Pays les plus sûrs du monde: L'Espagne, 29e et la France, 65e sur 163

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 15/10/2022 à 13:30 | Mis à jour le 17/10/2022 à 12:36
Photo : OC
des jeunes s'amusent dans une fête en Espagne

Global Peace Index dresse chaque année une liste des pays les plus sûrs du monde, en tenant compte de plusieurs facteurs. L'Espagne a gagné trois places et la France, sept, depuis le dernier classement.

 

 

Le rapport de Global Peace Index suit un total de 23 indicateurs, tels que le type de régime politique, le degré de sécurité intérieure, la criminalité, les conflits intérieurs et internationaux ouverts ou la militarisation du pays.

En 2008, la première année de cet indice mondial des pays les plus sûrs, l'Espagne était déjà 30e, mais la France, 45e.

Il convient de noter que l'Espagne ne figure pas parmi les 10 régions les plus sûres. En fait, il faut descendre jusqu'à la 29e place pour trouver l'Espagne. En revanche, son voisin, le Portugal, figure en 6e place. Toutefois, l'Espagne a gagné trois places depuis le dernier classement.

 

En dix ans, la France est passée de la 52e à la 65e place

Pour sa part, la France arrive loin derrière, à la 65e place. Il y a 10 ans, la France était 52e et l'Espagne, 25e. Et en 2008, la première année de cet indice mondial des pays les plus sûrs, l'Espagne était déjà 30e, mais la France, 45e. Ce qui veut dire qu'en 14 ans, la France a dégringolé 20 places. En revanche, l'Islande  reste le pays le plus sûr, puisqu'il occupait déjà la 1e place du podium. Le Portugal s'est également maintenu dans les 10 premiers, puisqu'il était le nº7.

Selon ces critères, le classement des 10 pays les plus sûrs est le suivant :

1. Islande

2. Nouvelle-Zélande

3. Irlande

4. Danemark

5. Autriche

6. Portugal

7. Slovénie

8. République tchèque

9. Singapour

10. Japon

Les 10 pays les plus dangereux:

1. Afghanistan

2. Yémen

3. Syrie

4. Russie

5. Sud-Soudan

6. République démocratique du Congo

7. Irak

8. Somalie

9. République centrafricaine

10. Soudan

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale