Dimanche 22 septembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

11 universités espagnoles pour le projet des supercampus européens

Par Arthur Diaz | Publié le 01/07/2019 à 11:20 | Mis à jour le 02/07/2019 à 10:04
Photo : Mikael Kristenson on Unsplash
supercampus européens

L’Union européenne veut renforcer la mobilité des étudiants en créant des Universités européennes avec des campus transnationaux, prévus pour 2024. En Espagne, 11 universités ont été sélectionnées pour faire partie de ces supercampus.

 

L’Union européenne veut faire tomber toujours plus de barrières, notamment pour les étudiants. Le projet prévu pour 2024 mettra en place des alliances entre plusieurs universités européennes, créant ainsi des campus transnationaux. Un projet qui va bien plus loin qu’Erasmus. Les étudiants pourraient obtenir un diplôme en combinant des études dans plusieurs pays de l’alliance. Le projet sera opérationnel à partir de cet automne, mais sera encore en phase de lancement. 

 

Les 11 universités espagnoles sélectionnées sont les suivantes :


Universidad Carlos III, Universidad Complutense, Universidad Autónoma, Universidad de Barcelona, Universidad Autónoma de Barcelona, Universidad Pompeu Fabra, Universidad Politécnica de Cataluña, Universidad de Granada, Universidad de Cádiz, Universidad de Valencia, Universidad de la Católica de Valencia. 

La Commission européenne a en outre retenu 16 universités françaises. La France et l'Espagne se retrouveront au sein de 9 alliances différentes. Macron a lancé ce projet en 2017 lors d’une conférence à la Sorbonne où il déclarait ses ambitions : "Au lieu de regretter le morcellement de nos contrées, renforçons les échanges ! En 2024, la moitié d’une classe d’âge doit avoir passé, avant ses 25 ans, au moins six mois dans un autre pays européen. Qu’il soit étudiant ou apprenti". Au total, le projet constituera 17 alliances universitaires transnationales, rassemblant 114 établissements européens.

 

arthur diaz

Arthur Diaz

Jeune journaliste partagé entre la France, le Canada et l’Espagne. Arthur est passionné par la politique. Motivé et polyvalent, il a déjà travaillé pour la télévision québécoise.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet