Dimanche 18 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Congrès international: gouvernance d’entreprise et égalité des genres

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 15/11/2018 à 07:39 | Mis à jour le 15/11/2018 à 19:46
Katharina Miller

Plus de 100 représentants du monde universitaire et entrepreneurial y analysent jeudi et vendredi les différentes solutions qui existent au niveau européen concernant les quotas au sein des Conseils d'administration.

 

Ce Congrès international est organisé par l'association européenne de femmes juristes (EWLA), avec pour objectif de la réalisation, dans le but de réaliser une analyse détaillée et comparative des différentes solutions réglementaires en matière de quotas au niveau européen.

Le Congrès international, d’une durée de deux jours, est structuré en huit tables rondes qui analyseront les réalités réglementaires de différents pays d’Europe et d’Amérique latine dans le domaine de l’égalité des sexes. "Ce sera une approche très enrichissante de plusieurs points de vue : juridique, universitaire et du monde des affaires; cela nous permettra une approche plus complète sur une question qui requiert des points de vue nombreux et différents", a déclaré Katharina Miller, présidente de l'Association européenne des femmes juristes, directrice des relations internationales de Mujeres Avenir et chargée d'ouvrir le congrès.

Inauguré par Luis Simo, directeur adjoint de l’Instituto de la Mujer y para la Igualdad de Oportunidades -l'Institut des femmes et pour l’égalité des chances-, le congrès réunit de nombreux experts du domaine, aussi bien universitaires qu’entrepreneurs, dont notamment Maria Eugènia Gay, doyenne doyenne du barreau de Barcelone, Maria Luisa de Contes, Secrétaire générale du groupe Renault en Espagne, directrice générale de la RSE et directrice de la Fondation Renault pour l'inclusion et la mobilité durable, Carmen Calderón, doyenne de la Faculté des sciences économiques et des affaires de l'Université San Pablo-CEU et directrice de la chaire de leadership des femmes CEU-Mutua Madrileña ou Arancha Diaz-Lladó Prado, directrice de l’innovation durable à Telefónica.

L'événement est réalisé avec la collaboration de l'association Mujeres Avenir, de la Fondation Renault, de SODEXO, de Mutua Madrileña, de l'Université CEU San Pablo, de l'Université d'Alcalá et avec le soutien officiel de l'Université Rey Juan Carlos de Madrid.

"La participation de Mujeres Avenir a ce congrès est importante, car elle permet, au-delà des conférences organisées régulièrement en collaboration avec l'univers diplomatique, de positionner l'entité au sein du monde universitaire et d'approfondir son action et son pouvoir d'influence", estime-t-on dans l'entourage de l'association d'amitié hispano-française.

Vendredi, Maria Luisa de Contes, Présidente de Mujeres Avenir, exposera lors d'une table ronde le système français des quotas dans les Conseils d'administration des grandes entreprises.

0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Madrid ?

Barcelone Appercu
TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Vivre à Madrid

TRADITIONS

Le plaisir d’être "de rodriguez" à Madrid en août

"Estar de rodriguez" est une expression qui se réfère aux maris, souvent pères de famille, qui restent à la ville l’été lorsque que leurs femmes et enfants sont au "pueblo" ou au bord de mer.

Expat Mag

Notre-Dame: point d'étape sur un chantier titanesque

Lundi redémarre le gigantesque et complexe chantier lancé après l'incendie qui a ravagé la toiture de Notre-Dame de Paris, interrompu le 25 juillet dernier en raison des risques de contamination...

Sur le même sujet