Ouigo fête son premier anniversaire en Espagne avec plus de 2 millions de passagers

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 11/05/2022 à 11:15 | Mis à jour le 11/05/2022 à 11:15
un train ouigo sur le quai

En seulement un an, l'opérateur français de trains à grande vitesse low-cost a révolutionné et démocratisé ce secteur, avec plus de jeunes et de familles qui voyagent et un taux d'occupation de ses trains de plus de 97%.

 

En un an, depuis que Ouigo a débuté ses activités en Espagne, l'opérateur français a transporté plus de deux millions de passagers (pour être exact, 2 001 437) avec cinq allers-retours par jour sur l'axe Madrid-Barcelone, dont deux arrêts à Saragosse et Tarragone.

 

Le taux d'occupation moyen des trains depuis le début de l'exploitation est supérieur à 97%, avec des pointes de 99% et 100% en période de fêtes comme le long week-end de la Constitution, Noël, le Carnaval, Pâques et la Mercè.

Cet automne, Ouigo devrait commencer à opérer entre Madrid et Valence, puis Alicante

Une concurrence qui a permis de faire baisser les prix

Grâce à son modèle low-cost, sans frais supplémentaires, les prix ont été réduits de plus de 50% en moyenne par rapport à ceux d'avant la libéralisation. Cette réduction de prix a permis de rendre accessible ce type de transport, jusqu'ici plutôt réservés aux voyages d'affaires, à tous les budgets.

Plus de jeunes et de familles voyagent grâce à Ouigo

Ainsi, Ouigo a ouvert les portes du train à tous les types de passagers, y compris les familles, les jeunes ou les "autonomos" (travailleurs indépendants), profils inhabituels dans les trains à grande vitesse jusqu'à présent en Espagne. Concrètement, 52% des 2 millions de passagers qui ont choisi Ouigo cette année avaient moins de 45 ans et plus de 300.000 (15% du nombre total de passagers) ont voyagé en famille. Les résultats de cette année montrent qu'il existait une demande non satisfaite.

un train Ouigo traverse la campagne
Bientôt six trajets au total entre Madrid et Valence

 

Cette année, Ouigo arrive à Valence et Alicante

L'effet dynamisant qu'a eu OUIGO sur les trains à grande vitesse espagnols va bientôt entrer dans une deuxième phase. Dans les prochains mois, la compagnie commencera à opérer entre Madrid et Valence avec trois fréquences quotidiennes aller-retour, soit six trajets au total chaque jour.

 

Par la suite, il est prévu d'ouvrir une ligne entre Madrid et Alicante, avec un arrêt à Albacete. Le service Madrid-Albacete-Alicante aura deux fréquences quotidiennes, soit un total de quatre trajets par jour.

Et ensuite l'Andalousie

Après l'ouverture en 2022 de ces deux nouvelles lignes, la prochaine étape est l'Andalousie, une destination que la compagnie s'efforce d'atteindre le plus rapidement possible, en investissant plusieurs millions d'euros pour adapter ses trains au système de sécurité de la ligne entre Madrid et Séville. Dès qu'elle sera opérationnelle, OUIGO proposera cinq voyages aller-retour, avec un arrêt à Cordoue.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale