TEST: 2271

La droite unie à Madrid contre la grâce des condamnés catalans

Par Perrine Laffon | Publié le 13/06/2021 à 21:00 | Mis à jour le 14/06/2021 à 10:15
Photo : Mattias Corrasco
manifestation anti independantistes à madrid

Plusieurs milliers de personnes se sont réunies dans le centre de Madrid ce week-end pour protester contre les grâces que le gouvernement espagnol envisage d'accorder aux politiques condamnés en Catalogne. Reportage photo, Mattias Corrasco.

 

Le gouvernement de Pedro Sánchez a affirmé son intention de gracier les politiques catalans condamnés par des peines allant jusqu'à 13 ans de prison pour leur implication dans l'organisation du "processus d'indépendance catalan" et du référendum non autorisé du 1er octobre 2017. Dimanche à 12h, 25.000 manifestants, selon la Police nationale, s'étaient réunis sur la plaza de Colón en réponse à la convocation de la plateforme civique "Union 78", qui a animé les habitants à se manifester pour "rejeter la dérive politique antidémocratique imposée par ceux qui ont normalement l'obligation de défendre le constitution et l'union de la Nation espagnole".

isabel diaz ayuso
Isabel Diaz Ayuso et Pablo Casado / Photo Mattias Corrasco


Indignation de la Droite espagnole

Les principaux représentants politiques de la droite espagnole ont participé à cet événement pour s'opposer à la décision de gracier les prisonniers indépendantistes. En tête de file, se trouvaient le Président du Partido Popular Pablo Casado, la Présidente de la Communauté de Madrid Isabel Díaz Ayuso, le leader de Vox Santiago Abascal, ainsi qu'Ines Arrimadas, de Ciudadanos, qui avait déjà convoqué un rassemblement la veille à Barcelone.

manifestation anti indépendantistes madrid
/ Photo Mattias Corrasco

Lors des discours préliminaires à la concentration Plaza Colón, Pablo Casado a accusé le Président Sánchez de "vendre l'unité de l'Espagne" pour des intérêts politiques, et s'est montré indigné que l'on "vole une partie de la nation, et que l'on permette que certains Espagnols aient des droits et des obligations différents des autres". Díaz Ayuso a quant à elle interpellé directement le Roi dans son discours : "Que va faire le Roi ? Va-t-il signer ces grâces?".

manifestation anti indépendantistes madrid
Pedro Sánchez était "le traître de la nation" pour les manifestants / Photo Mattias Corrasco


Un accord qui n'apaise rien

La porte-parole du gouvernement socialiste, María Jesús Montero, a affirmé que "cette manifestation montre l'impuissance de la Droite face à la solution aux problèmes". Il faut dire que  dimanche, Pedro Sánchez était "le traître de la nation" pour les manifestants les plus conservateurs. Lorsqu'il était encore en campagne électorale, Sánchez avait affirmé à plusieurs reprises qu'il n'accorderait pas de grâces ni d'amnistie aux condamnés catalans. Il a ensuite pacté avec les indépendantistes de ERC pour pouvoir mener à bien son mandat, et semble aujourd'hui prêt à gracier les condamnés pour sécession en Catalogne.

manifestation anti indépendantistes madrid
La manifestation a réuni 25.000 manifestants, selon la Police nationale / Photo Mattias Corrasco

Une démarche menée main dans la main avec le représentant de ERC Oriol Junqueras, pour tenter de trouver une sortie à cette situation de crise en Catalogne. Mais il semblerait que le fait de gracier les politiques catalans ne soit pas la solution au problème : il existe plusieurs mouvements indépendantistes en Catalogne, et si ERC se dit prêt à dialoguer, les partis les plus radicaux (Junts per Catalunya et la CUP) n'entendent pas abandonner la "voie unilatérale" pour mener la Catalogne à l'indépendance, avec ou sans grâce.

manifestation anti indépendantistes madrid
José Luis Martinez Almeida, maire de Madrid et porte parole du PP / Photo Mattias Corrasco

 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale