Dernier événement de Mujeres Avenir avant l'été au Club Financiero Génova

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 10/06/2022 à 17:00 | Mis à jour le 14/06/2022 à 16:41
photo en noir et blanc de femmes à la belle époque

Comme l'an passé, l'association Mujeres Avenir a décidé d'organiser un dernier événement avant l'été pour présenter le livre "A través de un bosque de Magnolios", sous-titré "Un exilio en París : desde la Guerra Civil española hasta la Guerra de los Balcanes" (Un exil à Paris : de la guerre civile espagnole à la guerre des Balkans). L'événement aura lieu le 27 juin à 19h30, au siège du Club Financiero Génova.

 

Mujeres Avenir a choisi ce livre, idéal pour les vacances, car c'est une œuvre qui transporte le lecteur au siècle dernier, comme s'il s'agissait d'une sorte de recueil de tout ce qui s'est passé pendant ce siècle. "Ce livre, de l'écrivain et journaliste Susana Frouchtemann, a également un caractère féministe, comme en témoigne sa précédente compilation réussie des biographies de 10 femmes qui ont excellé dans le monde de la culture en Espagne", souligne la présidente de l'association Mujeres Avenir, María Luisa de Contes. 

 

Ce roman s'articule autour de l'exil à Paris d'un jeune Espagnol après la guerre civile espagnole : il raconte l'histoire de trois familles comme fil conducteur, en relatant les événements historiques et politiques intervenus sur une période de 80 ans, jusqu'à la guerre des Balkans.  

     

Outre l'auteure elle-même, Mujeres Avenir a invité quatre femmes intéressantes par leur parcours: la fondatrice et directrice de l'"Agencia de creadores A+V", Paula Jiménez de Parga Merino, l'écrivaine et journaliste Lola Gavarrón, la responsable culturelle Paula Perera Bordes et Lidia Concustell Humet de la Commission des jeunes de Mujeres Avenir. Une introduction au débat sera donnée par l'éditrice María Luisa Samaranch, directrice et fondatrice de "Sd Edicions". 

 

Vous pourrez suivre l'événement en streaming sur Youtube ou directement sur le site de Mujeres Avenir.
 

  

Plus d'informations

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale