Covid-19 : les dernières mesures pour rentrer en France à Noël, depuis l'Espagne

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 29/11/2021 à 18:25 | Mis à jour le 30/11/2021 à 11:19
Photo : yousef alfuhigi 
un voyageur avec sa valise, dans un aéroport

Les vacances de Noël sont dans trois semaines et il est important de tout prévoir afin de rentrer sur le territoire français sans encombres. Le gouvernement a en effet annoncé de nouvelles mesures pour faire face à la crise sanitaire. Petit point sur la situation.


La circulation du Covid-19 sur le territoire français s’est fortement accélérée ces dernières semaines, avec une hausse des nouvelles hospitalisations et admissions en soins intensifs. Cette nouvelle vague, venue cette fois de l’Est, touche désormais de plein fouet la France. A cela s’ajoute le fait qu’une partie de la population n'est toujours pas vaccinée, qu’avec le froid, les gens sont plus en intérieur et le variant Delta se transmet donc plus rapidement. 

Enfin, les gestes barrières sont beaucoup moins respectés qu’en Espagne, et ce, d’autant plus que le port du masque avait été assoupli, et n'était plus obligatoire dans certains lieux publics, après avoir montré le fameux sésame du passe sanitaire. Il suffit de constater la hausse spectaculaire des cas dans les campagnes où les gens se sentent moins concernés par le virus et font beaucoup moins attention. 

Face à cette nouvelle flambée de l’épidémie et à l’approche des fêtes de Noël qui signifient un grand brassage de la population dans les rues, les pots dans les entreprises, les retrouvailles et les réunions de famille, le gouvernement français a décidé de mettre en place de nouvelles mesures qui touchent également les expatriés.

Commençons par les bonnes nouvelles : une chose est sûre -enfin, pour l’instant, compte tenu de cette nouvelle menace que signifie le variant Omicron- : il n'y aura pas de confinement, pas de couvre-feu, pas de fermeture anticipée des magasins ni de restriction des déplacements. C’est en tout cas ce qu’a assuré le ministre de la Santé lors de sa conférence de presse, à un mois de Noël, pour annoncer les nouvelles mesures prises en France pour faire face à la crise sanitaire. 


Une 3ème dose pour conserver le passe sanitaire

Comme l'efficacité des vaccins diminue avec le temps, l’une des mesures phares annoncée par le gouvernement est que la troisième dose de vaccin a finalement été élargie à tous les adultes, cinq mois après la dernière injection. Jusqu'à présent, ce rappel ne concernait que les personnes de plus de 65 ans, les personnes à haut risque et les soignants. En outre, le vaccin était administré six mois après la dernière injection, au lieu de cinq.


Attention aux dates

Il convient de faire particulièrement attention aux dates d’entrée en vigueur de cette obligation d’une troisième dose, sous peine de perdre le passe sanitaire à partir de décembre 2021. Ceci est valable pour les Français qui ont effectué leurs vaccins en France et ont obtenu leur code QR depuis la France. En ce qui les concerne, à partir du 15 décembre pour les personnes âgées de 65 ans et plus, et du 15 janvier pour celles âgées de 18 à 64 ans, cette dose de rappel sera obligatoire pour que le passe sanitaire reste valable. Ainsi, si vous venez en France après le 15 décembre pour les plus de 65 ans sans avoir eu ce rappel, vous devrez faire un test PCR dans les 24 heures pour activer votre passe et ainsi accéder au territoire national.

En revanche, les Français vaccinés en Espagne et ayant obtenu leur passe sanitaire depuis une administration espagnole ne sont pas concernés par ces changements. Cependant, la validité actuelle d’un an du code QR pourrait bientôt changer si les autorités espagnoles décident à leur tour qu’une 3ème dose est nécessaire pour que le code QR reste valable.


Vaccination gratuite pour les Français expatriés

Rappelons que, comme pour les deux premières doses, les expatriés pourront profiter de leur séjour en France pour recevoir cette troisième injection. Pour ce faire, ils auront besoin de leur numéro de Sécurité sociale et, s'ils n'en ont pas, ils devront contacter les services de sécurité sociale pour en obtenir un. Tous les ressortissants français et leurs personnes à charge, y compris les ressortissants non français, ont droit à la vaccination gratuite contre le Covid-19.


Port du masque à nouveau partout

En Espagne, les Français sont déjà habitués à mettre leur masque dans les espaces intérieurs. Cela ne les changera donc pas en France où le port du masque est à nouveau obligatoire dans tous les espaces intérieurs, y compris ceux soumis au passeport sanitaire. Il sera par ailleurs exigé pour les enfants à partir de 10 ans. Quant à l'extérieur, l'utilisation reste facultative, mais est fortement recommandée. Les préfets sont d’ailleurs autorisés à étendre l'obligation aux marchés de Noël et autres festivités à partir du 1er décembre.


Test PCR de moins de 24 heures

Si l’on n’est pas vacciné, il faudra toujours présenter un test PCR de moins de 72 heures pour rentrer en France depuis l’Espagne, située en zone verte (alors qu’il faut maintenant un test PCR de moins de 24 heures lorsque le voyageur arrive d’Allemagne ou de Belgique, pays à risque, situés en zone orange). 

Par contre, pendant le séjour en France, il sera indispensable de passer un test de moins de 24 heures chaque fois que l’on souhaitera se rendre au cinéma, théâtre, restaurant ou musée, par exemple. Le prix est de 25 euros (ils ne sont pas remboursés sauf s'ils sont prescrits par un médecin).

Compte tenu de la situation sanitaire extrêmement incertaine, due à l’irruption du nouveau variant Omicron, Il convient de s’informer quelques jours avant le voyage au cas où de nouvelles restrictions seraient mises en place par le gouvernement français.  
 

Sur le même sujet
Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale