Mercredi 21 novembre 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

G. Renault, finaliste espagnol des Trophées des Français de l'Etranger

Par Vincent Garnier* | Publié le 21/02/2018 à 13:51 | Mis à jour le 24/04/2018 à 15:48
Photo : DR
guillaume renault Help Freely Foundation

Finaliste de l'édition 2018 des Trophées des Français de l'Etranger organisés par lepetitjournal.com, ce jeune entrepreneur installé dans les Canaries a créé plusieurs sociétés sur Internet, avant de s'investir dans un projet qui lui tient particulièrement à cœur : la Help Freely Foundation, ayant pour mission la création d'une plateforme sociale aidant à la collecte de fonds pour les organisations à but non lucratif. Son initiative lui a notamment valu en 2016 le premier prix à l’initiative philanthropique, remis par l'Association des Fondations Espagnoles.

 

lepetitjournal.com : Pouvez-vous revenir sur votre parcours en Espagne ?


Guillaume Renault  : En 2006, âgé de 26 ans, j'ai délibérément décidé d'abandonner la vie parisienne en quittant la France pour Las Palmas dans les Canaries, où j'ai dans la foulée monté en seulement 3 mois mon entreprise. Surfant sur l'essor économique que connaissait l'Espagne à cette époque, en moins d'un an et demi mon site internet Flesko.com, alors décliné en 4 langues (français, espagnol, anglais et italien) atteignait les 120 millions de pages consultées. En 2008, la profonde crise économique qui ébranlait la planète faisait surgir un nouveau modèle de consommation, après plus d’une décennie de consommation effrénée. Cette nouvelle situation économique s'avérait propice à la création de ma société RentabiliSense SL, qui détient aujourd’hui un réseau mondial de sites de codes promos en ligne, disponibles dans plus de 9 pays à travers le globe et recevant quotidiennement plus de 20.000 visiteurs en quête de réductions en ligne. Pour favoriser la croissance de RentabiliSense SL, j'ai cherché à en savoir plus sur l’autre facette du marketing d'affiliation et ai été, de 2012 à 2014, le Fondateur et Administrateur Unique de la plateforme de marketing d’affiliation “TradeTracker Spain”. Sous ma direction, la société s’est positionnée comme l’un de trois acteurs majeurs de l’affiliation en Espagne.

 

Vous vous définissez comme entrepreneur social.


Depuis mon plus jeune âge j'ai toujours fait preuve d'un grand intérêt pour les causes sociales. Au fil des années, cette préoccupation m'a amené à soutenir de nombreux projets et à m'engager en tant que volontaire dans différentes associations. Cependant, cette participation à des programmes tiers ne répondait pas suffisamment à mon envie réelle d'aider les autres, c'est pourquoi en 2014, j'ai décidé d'aller plus loin et ai fondé la fondation "Help Freely Foundation", dans le seul but de favoriser un soutien économique aux associations à but non lucratif, profitant ainsi à des milliers d'organisations au travers le monde. Cette préoccupation sociale et son souci d'affranchir toutes barrières socio-économiques ou géographiques qui empêchent de favoriser l’entraide mutuelle, m'ont conduit à développer le premier projet de la Fondation, créant ainsi le portail web socio-communautaire Helpfreely.org. Ce projet vise à créer un effet "boule de neige", permettant d'optimiser aussi bien ses propres actions solidaires que celles de n'importe quel individu ayant l'envie d'aider son prochain.

 

Pouvez-vous revenir sur la manière dont est né le projet Helpfreey.org ?


Le projet Helpfreey.org voit le jour à partir d'une idée qui surgit comme toute grande idée : de façon fortuite. Un beau jour d'été 2013, lors de mon passage à la caisse d'une grande enseigne de supermarché, j'ai comme à mon habitude, ajouté à mon panier d’achats une carte de micro-don en soutien à une association à but non lucratif. La caissière m'a alors révélé qu'elle ne savait absolument pas comment s'en servir et ajouté qu'après environ deux mois d'expérience en caisse, elle n'avait jamais vu aucun autre client faire ce type de don. Ce fut pour moi une terrible stupéfaction, il m’était impensable d’imaginer que parmi les milliers de clients qui étaient préalablement passés à cette même caisse, j'étais le seul à avoir ajouté quelques euros supplémentaires à mon panier d'achat au profit d’une bonne cause. J'ai amèrement réalisé que cette méthode de collecte de dons semblait complètement inefficace, et ai cherché à comprendre pourquoi les individus globalement généreux de cœur, ne réalisaient pas ce simple effort. C'est à ce moment précis que j’entrepris de révolutionner les choses et de mettre à profit mes 15 années d’expérience dans le webmarketing pour ainsi développer le projet Helpfreely.org, une application avec laquelle les internautes peuvent réaliser des achats de produits et services en ligne, tout en collectant des fonds à faveur de la cause bénéfique de leurs choix, tout cela sans générer de coût supplémentaire à leur achat. 

 

Comment est-ce que cela fonctionne ?


En résumé, Helpfreely est une sorte de plateforme sociale au sein de laquelle les e-Consommateurs peuvent collecter gratuitement des fonds au profit des organisations à but non lucratif de leurs choix, en effectuant simplement leurs achats chez des milliers de boutiques partenaires. Une fois l’achat réalisé, ce sont les boutiques qui ont à charge de payer les dons qui iront aux organisations préalablement désignées par les internautes. Ces mêmes organisations diffusent à leur tour en masse à leurs "membres et supporters" l'existence de ce nouveau procédé de collecte de fonds via les boutiques partenaires.

 

En quoi votre expérience est-elle exceptionnelle ? 


Ma grande fierté est de pouvoir venir en aide à des milliers de personnes et associations à travers le monde, grâce au projet Helpfreely.org. Le plus beau dans tout cela, c'est que le projet n'est qu'à l'aube de son existence et une fois couplé à la technologie de blockchain sur laquelle nous sommes activement en train de travailler, pourra finalement prendre une amplitude inimaginable à ce jour, devenant tôt ou tard une communauté solidaire de plusieurs millions de personnes, contribuant ainsi à la création d'un monde meilleur et plus équitable pour tous.




https://www.helpfreely.org/fr/

● Près de 42.000 e-consommateurs sont déjà membres de Helpfreely (175 de 249 pays sont représentés, preuve de la globalisation du projet).
● Plus de 4.500 e-boutiques de 10 pays différents sont partenaires de Helpfreely.
● Plus de 3.900 organisations au travers le monde ont créé un compte Helpfreely.
● Plus de 62.000 achats responsables ont déjà été réalisés générant un total de plus de 173.000€ de dons collectés
● Croissance moyenne hebdomadaire des dons à 6%/semaine durant les 24 derniers mois. 
● Plus de 1.750.000 Twitter Direct Messages partagés par les membres (utilisateurs et organisations) afin d’inviter d’autres membres à joindre Helpfreely.
● La Helpfreely App™ a été mise en avant à 2 reprises sur la homepage du Google Chrome Store, en tant que l’une des meilleures applications de l’année 2016.
● Le projet Helpfreely.org, a obtenu de la part de l’AEF (Association des Fondations Espagnoles) le 1° prix à l’initiative philanthropique de l’année 2016, la même distinction qu'Amancio Ortega, fondateur de Zara, a reçu lors de l'édition 2017 
● Guillaume Renault a été sélectionné en tant que l'un des 20 jeunes entrepreneurs sociaux en 2015 pour faire partie de la 3e édition des Entrepreneurs for Social Change (Entrepreneurs pour le changement social) un programme d'un an de mentoring offert par l'Alliance des civilisations des Nations Unies (UNAOC) et la Fondazione CRT visant à soutenir des jeunes entrepreneurs sociaux du pourtour méditerranéen. Un processus de sélection très compétitif, avec plus de 1.200 demandes pour seulement 20 places. 

Nous vous recommandons

0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet