TEST: 2271

Le Conseil franco-espagnol de défense et sécurité se réunit après 9 ans

Par Armelle Pape Van Dyck | Publié le 28/03/2022 à 16:33 | Mis à jour le 28/03/2022 à 18:56
Photo : Les deux ministres de la Défense avant la réunion de travail / Marco Romero
les deux ministres de la defense avant le conseil de defense

Les ministres française et espagnole de la Défense, Florence Parly et Margarita Robles, ont présidé hier à Madrid le 5e Conseil franco-espagnol de défense et de sécurité, à un moment particulièrement délicat de la situation internationale.

 

Le Conseil de défense et de sécurité hispano-français, qui n'avait pas eu lieu depuis neuf ans, a abouti à une déclaration commune qui "montre que l'Espagne et la France veulent avoir un leadership clair en matière de sécurité et de défense, et que nous sommes pleinement engagés dans la complémentarité de l'UE et de l'OTAN", a souligné Margarita Robles, lors de la conférence de presse.

 

Robles et Parly ont toutes deux fait référence à la guerre en Ukraine, soulignant que la réaction de l'UE et de l'OTAN est un exemple d'unité et de mobilisation. La France et l'Espagne ont réaffirmé que leur engagement envers le peuple ukrainien est total et absolu, "tant du point de vue humanitaire que de l'envoi de matériel offensif".

 

Conseil franco-espagnol de défense et sécurité à Madrid
Conseil franco-espagnol de défense et sécurité à Madrid / Marco Romero

Nouvelle feuille de route des relations franco-espagnoles

La déclaration établit une série d'objectifs très ambitieux et une nouvelle feuille de route pour la relation bilatérale entre les deux pays, qui, selon les mots de Margarita Robles, "traverse l'un de ses meilleurs moments", tandis que Florence Parly a noté "avec satisfaction que notre coopération a beaucoup progressé, tant dans les domaines opérationnel et stratégique que dans l'établissement des capacités".

Notre unité est notre atout

"La France et l'Espagne partagent les mêmes priorités en matière de défense. Nous partageons le même intérêt à développer nos outils militaires, à œuvrer pour la stabilité du continent européen et de son voisinage, et à accroître notre soutien dans la lutte contre le terrorisme. Alors que nous vivons un retour brutal à la guerre sur notre continent, notre unité est notre atout. Nous sommes déterminés, ensemble nous allons renforcer la défense de nos compatriotes", a déclaré la ministre française de la Défense.

Mieux investir dans l'industrie européenne de défense

D'ailleurs, les deux ministres ont été fermes sur "l'importance d'investir dans l'industrie européenne de la défense", dans des projets communs tels que le nouveau Future Combat Air System (FCAS), l'Eurodron, et le programme Tiger.

 

Florence Parly a également souligné la nécessité de "dépenser plus et mieux" car "l'Europe de la défense doit non seulement investir, mais aussi agir conjointement, comme nous le faisons au Sahel et dans le cadre de l'OTAN sur le flanc oriental de l'Europe".

Sahel et Mali

Précisément, sur la question du Sahel, Margarita Robles a rappelé que l'Espagne et la France sont d'accord pour continuer à soutenir la lutte contre le terrorisme, affirmant que "nous sommes très impliqués et nous continuerons à l'être, en luttant ouvertement contre le terrorisme au Sahel ou partout dans le monde".

 

Pour sa part, Mme Parly a déclaré, à propos du retrait des troupes françaises du pays subsaharien, que "nous avons envisagé de déployer nos efforts hors du Mali afin d'être mieux à même de nous déployer ailleurs".

 

Les 2 ministres pendant la conférence de presse à Madrid
Les 2 ministres pendant la conférence de presse à Madrid / Marco Romero

De nombreux projets de coopération

La coopération dans le domaine spatial, l'élaboration de politiques communes en matière de cybersécurité et de défense, l'importance de présences maritimes coordonnées (dans l'océan Indien, la mer Méditerranée et le golfe de Guinée), ainsi que le soutien à l'opération Atalante contre la piraterie ont également été des questions clés abordées lors du Conseil.

 

Margarita Robles a également souligné l'importance du nouvel accord pour contribuer à la collaboration internationale dans les domaines de l'Alliance atlantique et, en particulier, de l'Union européenne, après l'approbation récente de la "boussole stratégique".

Mise à jour de l'accord de coopération franco-espagnol

L'amitié et l'excellente collaboration franco-espagnole ont été soulignées et renforcées par la signature d'une déclaration conjointe dans laquelle ont été établis les axes de coopération entre les deux ministères, qui se concrétiseront par la mise à jour de l'accord de coopération dans le domaine de la défense entre les gouvernements des deux pays, qui remplacera celui actuellement en vigueur, datant d'octobre 1983.

 

La création du Conseil franco-espagnol de défense et de sécurité a été décidée lors du sommet franco-espagnol de novembre 2005, dans le but de contribuer à un meilleur développement de la collaboration bilatérale à travers des projets communs et une coopération plus étroite au profit de l'Europe de la défense.

 

À ce jour, le Conseil s'est réuni quatre fois, la dernière fois en 2013. Dans la déclaration finale du 26e sommet franco-espagnol, qui s'est tenu à Montauban le 15 mars 2021, les deux pays ont convenu d'organiser une nouvelle édition du Conseil, spécifiquement pour les questions de défense.

 

Armelle pvd

Armelle Pape Van Dyck

Après 15 ans à la direction de la communication de la 1ère banque espagnole, elle a décidé de concilier vie pro & perso, comme journaliste freelance en français ou espagnol. Elle est vice-présidente de l’Association des Correspondants de Presse Étrangère.
0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale