Samedi 19 septembre 2020

L'Espagne se lance dans la guerre contre le plastique

Par Perrine Laffon | Publié le 04/06/2020 à 16:00 | Mis à jour le 04/06/2020 à 17:20
Photo : Jasmin Sessler 
loi plastique espagne

Le gouvernement espagnol a validé un projet de loi sur les déchets en plastique qui interdit la commercialisation de certains produits et devrait rapporter 724 millions d'euros annuels de recettes pour l'état.

 

La mesure s'inscrit dans la continuité de l'initiative accordée il y a deux ans par l'Union européenne afin de limiter la distribution et l'usage des emballages en plastique, responsables d'une importante contamination en mer. L'Espagne se lance le défi du lutter contre le fléau des déchets plastiques et de ses conséquences désastreuses pour l'environnement, en réduisant de 30% la consommation nationale de matériel plastique et de 15% le volume de résidus en plastique d'ici 2030. Une première avancée face à l'urgence climatique. Selon les données de l'association des fabricants de matière plastique PlasticsEurope, la production de plastique est passée de 1,7 million de tonnes dans les années 1950, à  335 millions en 2016. 


Des produits seront interdits dès 2021

L'Espagne veut s'aligner sur les mesures déjà établies par d'autres pays européens et s'engager elle aussi dans la guerre contre les déchets en plastique. En conférence de presse, la ministre en charge de la transition écologique Teresa Ribera a rappelé que "huit millions de tonnes de plastique atterrissent chaque année dans les océans", avant de présenter le projet de loi rédigé pour limiter la production de ces déchets. Finis les cotons tiges, les couverts et assiettes en plastique, les pailles et les agitateurs de boissons, ou encore tout récipient alimentaire à usage unique. Le texte établit en effet l'interdiction de certains produits en plastique à usage unique dès juillet 2021 sur le marché espagnol. Le gouvernement veut également interdire tout type de micro-plastiques pouvant être utilisés dans la fabrication des cosmétiques ou des produits détergents. 


Une taxe sur les emballages jetables

Le gouvernement espagnol envisage de mettre en place une taxe verte afin de limiter la circulation du plastique et de changer les habitudes de consommation. Elle va être appliquée aux emballages plastiques jà usage unique utilisés pour la vente à emporter ou destinés à consommation immédiate comme les verres, assiettes, boites en plastique et leurs couvercles, ou tout autre récipient en plastique jetable utilisé pour contenir des boissons ou des aliments. La ministre de la transition écologique a précisé qu'il s'agira d'un impôt indirect assimilé à la "fabrication, l'importation ou l'acquisition intracommunautaire d'emballages non réutilisables en plastique pour leur usage en Espagne". L'impôt, fixé autour de 0,45 euros par kilogramme d'emballage plastique, devrait rapporter 724 millions d'euros aux caisses de l'état. 

Nous vous recommandons

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Tel Aviv Appercu

Israël reconfinée pour trois semaines

Israël se reconfine ce vendredi 18 septembre à 14h, pour une durée de trois semaines. C’est le premier pays à connaître un deuxième confinement depuis le début de la Covid-19.

Sur le même sujet