Les touristes énergétiques, un nouveau marché pour l'Espagne

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 10/10/2022 à 16:15 | Mis à jour le 10/10/2022 à 16:15
Photo : vidar nordli mathisen-unsplash
des touristes retraités regardent la mer

La guerre en Ukraine n'a pas fini d'ébranler le secteur du tourisme. L’Espagne pourrait devenir une destination refuge pour un nouveau type de voyageurs, les touristes énergétiques.

 

Le secteur du tourisme espagnol est bien décidé à profiter de la crise énergétique pour attirer cet hiver les retraités et télétravailleurs nomades. C'est en particulier le cas avec les Allemands. Le chancelier Scholz a récemment publié les détails de son troisième paquet de mesures visant à atténuer les effets de l'inflation et, surtout, de la facture énergétique. Or, ce paquet contient un versement unique pour les retraités, de 300 euros (il était question de 500), qui pourrait bien aider à financer un nouveau genre de voyage, le tourisme énergétique.

Offres pour retraités, télétravailleurs et étudiants!

De nombreux retraités estiment en effet qu'avec la prime d'État de 300 euros, il sera moins coûteux de passer l'hiver dans un pays chaud que d'affronter la hausse du prix du gaz. Les offres se multiplient, y compris pour les télétravailleurs. Les étudiants recevront également un paiement unique de 200 euros.

 

Nombre d'entre eux, qu'il s'agisse de retraités ou d'étudiants universitaires, qui vivent généralement de manière indépendante en Allemagne, ont ainsi fait leurs calculs et la même idée a traversé l'esprit des travailleurs indépendants, étant donné que les factures de chauffage devraient être multipliées par cinq cet hiver, selon les organisations de consommateurs en Allemagne.

A partir de 10 euros par jours

Les différents acteurs du tourisme en Espagne ont immédiatement réagi et proposent un large éventail d'offres pour les voyageurs de longue durée, avec des logements disponibles à partir d'un peu plus de dix euros par jour. Le gouvernement des Canaries a ainsi préparé une stratégie visant à encourager les retraités à passer l'hiver sur les îles.

 

Il faut en effet rappeler que l'Allemagne est le deuxième marché source de touristes pour les îles Canaries, derrière le Royaume-Uni, atteignant 1,3 million de touristes en 2021 et 2,6 millions avant la pandémie. Ainsi, aux Canaries, les réservations pour des périodes d'un à trois mois durant l'hiver prochain ont augmenté de plus de 20%, selon l'Association des locations de vacances des îles Canaries et il y a même de la demande avec des réservations confirmées pour l'hiver 2024-2025.

Attirer aussi les télé travailleurs

Outre les touristes senior, le gouvernement des Canaries prépare également pour cet hiver une stratégie visant à attirer les remote workers, un segment avec lequel les Canaries ont obtenu un certain succès, comme le fait d'être placé dans les dix premiers de la Nomad List, une liste des meilleures destinations pour les nomades numériques.

 

En définitive, un marché juteux, et donc convoité par d'autres pays méditerranéens concurrents pour ce nouveau marché des "touristes énergétiques" pendant les mois d'hiver.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale