Samedi 26 mai 2018
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Que vaut la truffe noire d'Espagne ? Beaucoup.

Par Eva Sannino | Publié le 30/11/2017 à 17:12 | Mis à jour le 30/11/2017 à 17:34
Photo : Trufa negra de Teruel
trufa

Souvent surnommé "Truffe du Périgord", la truffe noire représente une véritable fierté du patrimoine français. Outre-pyrénées, la production va cependant bon train avec 40 tonnes de truffe par an, contre 30 en France en 2016. Un marché en plein essor, qui bouleverse le monopole français.

 

Avec plus de 10.000 hectares de culture truffière, l’Espagne compte dans le marché de ce champignon de luxe. Si plusieurs régions du pays représentent de véritables références en la matière comme la Castille-et-Leon, c’est l’Aragon qui reste le premier producteur nationale de truffe noire avec 6.000 hectares de champs de production selon Le Monde. Les municipalités de Sarrion, 600 hectares de culture, les provinces de Huesca ou la région du Maestrazgo sont témoins du miracle de l’agriculture truffière. Menacée par un climat rigoureux et aride où rien ou presque ne poussait, la communauté autonome a parié sur les chênes truffiers. Une vingtaine d’années plus tard, l’économie devient très intéressante. L’investissement, financé en grande partie par l’Union européenne, et les efforts effectués ont propulsé l’Espagne à la tête du marché, et France 2 s’intéresse de près, comme d’autres médias français, à ce marché en plein essor.

 

La France, dépassée par la concurrence ?


Alors que la chance tourne pour les agriculteurs espagnols, les rendements français reculent. Pour quelques 90 kilogrammes de champignons par hectare en Espagne, la France fournit deux fois moins que son voisin d’après France Télévisions. Les agriculteurs du Sud-Ouest de la France se rendent en masse chez leurs confrères espagnols pour constater l’ampleur de la production. De plus, 90% des truffes cultivées dans la péninsule Ibérique sont destinées au marché français. Avec son image de marque, l’Hexagone revend la marchandise à l’international. La stratégie espagnole pourrait changer : vendre directement aux marchés étrangers sans passer par l’intermédiaire de la France, voilà l’idée de Patatas Gomez qui s’est lancé dans la truffe en 2017 d’après Aragon Digital. Le directeur commercial affirme ainsi sur la volonté de conquérir Tokyo : "Si nous envoyons la truffe directement au Japon, nous serons super compétitifs", avance-t-il.

 

L’entrée de la truffe dans la culture espagnole


Pour diffuser cet aspect relativement nouveau, depuis quelques décennies seulement, Sarrion, la plus grande truffière du monde, organise cette année sa 17e édition de la Foire Internationale de la truffe début décembre. La Conseillère de la Culture et du Tourisme de Castille-et-Leon a annoncé quant à elle la tenue du tout premier concours international "Cuisiné avec Truffes" à Soria les 4 et 5 décembre prochain. Malgré tout, la réalité climatique actuelle plane comme une menace sur la production espagnole. L’univers truffier a souffert cette année à cause de la sécheresse et les prix risquent de s’envoler. 

Nous vous recommandons

Fan de comédies musicales et de séries TV, admiratrice des cultures étrangères et de leur gastronomie, curieuse et motivée pour apprendre et à l'écoute du monde.

Eva Sannino

Fan de comédies musicales et de séries TV, admiratrice des cultures étrangères et de leur gastronomie, curieuse et motivée pour apprendre, à l'écoute du monde.
0 CommentairesRéagir

Actualités

Valence Appercu
POLITIQUE

Caso Gürtel – Verdict sans précédent pour les accusés et le PP

C’est la fin d’une affaire qui a terni l’image de la Comunitat Valenciana ces dernières années. La « Trama Gürtel » a connu ce jeudi matin son épilogue en distribuant plus de 350 années de prisons.

Sur le même sujet