Samedi 28 novembre 2020

L'Espagne utilisera un système de reconnaissance faciale innovant

Par Perrine Laffon | Publié le 18/11/2020 à 18:21 | Mis à jour le 18/11/2020 à 18:27
Photo : DR
reconnaissance faciale espagne

L'Espagne travaille sur un programme de contrôle policier par reconnaissance faciale pionner en Europe. 

 

Les technologies de vidéosurveillance par système de reconnaissance faciale sont aujourd'hui au cœur du débat public. La nécessité d'assurer la sécurité face aux menaces actuelles se heurte à la protection des données privées et au refus d'avancer vers une société de la surveillance. L'État français vient d'adopter ce mois-ci la mis en place de Alicem, une application mobile qui utilise la reconnaissance faciale pour identifier les usagers lors de leurs démarches administratives en ligne. L'Espagne n'est pas en reste dans ce domaine : le pays est en train d'élaborer un programme de reconnaissance faciale dernière génération pour la police, qui permettrait d'identifier un visage même s'il porte un masque de protection respiratoire. 


Le meilleur de l'intelligence artificielle

Six entreprises du secteur technologique, l'Institut technologique de Castille et Leon, et trois universités espagnoles travaillent depuis deux ans sur le projet baptisé "AI MARS" (Artificial Intelligence system for Monitoring, Alert and Response for Security in events), un programme à la pointe de la technologie. Les techniques employées permettront aux forces de l'ordre de repérer plus rapidement un délinquant ou un suspect dans la foule lors de grands rassemblements tels que les événements sportifs, dans les stations de transports ou lors de toute manifestation importante. L'intelligence artificielle développée sera capable d'analyser des millions de visages par seconde. À travers les images captées par les caméras de surveillance, le programme procèdera à l'analyse biométrique et à la reconnaissance faciale de la foule, ce qui permettrait de détecter un suspect ou un terroriste répertorié par exemple, pour assurer la sécurité des événements ou des sites à risque. Le système s'appuiera pour cela sur divers facteurs biométriques comme l'iris par exemple, mais aussi sur la détection des dispositifs mobiles détenus par la personne. 


Technologie 5G et lunettes de réalité virtuelle

Le système est présenté comme révolutionnaire pour la rapidité de transmission de l'information. L'utilisation de la technologie 5G permettra, en cas de détection de suspect, de transmettre une alerte presque immédiatement (en quelques dixièmes de secondes) au centre de contrôle des forces de sécurité, qui pourront alors alerter les agents physiquement présents sur place. Ces derniers, équipés de lunettes de réalité virtuelle, seront guidés pour repérer plus rapidement le suspect dans la foule. Le programme permettra également de suivre un individu dans la masse par son code vestimentaire, mais également de reconnaître des objets ou des comportements dangereux (armes, bagarres,...). Les chercheurs se sont aussi heurté à une nouvelle complication apparue avec la crise sanitaire : le port du masque qui cache une grande partie du visage. Les algorithmes développés pour AI MARS permettent de reconnaitre les individus portant un masque. Ils obtiennent une identification à hauteur de 99% en visualisant uniquement le tiers supérieur du visage. 

Le projet, représentant un budget de plus de 5,2 millions d'euros, devrait voir le jour en 2022 si les tests préliminaires sont favorables. 


 

Nous vous recommandons

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Entreprise

Barcelone Appercu
GASTRONOMIE

La Bodega du Français: un ambassadeur des vins français en Espagne

Yann Silistrini a créé la "Bodega du Français" en arrivant à Barcelone il y a quatre ans. La carte propose une sélection de vins en provenance de l'Hexagone, distribués en Espagne

Expat Mag

Nouvelle-Calédonie Appercu
SPORT

Wind-Surf : Sarah Hauser entre au Guinness World Records

La windsurfeuse Calédonienne Sarah Hauser entre au Guinness World Records pour la plus haute vague wind-surfée par une femme à 10,97 mètres de haut à Haiku, Hawaï, USA le 31 Décembre 2019.

Sur le même sujet