Le jour de libération fiscale en Espagne est arrivé!

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 12/07/2022 à 20:20 | Mis à jour le 12/07/2022 à 20:54
tirelire- aux couleurs du drapeau espagnol et une pièce marquée tax

Cette année, les Espagnols et résidents en Espagne travailleront enfin pour eux à partir du 13 juillet! En effet, le contribuable moyen consacre 193 jours de revenus familiaux au paiement des impôts.

 

En 2022, les contribuables en Espagne auront travaillé, en moyenne, un total de 193 jours pour s'acquitter de leurs obligations envers le Trésor public. En d'autres termes, la journée de libération de l'impôt arrive le 13 juillet.

Nous commençons seulement à gagner de l'argent pour nous à partir du 13 juillet, date fictive communément appelée "le jour de libération fiscale".

La Fondation Civismo présente chaque année un indicateur annuel qui montre la proportion des impôts que nous payons par rapport à nos revenus. Le calcul se fait en comptant le nombre de jours que nous devons travailler par an pour payer tous les impôts. Si nous mettons de côté pour les impôts tout ce que nous gagnons à partir du 1er janvier, il nous faudrait donc 193 jours pour économiser suffisamment d'argent pour payer le fisc. Cela signifie que nous commencerions seulement à gagner de l'argent pour nous à partir du 13 juillet, date fictive communément appelée "le jour de libération fiscale".

 

graphique de la pression fiscale en Espagne entre 1999 et 2021
Pression fiscale sur les revenus familiaux du travail et du capital en Espagne/Fondation Civismo

 

Selon l'étude, comme le reflète le graphique 1, en 2022, la charge fiscale directe des familles espagnoles a de nouveau augmenté, comme c'est le cas depuis 2018. De plus, cette année, face à une inflation historiquement élevée, "le gouvernement a décidé de ne pas déflaté les taux, ce qui aurait permis aux contribuables de maintenir leur capacité économique".

Augmentation de la charge fiscale indirecte

Le revenu des familles en Espagne ayant augmenté ces dernières années, les ressources disponibles qui pourraient être consacrées à la consommation sont plus importantes. Comme on pouvait s'y attendre, les années de la pandémie ont fait que la consommation des ménages a été minimale et, par conséquent, la collecte des impôts a été plus faible. Cependant, l'étude souligne qu'après le retour à la normale, avec une consommation plus élevée, la charge fiscale indirecte et l'augmentation correspondante des impôts ont augmenté.

Cependant, en 2021, alors que la croissance de l'Espagne repartait, la charge fiscale sur la consommation a continué d'augmenter

En Espagne, la charge fiscale indirecte s'est accrue depuis les années 1990. S'il est vrai qu'entre 2007 et 2013, les recettes fiscales ont légèrement diminué, on constate une tendance continue à l'augmentation de la charge fiscale indirecte. Ainsi, les périodes où le recouvrement des impôts a diminué coïncident avec les périodes de récession économique.

 

Evolution des recettes fiscales indirectes
Evolution des recettes fiscales indirectes en Espagne 1995-2021 /fondation civismo 

 

Il en est ainsi des années 2007 à 2013, qui ont été une période de crise pour l'Espagne. La baisse des recettes fiscales en 2020 s'explique par l'influence de la pandémie de coronavirus sur la consommation qui avait diminué, tout comme les recettes fiscales. Cependant, en 2021, alors que la croissance de l'Espagne repartait, la charge fiscale sur la consommation a continué d'augmenter, comme elle le faisait avant la crise.

La pression fiscale dans la moyenne de l'OCDE est en baisse continue depuis 8 ans

Journée de libération fiscale dans les communautés autonomes

Les communautés autonomes où la journée de libération de l'impôt est la plus retardée, et donc où l'on paie plus d'impôts, sont les suivantes : Catalogne (21 juillet), Cantabrie (18 juillet), Castilla la Mancha et Valence (17 juillet), Navarre et Baléares (16 juillet) et Asturies (15 juillet). En revanche, les plus précoces à devenir fiscalement "libres" sont : Ceuta-Melilla et Murcia (9 juillet), Madrid, La Rioja, Andalousie et Castilla y León (11 juillet) et les îles Canaries (12 juillet). Les autres régions coïncident avec la journée nationale de libération fiscale de cette année, le 13 juillet 2022.

 

graphique du Jour de liberation fiscale en Espagne par région 2022
Jour de libération fiscale en Espagne en 2022 par région / fondation civismo

 

Espagne: Pression fiscale en hausse

Un autre indicateur lié au Jour de libération de l'impôt est le coefficient de pression fiscale sur les salaires. Alors que la pression fiscale dans la moyenne de l'OCDE est en baisse continue depuis 8 ans, on ne peut pas en dire autant de l'Espagne, puisque la tendance est à la hausse depuis 2018.

Et en France?

En ce qui concerne la France, cette journée sera cette année le 27 juillet, selon les calculs réalisés chaque année par l’Institut économique Molinari qui a publié sa nouvelle étude sur la pression fiscale et sociale du salarié moyen dans tous les pays membres. L'institut fait d'ailleurs une distinction entre les salaires et a calculé que le jour de la libération fiscale est le 13 avril (pour ceux qui touchent le smic), le 19 juillet (salaire moyen) ou le 3 août (deux fois le salaire moyen).

 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale