Couvre-feu à Madrid : bientôt à 23h

Par Perrine Laffon | Publié le 14/02/2021 à 19:04 | Mis à jour le 14/02/2021 à 19:09
Photo : Creative Commons
couvre-feu madrid

La Communauté de Madrid a annoncé les modifications des mesures sanitaires destinées à freiner la troisième vague de l'épidémie de Covid-19.

 

Les responsables de la santé publique de la région de Madrid se sont réunis vendredi dernier pour évaluer les données de l'épidémie et adapter les restrictions sanitaires à l'évolution du virus. "Le niveau de transmission est plus faible" a assuré Antonio Zapatero, le vice-président du Plan covid-19 de la Communauté de Madrid, tout en restant prudent. L'incidence cumulée du virus dans la région est à la baisse, mais elle reste tout de même élevée à certains endroits. Ce week-end, pour la première fois depuis 1 mois, l'incidence cumulée est passée sous la barre des 500 cas pour 100.000 habitants, sur l'ensemble de la Communauté de Madrid.


Léger relâchement des restrictions jeudi 18 février

Le gouvernement régional a annoncé le retardement du début du couvre-feu, qui est actuellement de 22h à 6h. Si l'évolution de l'épidémie dans les prochains continue sur cette tendance à la baisse, le couvre-feu débutera à 23h à Madrid à partir du jeudi 18 février. Les restaurants bénéficieront d'une fermeture "flexible" : ils pourront rester ouverts jusqu'à 23h, mais ne pourront plus accueillir de nouveaux clients à partir de 22h. 

La région maintient toujours l'interdiction de réunion de personnes issues de différents foyers, sauf sur la voie publique ou dans les établissements hôteliers. Le nombre de clients est limité à six personnes par table en terrasse et à quatre personnes à l'intérieur. 

 

 


55 zones et 14 localités confinées

Les restrictions spéciales de mobilité appliquées localement là où l'épidémie est la plus virulente sont supprimées dans 24 zones de santé et 15 localités madrilènes. En revanche, de nouvelles zones sont affectées dès lundi 15 février par des restrictions d'entrée et de sortie pour y faire baisser le niveau d'incidence du virus : la mobilité est réduite, sauf cause justifiée, dans les trois zones basiques de santé de Torrejón de Ardoz, en banlieue est, dans la zone de Moralzarzal, aux abords du parc national du Guadarrama,  et dans la municipalité de El Álamo, au sud-ouest de Madrid.

Au total, près de 21% de la population régionale sera soumise à ces restrictions de mobilité. Vous pouvez retrouver la carte détaillée de toutes les zones soumises à ces mesures sur le site de la région.


 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale