Mercredi 12 décembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Mujeres Avenir: tournée d'ambassades prévue pour 2018/19

Par Vincent GARNIER | Publié le 30/09/2018 à 17:40 | Mis à jour le 30/09/2018 à 17:49
Photo : Julia Robles
mujeres avenir

Jeudi à la Résidence de France à Madrid s'est tenue l'Assemblée générale de l'association d'amitié hispano-française. A cette occasion, un bureau renouvelé à défini les grandes lignes d'action pour l'année à venir, qui devrait marquer une internationalisation croissante de la structure, toujours avec l'appui de l'Ambassade de France et du Secrétariat d'Etat espagnol à l'égalité.


Jeudi, Assemblée générale et vendredi, anniversaire du dépôt des statuts de l'association, qui compte désormais 3 ans d'activité : la semaine qui vient de s'écouler a constitué un moment charnière pour Mujeres Avenir, qui continue à se développer, avec un nombre de membres croissant, tout en réinventant et redéfinissant les moyens de son action. Lors de l'AG, la présidente Maria Luisa de Contes -réélue pour un nouveau mandat- a défendu la nécessité d'impliquer l'association dans les plus hautes instances décisionnaires, pour prendre part aux consultations portant sur l'égalité de genre ou sur la protection de la femme notamment. "L'an dernier, nous n'avons pas pu prendre part aux groupes consultatifs créés en Espagne par le Ministère des affaires étrangères ou par le Secrétariat d'Etat à l'égalité, qui imposent entre autres que les associations officiellement impliquées aient au moins 3 succursales dans le pays et disposent de 3 ans d'existence minimum", a-t-elle déploré. Avec l'anniversaire de l'association vendredi et le ferme propos de s'impliquer dans les instances suscitées, la situation devrait évoluer l'an prochain.

 

mujeres avenir
 De g. à d. JF Renucci, Maria Luisa de Contes et Silvia San Martin / Photo Julia Robles

 

Nous devons être pro-européennes et inscrire l'action de l'association dans cette dynamique

C'est en tous cas un bureau renouvelé qui a présenté les axes de développement de Mujeres Avenir, avec une nouvelle directrice du protocole et des activités (Beatriz Medina), une nouvelle directrice de la communication (Rebeca Avila), une nouvelle Secrétaire générale (Silvia San Martin) et, nouveauté, une nouvelle directrice des relations internationales, la présidente de l'association espagnole des femmes juristes, Katharina Miller. Cette dernière devrait jouer un rôle clé dans le développement de Mujeres Avenir, qui a la volonté d'occuper une place toujours plus importante sur la scène internationale. L'ex Allemande, qui a renoncé à sa nationalité d'origine au profit de l'espagnole, a tenu un discours plein de hauteur, soulignant les dangers auxquels sont confrontées les démocraties mondiales et européennes, dans un contexte prochain d'année électorale. "Nous devons être pro-européennes et inscrire l'action de l'association dans cette dynamique", a-t-elle déclaré. Après le succès de la première conférence "femme et diplomatie" organisée au printemps dernier, Mujeres Avenir entreprendra sur 2018/2019 une tournée de conférences dans un certain nombre d'ambassades "amies" de Madrid, à l'instar des ambassades de Hongrie, de Moldavie ou de Roumanie dès cet automne.

 

Soutien de l'Ambassade de France en Espagne

 

Jean François Renucci, conseiller aux Affaires sociales de l'Ambassade de France en Espagne a pour sa part renouvelé l'appui des instances françaises à l'association. "Nous venons de traverser une année riche en événements politiques, économiques, sociaux et portant sur le droit des femmes", a-t-il évoqué. "Récemment sont sortis en France les chiffres clés de l'égalité hommes / femmes, qui montrent qu'il reste encore beaucoup de chemin à parcourir". Mujeres Avenir devrait, via sa collaboration avec les administrations publiques nationales et internationales (sujet sur lequel l'association est pleinement engagée on l'a vu) et son programme de conférences (une dizaine sur les 12 mois à venir), prendre part aux efforts menés pour réduire la brèche égalitaire qui persiste entre les genres.


Prochaines activités :


16 octobre : conférence à l'Ambassade de Roumanie, sur les dirigeantes d'entreprises impliquées dans l'économie durable
18 octobre : voyage en Extrémadure avec l'ONMEF
octobre (date à définir) : conférences portant sur les startups
27 novembre : Conférence dans le cxadre de la JOurnée internationale contre la violence de genre, à la Résidence de France
décembre (date à définir) : conférence sur les femmes gérantes de bodegas, à l'Ambassade de Hongrie.

0 Commentaire (s)Réagir

Actualités

Barcelone Appercu
POLITIQUE

Catalogne : Quim Torra, entre la voie slovène et le 155

Six mois apres le retrait de l'article 155, qui maintenait la région sous la tutelle du Gouvernement central espagnol, la possibilité de réinstaurer la mesure est à nouveau à l'ordre du jour.

Vivre à Madrid

Barcelone Appercu
TRADITIONS

CLICHES – Les 6 coutumes locales qui agaçent les Français d’Espagne

Certes, la France et l’Espagne partagent leurs frontières, mais les différences culturelles sont tout de même bien présentes. En quittant l’Hexagone pour vous installer en Espagne, vous serez

Sur le même sujet