Vendredi 23 août 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Malaga, 10 incontournables pour profiter pleinement de son séjour

Par Mathilde Dumur | Publié le 02/05/2019 à 13:28 | Mis à jour le 03/05/2019 à 11:31
Photo : Creative Commons
incontournables malaga

Malaga, ville joyeuse, animée, emblématique du sud de l’Espagne. Capitale de la province de Malaga, en Andalousie, au bord de la mer Méditerranée, c'est la sixième plus grande ville d’Espagne. Très touristique, elle regorge de choses à faire et à voir, et nous vous dressons une petite liste non exhaustive des activités à ne pas manquer lors d’un prochain séjour.


Le Musée Picasso

musée picasso malaga
CC BY 3.0 Llecco https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:MuseoPicassoMalaga.jpg

La ville a rendu hommage au célèbre peintre Pablo Picasso en ouvrant dans le Palais de Buenavista un musée sur ses 80 années de travail. Composé de onze salles, 233 œuvres sont exposées ainsi que ses premières recherches académiques. De plus, des expositions temporaires complètent cet endroit culturel.
https://www.museopicassomalaga.org/


Le Musée de l’Art Flamenco de la Peña Juan Breva

Le Flamenco, ça vient d’Andalousie, alors quoi de mieux que de remonter aux sources pour y apprendre l’histoire de cette danse passionnante et passionnée. Le musée de l’Art Flamenco contient des collections de peintures, de dessins mais aussi de robes traditionnelles et typiques et bien sûr des guitares, afin de découvrir l’art flamenco dans toute sa splendeur.

 


Le Centre Pompidou

centre pompidou malaga
Creative Commons

Si vous passez par le port, vous ne pourrez pas rater un gros cube multicolore. C’est le Centre Pompidou de Málaga, inauguré en 2015. En collaboration avec le Centre Pompidou français, il accueille plus de 80 œuvres d’artistes comme Picasso, Matisse ou encore Frida Kahlo. Avec 500 000 visiteurs depuis son ouverture, ce musée fait de Málaga une destination culturelle internationale.
https://centrepompidou-malaga.eu/


Le centre d’Art Contemporain

Situé dans les anciennes halles de la ville, le centre d’art contemporain de Málaga abrite une exposition d’œuvres du XXe et XXIe siècles, des peintures mais aussi des sculptures, des photographies et des vidéos. Le Centre organise aussi des conférences, séminaires et des ateliers, pour ceux qui désirerait pousser un peu plus l’intérêt.
http://cacmalaga.eu/


Château de Gibralfaro et l’Alcazaba

gibralfaro malaga
La Alcazaba et le Gibralfaro / Creative Commons Isa Ruiz https://www.flickr.com/photos/79333309@N04/8928796661/

L’un des monuments les plus visités de la ville : le château de Gibralfaro, qui date du XIVe siècle et surplombe la ville du haut de ses remparts. Sa hauteur permet d’apprécier une superbe vue sur la ville. Ce château a été construit pour protéger le palais-forteresse maure l’Alcazaba, construite au XIe siècle, sous la domination arabe du Sud de l’Espagne.


Le Théâtre Romain 

theatre romain malaga
CC BY 3.0 Randombed https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Teatro_Romano_de_Malaga.jpg

Construit par l’empereur Auguste, ce théâtre romain en plein air a été découvert en 1951. Des spectacles sont joués, et vous pouvez y assister gratuitement, de quoi être transporté aux temps de la Rome Antique, dans ce lieu qui contient aujourd’hui encore sa scène, ses gradins composés de treize niveaux et d’une partie de l’orchestre, partie qui accueillait le chœur.
http://www.andalucia.org/es/turismo-cultural/visitas/malaga/monumentos/teatro-romano-de-malaga-trm/


Le jardin botanique-historique "La Concepción"

Considéré comme l’un des plus beaux jardins d’Espagne, et même d’Europe, le jardin Botanique-Historique "la Concepción" s’étend sur environ 3 hectares et accueille plus de 25.000 plantes de 2.000 espèces différentes, des cascades et des fontaines. Une manière de se promener dans un environnement plus qu’idyllique.
http://laconcepcion.malaga.eu/


Le parc naturel des Montes 

parc naturel montes de malaga
CC BY 4.0 Maite Von Thode https://es.wikipedia.org/wiki/Archivo:1._P.N.Montes_de_M%C3%A1laga.jpg

Envie de plus grands espaces encore ? Le parc naturel des Montes se situe à 5 kilomètres de la ville. Avec son paysage montagneux, forestier et son air pur, impossible pour les amoureux de la nature de résister au charme de ce parc naturel.
http://www.andalucia.org/fr/espaces-naturels/parc-naturel/montes-de-malaga/


La Cathédrale Notre-Dame de l’Incarnation

manquita malaga
CC BY 3.0 Danielmlg86 https://es.wikipedia.org/wiki/Archivo:La_manquita_(catedral_de_malaga).JPG

Surnommée "La Manquita", l’estropiée, à cause de l’absence de tours, la cathédrale de l’Incarnation prend place au centre de la ville, et occupe l’emplacement d’une ancienne mosquée, autre trace de la présence arabe dans l’Histoire de la ville. De plus, elle abrite un charmant patio planté d’orangers et des jardins.


Les plages de Málaga

palo malaga
El Palo / CC BY 3.0 Tyk https://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:Playas_de_El_Palo,_M%C3%A1laga2.jpg

Et enfin pour terminer cette liste d’incontournables de la ville, il était impensable de ne pas parler des plages de Málaga. 14 kilomètres de plages assez bien isolées de la circulation urbaine, afin de se baigner, bronzer, ou juste profiter de la météo plus que favorable, tout en dégustant des "espetos", des brochettes de sardines grillées dans des "chiringuitos", petits restaurants de plages typiques. 

plages malaga
Jonas Denil on Unsplash

 

mathilde dumur

Mathilde Dumur

Mathilde Dumur est une étudiante en 2e année de journalisme. Grande passionnée de voyages et notamment intéressée par la culture et l'histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Que faire à Madrid ?

Barcelone Appercu
TOURISME

Les tops et les flops des plages espagnoles

L’Espagne est connue pour réunir quelques unes des plus belles côtes d’Europe. Mais si on y trouve de véritables joyaux, d’autres plages peuvent très vite vous faire déchanter.

Vivre à Madrid

TRADITIONS

Le plaisir d’être "de rodriguez" à Madrid en août

"Estar de rodriguez" est une expression qui se réfère aux maris, souvent pères de famille, qui restent à la ville l’été lorsque que leurs femmes et enfants sont au "pueblo" ou au bord de mer.

Expat Mag

ENVIRONNEMENT

Amazonie, le poumon vert de rage

Depuis plusieurs semaines, les incendies ravagent la forêt amazonienne dont 60% se trouvent sur le territoire brésilien. Lundi dernier, Sao Paulo se trouve plongée dans le noir en plein jour

Sur le même sujet