Les urnes ont parlé: Valls éliminé, ce sera un duel Stéphane Vojetta-Renaud Le Berre

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 05/06/2022 à 23:24 | Mis à jour le 07/06/2022 à 10:58
photo candidats le berre-vojetta legislatives 2022

Le parachutage de Manuel Valls a fini en crash. L'outsider Stéphane Vojetta a remporté son pari: Avec environ 25% des voix, face à 15% pour Manuel Valls, Vojetta affrontera Renaud Le Berre au 2e tour.

Les Français de la Péninsule ibérique ont fait leur choix, qui n'était pas celui de Paris. En effet, l'arrivée surprise de Manuel Valls, investi candidat LREM, alors que Stéphane Vojetta allait se présenter à sa propre succession, a provoqué des remous au sein d'une communauté française qui n'avait pas oublié le passage éclair de Manuel Valls à Barcelone.

 

Un parachutage qui passe mal dans la 5e circo

Il suffisait pour cela de jeter un rapide coup d'œil aux réseaux sociaux qui n'étaient pas tendres avec l'ancien Premier ministre. De son côté, alors que Samantha Cazebonne donnait officiellement son soutien à Manuel Valls, les sections locales du LREM apportaient le leur à Stéphane Vojetta. Ainsi, la responsable de la circonscription et membre du bureau exécutif de LREM, Nathalie Coggia acceptait même de devenir sa suppléante. De son côté, Francis Huss, un poids lourd de la communauté française en Espagne, prenait également parti pour Stéphane Vojetta.

 

Renaud Le Berre avec des Français dans un bar
Renaud Le Berre avec des Français à Villanueva de la Cañada

 

Quant à la presse espagnole, elle n'était pas non plus très aimable avec l'ancien candidat aux élections municipales de Barcelone. Le quotidien ABC pronostiquait "la fin d’un opportuniste qui n’a pas eu la sagesse, le courage et la dignité de se retirer à temps". El Confidencial, de son côté, parle de "cette énième tentative de Valls de faire son retour dans la sphère publique contient une histoire particulière de trahisons".  

 

Candidature de Valls: Machiavélisme ou simple erreur de calcul

Doit-on alors penser que de l'autre coté des Pyrénnees, ils n'étaient pas conscients de la mauvaise presse de Manuel Valls en Espagne, et en particulier en Catalogne? Difficile à croire, ou alors, nous sommes face à de bien médiocres stratèges politiques. Quel meilleur moyen pour en finir pour de bon avec l'ancien premier ministre ? Car après une telle humiliation devant les urnes, le retour au premier plan politique de Manuel Valls est plus que compromis.

 

Stephane Vojetta avec des Français devant une plage
Stephane Vojetta avec des Français à Sitges

 

Les urnes ont parlé

Après ce plebiscite aux urnes, Stéphane Vojetta engage à présent un nouveau combat contre son nouvel adversaire politique, Renaud Le Berre, qui a également obtenu un très bon score au 1er tour, avec environ 28% des voix.

 

Taux de participation record

Même s'il reste très bas par rapport à la métropole, le taux de participation cette année est très supérieur à celui des précédentes élections législatives de 2017. Malgré les gros bugs les premiers jours, le vote en ligne est un franc succès, en particulier dans la 5e circonscription.

Sur les 83.980 Français inscrits sur les listes électorales, 19.734 ont voté par internet, ce qui représente un taux de participation de 23,50%. Rappelons qu'en 2017, au premier tour des législatives, 15,94% des électeurs en tout avaient voté, soit 14.564 personnes. Le taux de participation définitif sera connu lundi dans la journée.

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale