Lundi 25 octobre 2021
TEST: 2271

Festival de Saint Sébastien: faut-il "désexiser" les prix d'interprétation ?

Par Monique Auxenfans | Publié le 16/09/2021 à 10:00 | Mis à jour le 16/09/2021 à 18:38
Photo : Copie d'écran du site Internet du festival
festival saint sebastien

Suivant l'exemple de la Berlinale, des festivals de cinéma de Huelva et de Mar de Plata, le  Festival International de Cinéma de Saint Sebastien (FIFSS) a décidé de fondre les prix d'interprétation masculin et féminin en un seul prix "non genré"! Cette année, le "Prix Donostia" du Festival sera décerné à Marion Cotillard.

 

Révolution ou faux progrès, la polémique est servie. Si ce critère n'a pas été applaudi par toute l'industrie du cinéma, dans la quinzaine de festivals mondiaux de catégorie A, comme il s'agit de celui de Saint Sébastien, ce dernier a décidé de créér une "Concha de Plata" (Coquille d'Argent) à la meilleure interpétation protagoniste et un autre au meilleur rôle secondaire, d'une façon neutre, sans distinction de genre.

J. L. Rebordinos, directeur du festival, déclare "être convaincu que cela conduira à la non exclusion  pour l'adscription générique. Cela sera plus égalitaire et récompensera un travail qui ne portera pas l'adjectif 'masculin, féminin ou binaire'. De plus, c'est le futur". Il reconnaît que cela lui a valu bien des critiques et des plaintes de nombreux cinéates et actrices ! "Je ne savais pas que nous êtions si importants! Nous avons annoncé ce changement et soudain les abîmes se sont ouverts. Nous avons pris cette décision après Berlin, Mar del Plata et Huelva ! L'Académie de Hollande annoncée qu'il en serait de même pour la prochaine édition de ses prix nationaux. Dans quelques années, tout le monde le fera, parce que c'est plus juste. Il pourra y avoir des artistes ex aequo. N'importe quelle variable nous conviendra !"

Le FIFSS est le grand événement de Saint-Sébastien, avec de nombreux sponsors, tels que Chanel et le champagne Perrier-Jouet. Chaque année, des centaines de films sont présentés dans ses différentes sections et attirent de nombreux visiteurs nationaux et internationaux. Nombre d'entre eux se disputent les prix de chaque section dont notamment la"Concha de Oro" (Coquille d'Or), décerné au meilleur long métrage de la section officielle.

Marion Cotillard, célébrée à Saint Sébastien

Cette année, le "Prix Donostia" du Festival sera décerné à Marion Cotillard au cours de la cérémonie d'inauguration le 17 septembre à l'auditorium du KURSAAL.

Représentation française et francophone

Section Officielle

"Arthur Rambo", Laurent Cantet
"Earwig, Lucile Hadzihalilovic (production franco/roumaine/belge
"Vous ne désirez que moi/I want to talk about Duras", Claire Simon 
"Bigger than US", Flore Vasseur

PERLE (PERLAK)

"Jane par Charlotte", 
"Titane", Julia Ducournau
"Les illusions perdues", Xavier Giannoli
"La croisade", Louis Garrel
"Petite Maman", Céline Sciamma
"Les Intranquilles", Joaquin Lafose (belge)
"Benedetta", Paul Verhoeven (PB)

KLASIKOAK

"Ca commence aujourd'hui", Bertrand TAVERNIER

HORIZONTES LATINOS

"Azor", Andreas Fontana (suisse)( production Suisse/Argentine/France

ZABALTEGI-TABAKALERA

"Retour à Reims (fragments)", Jean-Gabriel Périot
"Mi Iubita, mon amour", Noémie Merlant

Pour plus d'informations: https://www.sansebastianfestival.com/es

monique

Monique Auxenfans

Spécialisée sur les sujets culturels, touristiques et gastronomiques, expatriée au long cours, voyageuse infatigable. Spécialiste de l'Espagne et de l'univers hispanophone.
0 Commentaire (s) Réagir
Sur le même sujet