-mecd/), et plus spécifiquement avec la sous-direction générale des diplômes et de la reconnaissance des qualifications (Paseo del Prado 28, 28014 Madrid / Tel.: (+34) 91 50 65 600). Les différentes options sont disponibles ici. Malgré des décrets facilitant l'équivalence des diplômes entre la France et l'Espagne, il n'existe pas un système d'équivalence automatique. Chaque demande est étudiée individuellement. Pour un diplôme universitaire, il faut présenter, en général :
? un document d'identité
? le ou les diplômes originaux
? un certificat académique (bulletin de notes, années, modules, volumes horaires)
Ces documents originaux doivent être accompagnés par leur traduction faite par un traducteur assermenté. Plus de renseignements sur les décrets entre les deux pays ici

Concernant les établissements espagnols publics (collèges, lycées etc), le master en didácticas est indispensable. A noter que la nationalité (française) ne constitue pas un problème pour devenir fonctionnaire de l'Etat. Les Français peuvent devenir professeur dans les établissements publics en ayant soit le master en didácticas, soit un diplôme de même niveau homologué. Dans les établissements privés ou concertados, la logique est similaire aux académies de langue : tout dépend du besoin, même si la tendance est quand même de plus en plus de s'aligner sur les établissements scolaires publics. Les places se libèrent en fonction des besoins et il faut postuler directement auprès des établissements pour obtenir un entretien d'embauche.

Enfin, il existe aussi les Escuelas Oficiales de Idiomas (EOI), des centres publiques sous la compétence des communautés autonomes. À voir, donc, en fonction de votre lieu de résidence. Pour enseigner dans les EOI, il faut passer un concours nommé "oposiciones para Escuela Oficial de Idiomas" (deux sessions par an), spécialisé selon la langue, et devenir fonctionnaire de l'Etat. Pour passer le concours, il faut être en possession de formations pédagogique et didactique : Master en profesorado de Educación Obligatoria y Bachillerato, Formación Profesional y Enseñanza de Idiomas. Certains sites comme cede.es aident à la préparation des concours. Les thèmes des années précédentes sont également disponibles.

13.000 nouvelles places de professeur, toutes matières confondues, en 2016 
Obtenir un poste de professeur de français dans un établissement public espagnol est plutôt compliqué. Les places fixes sont proposées via un concours organisé par l'Etat dans chaque communauté, en fonction des besoins de professeurs dans le primaire ou dans le secondaire. Ainsi, si certaines communautés autonomes proposent des cursus en français dès le primaire (Andalousie, Galice, Aragon, Castille-et-Léon?), d'autres n'ont des parcours en français qu'à partir du secondaire, comme à Madrid notamment.

Chaque année, ces besoins sont annoncés dans le BOE. À Madrid, il n'y a pas eu d'appel à concours pour un poste de professeur de français depuis? 8 ans. Les attentes du corps professoral sont donc importantes. Et la concurrence est rude. Les candidats sont généralement "surpréparés" pour un concours qu'ils attendent de longue date. A titre d'exemple, cet été à Madrid, près de 22.900 personnes ont rivalisé pour 580 places pour des postes dans des établissements publics, toutes matières confondues. Pour 2016, les chances s'annoncent encore plus grandes en Espagne : les communauté autonomes pourront convoquer jusqu'à 13.000 nouvelles places l'an prochain pour les postes, 7.500 dans le primaire et 5.500 dans le secondaire, selon l'agence de presse Europapress. Cette année pourrait donc être la bonne pour des ouvertures de poste de professeur de français. Pour s'inscrire au concours, il faut se rendre auprès de la Consejería de Educación de votre communauté (à titre d'exemple, les indications pour 2015 à Madrid).

Le concours se déroule en deux étapes :
? une épreuve pratique, écrite, avec des traductions, un commentaire de texte, une analyse de texte, une dissertation.
? Si vous êtes sélectionnés, vous passerez l'encerrona. Pendant deux heures, vous devrez préparer un programme pédagogique annuel, puis ensuite le présenter devant un jury.

Tant que les professeurs n'ont pas passé et obtenu ce concours, ils ne sont pas fonctionnaires et ne peuvent obtenir que des places provisoires, avec la nécessité de renouveler les contrats tous les ans, souvent en changeant souvent d'établissement. C'est le statut d'"interino"? Et il est également nécessaire de passer un concours pour obtenir ce statut. Comme pour les places définitives, chaque communauté annonce dans le bulletin officiel la convocation pour ce concours. Les professeurs l'ayant réussi sont contraints de le repasser à chaque nouvelle convocation ? et le réussir de nouveau? pour conserver leur statut d'"interino" et leurs chances d'enseigner. Le dernier concours d'interinos convoqué à Madrid date de 2010. Dans la communauté de Madrid, les postes disponibles, les établissements privés et les "concertados", pour ceux n'ayant pas obtenu le concours pour un poste fixe et définitif, sont consultables sur le BOCAM.

Des réalités salariales bien différentes
On remarque une amplitude assez conséquente au niveau de la rémunération. Il est d'ailleurs difficile d'établir une fourchette de salaires étant donné les fluctuations d'un employeur à l'autre. Une chose est sûre, il y a peu d'emplois stables et, en grande majorité, les professeurs de FLE sont payés à l'heure ou au forfait horaire. De nombreuses variations sont à noter dans les académies : de 7? de l'heure à 25 ? pour les mieux dotés. Dans les établissements du secondaire, les postes sont plus stables, les salaires aussi, donc. Un poste en temps plein dans un établissement privé rapporte environ 1.300? bruts mensuels, 1.500? dans les "concertados" et pas loin de 2.000? dans le public, le tout dépendant évidemment aussi de l'avancement de carrière. Enfin, dans les Alliances françaises et Instituts français, le nombre d'heures de travail varie, entre 6 et 22 (pour un professeur fixe) hebdomadaires. Il faudra donc, en fonction du nombre d'heures qui est attribué, chercher un complément de salaire pour boucler les fins de mois.

Dans l'ensemble, malgré la précarité de l'enseignement du FLE, il y a encore des postes à pourvoir. Et, "si on est bon et qu'on sait se vendre, il y aura toujours du travail", conclut une employée de l'Alliance française.

Pratique
Pour suivre les offres d'emplois : https://www.facebook.com/enseigneraletranger
Forums : http://expatespagne.forumculture.net/t547-comment-devenir-prof-en-espagne
http://www.buscaoposiciones.com/foro/Oposiciones-Profesores-Educacion-Secundaria-Frances-fmen-1319095-2501793.htm
http://www.lecafedufle.fr/
Pour réussir son concours : http://www.europapress.es/sociedad/educacion/noticia-diez-consejos-preparar-aprobar-oposiciones-20150902121118.html
La fédération espagnole des associations de professeurs de français : http://www.feapf.es/

Baptiste LANGLOIS (www.lepetitjournal.com) Lundi 26 octobre 2015
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile viaItunes ou via Google Play

 

Devenir prof de FLE : pourquoi ? Comment ?
Vous aimez les rencontres ? Vous avez envie de transmettre la langue française ? L'enseignement du FLE (Français langue étrangère) est un métier pour lequel il est possible de se former lorsque l'on réside à l'étranger, par le biais des Alliances Françaises, du CNED, ou en suivant une formation universitaire à distance. Cela demande du travail, de l'énergie, de la discipline, mais il y a à la clé de belles satisfactions

 

 

TEMOIGNAGES ? Diantre, pourquoi suis-je devenu prof de FLE ?

Isabelle, François et Julien, trois professeurs de français en tant que langue étrangère (FLE), nous parlent de leur métier, de la spécificité à enseigner à Singapour, et plus généralement en Asie. Lire lasuite sur notre édition de Singapour

 

De notre édition de Santiago : Suivons l'exemple d'Aude Castel, diplômée d'un master de Français Langue Etrangère (FLE) aujourd'hui en poste en primaire au lycée français de Santiago où elle met à niveau les nouveaux arrivants non francophones.Lire la suite

De notre édition du Cambodge : professeur de FLE, entre langue française et envies d'ailleurs
De notre édition d'Athènes : Entretien avec Penny Dede, professeur de FLE : "l'apprentissage du français en Grèce s'essouffle"
De notre partenaire Femmexpat.com : Témoignage de Christine qui réside dans la baie de San Francisco

Site utiles :
Liste des formations universitaires en FLE - masters professionnels et masters recherche :http://www.ciep.fr/carnetadFLE/formation/univer.php
CNED : http://www.cned.fr/vie-active/formation-professionnelle/fle.aspx
Alliance Française : http://www.alliancefr.org/enseignants-fle
Agence de promotion du FLE : http://www.fle.fr/index-page-formations.html
TV5 Monde : Enseigner le français
Le point du FLE : http://www.lepointdufle.net/formation_fle_emploi_fle.htm

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet