Vendredi 22 novembre 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Le made in Spain: gage de réussite

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 07/10/2019 à 12:59 | Mis à jour le 08/10/2019 à 10:42
Photo : tirée du domaine public
drapeau espagnol

En pleine guerre commerciale, l’Espagne a du souci à se faire pour son huile d’olive, son vin ou son jambon. Cependant, depuis quelques années, le pays s’emploie à améliorer son image à l’extérieur. Un travail de fond qui commence à porter ses fruits.

 

Lorsque l’on tape sur Google "marca España", les seules informations qui apparaissent ont trait au célèbre journal sportif "Marca" ! Rien en premières pages sur l’Espagne en tant que marque. Il est vrai que le sujet n’a commencé à vraiment intéresser l’Espagne qu’après de grands événements comme l’Exposition Universelle de Séville ou les J.O. de Barcelone. Un organisme "Marca España" est finalement créé en 2012 pour défendre l’image de l’Espagne aussi bien dans le monde que dans le pays. 

Les principaux think tank s’y intéressent également et c’est ainsi que dans la dernière étude de Real Elcano, il apparait que l’Espagne consolide son image internationale et est désormais le 12e pays le plus prestigieux au monde avec un score global de 76 points (sur une échelle de 1 à 100), au-dessus par exemple du Royaume-Uni, de la France, de l’Allemagne, de l’Italie ou des États-Unis. L’image de l’Espagne n’a d’ailleurs cessé de s’améliorer ces dernières années, puisqu’elle a gagné plus de 14 points par rapport à 2013, lorsqu’elle avait touché le fond, sous l’effet de la crise économique. 


L’Espagne est l'un des rares pays où l'estime de soi reste relativement faible

A signaler que les États les plus développés du monde (l'ex-G-8, Russie comprise) ont une perception plus positive de l'Espagne que ceux de l'Amérique latine, où il y aurait un certain retour de la "légende noire" avec la réapparition de certains préjugés historiques. La technologie et l’innovation restent les points sur lesquels l’image de l’Espagne est plus déficiente que celle des pays du G-7, tandis que le caractère des Espagnols et leur mode de vie restent leur principal avantage compétitif en termes d'image.


L'Espagne est le quatrième pays au monde avec le plus d'événements internationaux

Cependant, l’Espagne est l'un des rares pays où l'estime de soi reste relativement faible, même si elle a augmenté ces dernières années, et où l'évaluation que font les citoyens est inférieure à celle qu'ils donnent de l'extérieur. En effet, la réalité de l'Espagne est bien au-dessus de son image internationale à plusieurs égards. Ainsi, il faut souligner sa capacité à attirer des événements, tels que des foires ou des conférences internationales : l'Espagne est le quatrième pays au monde avec le plus d'événements internationaux.

Par ailleurs, l'Espagne est le deuxième pays au monde en nombre de touristes, seulement en dessous de la France mais très près de celle-ci. Enfin, sa production culturelle audiovisuelle est en train d’exploser. Qui ne connaît pas La Casa de Papel, par exemple ? L'Espagne est maintenant le sixième pays au monde pour ses exportations de produits audiovisuels (cinéma, musique, séries télévisées).


L'Espagne est une marque de plus en plus prisée

La présence de l’Espagne sur les marchés étrangers s’est donc améliorée considérablement en termes d’image, de réputation et de confiance. L'Espagne est une marque de plus en plus prisée et les chefs d’entreprise liés aux processus d’internationalisation comptent sur la réputation de l’Espagne en tant que valeur positive de leurs activités. C’est ce que signale le dernier rapport de MESIAS (le système de renseignement appliqué à la marque Espagne) qui a interrogé 28.000 dirigeants d’entreprises exportatrices espagnoles.

Pratiquement les deux tiers des exportateurs trouvent positif de lier leur marque, produit ou service à leur origine espagnole, soit 10 points de plus par rapport à 2013. La moitié des personnes interrogées pensent que cela aide à vendre des produits à l'étranger, et 35% affirment même que le fait de souligner que la marchandise est espagnole est un gage de succès. Seul 8% des exportateurs tentent de s’en déconnecter.

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet