Mercredi 28 octobre 2020

Fermeture partielle de Madrid pour éviter un confinement total

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 19/09/2020 à 11:45 | Mis à jour le 19/09/2020 à 11:50
Photo : Creative Commons Luis García https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Metro_de_Madrid_-_Villa_de_Vallecas_01.jpg
confinement madrid

À partir de lundi 21, presque un million de personnes à Madrid et en banlieue seront confinées. En effet, cela fait plus d’une semaine qu’un cas de contagion sur quatre provient de ces zones, qui ne représentent pourtant que 13% de la population. Un million de tests y seront effectués en une semaine.

 


La propagation du Covid-19 en Espagne, et en particulier dans la région de Madrid, s’est accélérée ces dernières semaines. Madrid détient le triste record d’incidence, avec 683 cas diagnostiqués au cours des 14 derniers jours pour 100.000 personnes (face à une moyenne en Espagne de 268), et environ 30% des diagnostics et des décès au niveau national. L'occupation des hôpitaux de Madrid avec des patients Covid-19 est de 22% et représente plus du double de la moyenne nationale. La Communauté de Madrid étudie d’ailleurs la réouverture de l'hôpital Ifema.

Après plusieurs jours d’incertitude et moult débats, la Communauté de Madrid a finalement décidé de restreindre la mobilité et les activités dans les zones où le virus est le plus actif. Au total, 37 zones sont concernées, là où l’incidence cumulée au cours des 14 derniers jours est de plus de 1.000 cas pour 100.000 habitants, avec une tendance stable ou à la hausse.

Les nouvelles restrictions seront en vigueur à partir de le lundi 21 à 00h00 pour une durée de 14 jours, qui pourra être prolongée si l'évolution de la situation épidémiologique l'exige. Le ministère de la Santé rappelle par ailleurs que les sanctions applicables en cas de non-respect de ces règles peuvent aller de 600 à 600.000 euros.

Par ailleurs, la communauté de Madrid a annoncé qu’un million de tests seront effectués sur l'ensemble de la population vivant dans ces 37 zones, où le nombre d'infections Covid-19 est le plus élevé. L’intention est de les réaliser dès cette semaine. Ces zones peuvent être consultées sur les liens suivants :
http://www.comunidad.madrid/mapazonasbasicassalud et http://www.comunidad.madrid/zonasbasicassalud 


Secteurs concernés

Les 37 secteurs en question correspondent aux zones de soins des centres de santé de chaque quartier ou municipalité, dont 26 se trouvent dans six districts de la capitale et 11 dans les municipalités de Fuenlabrada, Humanes, Moraleja de Enmedio, Parla, Getafe, San Sebastián de los Reyes et Alcobendas.

Concrètement, à Madrid, les zones touchées sont Doctor Cirajas, Ghandi, Daroca et La Elipa, à Ciudad Lineal; Puerta Bonita, Vista Alegre et Guayaba, à Carabanchel; Almendrales, Las Calesas, Zofío, Orcasur et San Fermín, à Usera; San Andrés, San Cristóbal, El Espinillo et Los Rosales, à Villaverde; Villa de Vallecas; Entrevías, Martínez de la Riva, San Diego, Numancia, Peña Prieta, Pozo del Tío Raimundo, Ángela Uriarte, Alcalá de Guadaira et Federica Montseny, dans le district de Puente de Vallecas.

En ce qui concerne les banlieues proches de Madrid, à Fuenlabrada, les zones qui sont concernées sont celles d'Alicante, de Cuzco et Francia ; les municipalités de Humanes de Madrid et Moraleja de Enmedio ; les zones de San Blas et Isabel II à Parla ; à Getafe, les zones touchées sont Las Margaritas et Sánchez Morate ; à San Sebastián de los Reyes, la zone de Reyes Católicos, et à Alcobendas, celle de Chopera et Miraflores.

Au total, plus de 850.000 personnes vivent dans ces zones confinées, ce qui représente 13% de la population de Madrid, mais supposent 25% des cas détectés la semaine dernière, autrement dit une contagion sur quatre dans la Communauté de Madrid.


Les mesures de restriction

Une seule mesure s'applique à l'ensemble du territoire de la Communauté de Madrid et limite les réunions sociales dans les espaces publics et privés à un maximum de six personnes. Toutes les autres concernent les 37 zones :

Les déplacements et les activités non essentielles sont limités dans les 37 zones. En même temps, il est interdit d’entrer et de sortir de ces quartiers, sauf dans des situations spécifiques : pour des raisons professionnelles ou médicales, se rendre à l’école, retourner chez soi, assister des personnes âgées, mineures ou personnes dépendantes, aller à la banque, ou tout autre besoin prioritaire, urgent ou de force majeure.

Les résidents de ces zones pourront se déplacer sur les voies publiques à l'intérieur du périmètre confiné. Las parcs et jardins seront fermés. Les réunions privées sont réduites, de 10 à 6 personnes, sauf pour les personnes qui vivent ensemble.

La capacité des commerces est réduite à 50% et ils devront fermer à 22 heures, sauf pour les pharmacies, les centres médicaux, vétérinaires, stations-services et autres centres considérés comme essentiels.

Dans le secteur de l'hôtellerie et de la restauration, la consommation au bar est interdite et la capacité est limitée à 50% des tables. De même, il ne peut y avoir que 6 personnes à chaque table, au lieu de 10 comme auparavant, et ils devront fermer à 22 heures, à l'exception des services de livraison à domicile.

En ce qui concerne les centres éducatifs non réglementés, tels que les académies ou les auto-écoles, la capacité est également réduite à 50% et l'activité est limitée à des groupes de 6 personnes maximum, avec les mesures de distance de sécurité appropriées.

Enfin, les installations sportives peuvent être utilisées, tant à l'extérieur qu'à l'intérieur, à condition que la capacité ne dépasse pas 50% et en groupes de 6 personnes au maximum.
 

Nous vous recommandons

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet