Sortie des enfants autorisée dès lundi, sous certaines conditions

Par Perrine Laffon | Publié le 21/04/2020 à 17:57 | Mis à jour le 21/04/2020 à 22:10
Photo : Volodymyr Hryshchenko
coronavirus espagne enfants

La décision tant attendue par de nombreuses familles a enfin été annoncée. Après six semaines de confinement total, les enfants pourront à nouveau sortir dehors en Espagne. Mais pas de la manière espérée. Des règles strictes devront être respectées. 

 

*** Dernière minute : mardi en fin de journée, le ministre de la Santé Salvador Illa a indiqué que les enfants âgés de jusqu'à 14 ans pourraient, contrairement a ce qui avait initialement été annoncé, sortir prendre l'air accompagné d'un adulte. Le gouvernement rectifie donc, sous la pression de la société espagnole et devrait fournir plus de détails dans les jours à venir ***

 

De nombreux parents et psychologues suppliaient le gouvernement espagnol depuis plusieurs jours afin de permettre aux plus jeunes de sortir dans la rue. Au vu de la légère amélioration des chiffres liés à l'épidémie de Covid-19, et en observant les mesures établies dans d'autres pays européens, le Conseil des ministres s'est réuni ce mardi pour définir les conditions dans lesquelles les mineurs pourront sortir dehors à partir du 27 avril en Espagne. Le gouvernement prépare actuellement un guide détaillant toutes les conditions de ces sorties, qui sera communiqué d'ici lundi. La mesure devra être validée mercredi au Congrès des députés.


Pas de sortie "pour aller jouer ou se balader"

La mesure sera difficile à accepter pour les enfants... et leurs parents. Fernando Simon, le responsable de la coordination des urgences, l'avait précisé dès lundi dernier : "Les enfants pourront sortir, mais pas pour jouer librement". Ils pourront sortir dehors pour accompagner un seul parent (ou un adulte résidant dans le même foyer que l'enfant) dans l'une des activités autorisées par l'état d'alerte. En d'autres termes, les enfants pourront accompagner l'un de leur parent pour acheter le pain, aller au supermarché, à la pharmacie ou à la banque

Les sorties devront toujours être justifiées par l'un de ces motifs. Lors de la conférence de presse donnée mardi à l'issue du Conseil des ministres, la porte-parole du gouvernement María Jesús Montero a insisté sur l'importance du sens commun des adultes accompagnateurs, avant de préciser que "tout élément qui pourrait rendre un parent incapable de contrôler la mobilité de l'enfant [en référence à une question sur l'usage des vélos et des trottinettes] devra être évité".


Respect des distances sociales imposées

L'allègement du confinement concerne les enfants de moins de 14 ans. À partir de 15 ans, les mineurs peuvent sortir pour réaliser seuls les courses autorisées pour les adultes. Mais tous les mineurs devront respecter les mêmes règles d'hygiène et de distancement social que les adultes. Cela signifie que les enfants qui sortiront à partir du 27 avril devront respecter un minimum d'un mètre ou deux de distance entre eux et les autres personnes qu'ils croiseront. Interdiction donc pour le moment de sauter dans les bras de ses petits copains ou d'aller s'amuser avec eux comme avant. 

La sortie du confinement sera progressive, il faudra donc apprendre à être patient. Pour conforter cette mesure, l'accès aux parcs et aires de jeux pour enfants restera interdit jusqu'à nouvel ordre. Dans l'attente des détails de la mesure de la part du gouvernement, le mystère plane encore sur les précautions d'hygiène à respecter, et de nombreuses questions se posent. La porte-parole du gouvernement a annoncé que le port de masques ne sera pas obligatoire pour les enfants, ou du moins pour les petits, compte tenu de la difficulté de faire respecter un bon usage de ce matériel de protection par les plus jeunes. 

Les modalités du décret vont être débattues et votées mercredi lors de la session du Congrès des députés, qui se réunira pour valider le prolongement de l'état d'alerte en Espagne jusqu'au 10 mai. 

Sur le même sujet
perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale