L'espagnol, 2e langue maternelle au monde et 3e langue la plus utilisée sur internet

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 24/11/2022 à 14:45 | Mis à jour le 25/11/2022 à 10:39
Photo : Jon Tyson-unsplash
Un neon qui dit hola!

Alors qu'en Espagne, l'enseignement de l'espagnol est remis en question et freiné dans plusieurs régions, l'Institut Cervantès confirme sa force dans son étude 2022 "L'espagnol, une langue vivante".

 

 

L'Institut Cervantès vient de publier son étude annuelle "L'espagnol, une langue vivante", qui montre la force imparable de l'espagnol, qui continue de grandir, avec 600 millions d'hispanophones dans le monde.

 

Ainsi, le rapport signale que l'on dénombre presque 500 millions (496,6 millions) de personnes de langue maternelle espagnole sur la planète, chiffre qui passe à 595 millions si l'on y ajoute les hispanophones non natifs. C'est la deuxième langue maternelle au monde, juste derrière le chinois mandarin, et la troisième plus utilisée par les internautes, où elle est en concurrence avec l'anglais et le mandarin.

 

Les États-Unis, pays où l'espagnol grandit le plus

Actuellement, le pays qui compte le plus d'hispanophones au monde est le Mexique, avec 126 millions de personnes, suivi de la Colombie avec 51,1 millions de personnes. Les troisième et quatrième positions sont occupées par l'Argentine et l'Espagne, avec 45,4 et 43,4 millions de personnes, respectivement. Les États-Unis sont en cinquième position avec 41,6 millions, même si une autre étude situe ce chiffre à 62 millions, ce qui en ferait le pays comptant le plus grand nombre d'hispanophones parmi les nations où l'espagnol n'est pas une langue officielle.

Par ailleurs, l'espagnol est, avec 8,9%, la quatrième langue dans laquelle sont publiés le plus de livres dans le monde, derrière l'anglais (21,8%), le chinois (11,0%) et l'allemand (9,8%).

 

726 millions d'hispanophones d'ici 2068

L'importante croissance démographique dans la plupart des pays de langue espagnole portera le nombre d'hispanophones à 726 millions d'ici 2068. La projection pour 2068 indique d'ailleurs que les États-Unis seront en deuxième position après le Mexique en termes de personnes parlant espagnol, et l'Espagne serait en cinquième position.

 

Sur le même sujet
Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale