Jeudi 17 janvier 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

Célébration des 40 ans de la constitution espagnole

Par Léa Surugue | Publié le 03/12/2018 à 21:09 | Mis à jour le 04/12/2018 à 09:24
Photo : Creative Commons miguelazo84 https://es.m.wikipedia.org/wiki/Archivo:Constitucion_espanola_1978.JPG
constitution espagnole

La Constitution Espagnole fête ses 40 ans. Le 6 décembre sera commémoré le referendum populaire qui permis de l’approuver. L’occasion d’en apprendre plus sur l’histoire récente du pays et la sur la transition démocratique.

 

Le 6 décembre 1978, les Espagnols approuvent la nouvelle constitution de l'Etat espagnol par référendum. Écrite en un temps record, cette "Carta Magna" pose les bases d'un système d’État de droit, social et démocratique sous la forme d’une monarchie parlementaire.

Quarante ans plus tard, alors que le pays a récemment affronté une des ses plus grosses crises politiques en Catalogne, la constitution reste plus que jamais un symbole pour les Espagnols.


Une constitution consensuelle

A la mort de Franco en 1975, le pays est encore fortement divisé par la plaie encore ouverte de la guerre civile et par les années du Franquisme. Mais le successeur désigné du Caudillo, le roi Juan Carlos, souhaite la réconciliation des Espagnols. Il est déterminé à être le roi de tout le peuple et c'est ce qu’il annonce dans son premier discours devant la chambre des députés franquistes.

S’initie alors un long processus de transition démocratique, marqué par la nomination d'Adolfo Suárez au poste de président du gouvernement. La constitution est le fruit d’un consensus entre toutes les différentes forces politiques et de tout le peuple, afin d’atteindre l’objectif de la réconciliation et de faire en sorte que les horreurs du conflit ne se reproduisent pas. La Constitution est d’abord ratifiée par le parlement en octobre 1978, avant d'être soumise à un vote populaire par référendum, le 6 décembre.

C’est la première fois en Espagne qu’un tel consensus est atteint. Toutes les constitutions précédentes, de la Constitution de Cadix de 1812 à celle de 1931, avaient imposé la ligne idéologique de la majorité, avec une alternance de constitutions "libérales" et "conservatrices".

Cette nouvelle constitution se porte garante des droits fondamentaux de tous les Espagnols et des principes démocratiques. Elle est fondée sur "l'unité indissoluble de la nation espagnole, patrie commune et indivisible de tous les Espagnols", tout en reconnaissant le droit à l'autonomie des nationalités et des régions qui composent le pays.

En fêtant ses 40 ans cette semaine, la Constitution de 1978 devient la plus longue de l’histoire du pays, juste après celle de 1876, associée à la restauration monarchique, qui dura un total de 46 ans.


Commémorations

Tout au long de la semaine des événements sont organisés pour commémorer la naissance de la constitution de 1978.

Une exposition, inaugurée par le roi Felipe VI et intitulée "40 ans de diplomatie en démocratie. Une success story", peut être notamment visitée à la Casa de América à Madrid afin d’en apprendre plus sur l’histoire politique et diplomatique récente du pays.

Une série documentaire diffusée sur la 2 passera aussi en revue cette période de l'histoire récente de l'Espagne. Avec des interviews des protagonistes de ces quatre décennies, elle décrit et analyse la nomination d'Adolfo Suárez au poste de président du gouvernement, le processus constitutif, la modernisation de l'Espagne, et le déclin du bipartisme. Deux épisodes seront diffusés chaque jour, à 22 heures, les jeudi 6, 13 et 20 décembre.

La journée du 6 décembre sera surtout marqués par des cérémonies officielles. Une cérémonie solennelle au congrès des députés sera présidée non seulement par le roi, mais aussi par l’ancien roi Juan Carlos, et la princesse Leonor.

Toutes ces célébrations auront cependant toujours lieu sur un fond de tension politique. Le président de la Catalogne, Quim Torra, a en effet envoyé une lettre au Congrès des députés, au Sénat et au gouvernement en catalan, pour informer qu'il ne participerait pas aux événements célébrant le 40e anniversaire de la Constitution.

 

Nous vous recommandons

Photo Lea surugue

Léa Surugue

Léa Surugue est une journaliste freelance vivant à Madrid. Elle a collaboré avec des médias basés en France, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, et traite surtout de thèmes liés à l'économie, la santé et la société.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet