Mercredi 23 septembre 2020

Apps permettant de réduire le gaspillage alimentaire en Espagne

Par Perrine Laffon | Publié le 16/12/2019 à 10:00 | Mis à jour le 26/12/2019 à 10:26
Photo : tirée du domaine public
gaspillage alimentaire

La technologie change chaque jour un peu plus notre manière de vivre, mais saviez-vous qu'elle peut aussi nous aider à être de meilleurs consommateurs et à moins gaspiller ? Voici quelques exemples d'innovations de ce type qui sont apparues en Espagne. 

 

Le gaspillage alimentaire est une préoccupation importante dans nos sociétés modernes où chaque année plusieurs dizaines de tonnes d'aliments sont jetées à la poubelle. Rien qu'en Espagne, on estime que 7,7 millions de tonnes de produits alimentaires sont gaspillées par an, soit une moyenne de 179 kilos par personne. L'inquiétude est bien sûr écologique (éviter le gaspillage alimentaire réduirait de 8% les émissions de gaz à effet de serre), mais il y a aussi un enjeu économique : selon les estimations du ministère espagnol de l'Agriculture, de la Pêche, de l'Alimentation et de l'Environnement, ce gaspillage équivaut à un chariot de 3 milliards d'euros par an. 


Les apps pour acheter des restes 

Parmi les applications qui permettent au consommateur de moins gaspiller, on notera la récente apparition en Espagne de Too good to go (comprenez "trop bon pour être jeté"), qui comptabilise un million d'utilisateurs dans le pays. L'application permet aux restaurateurs et aux épiceries de mettre en vente des aliments qui n'ont pas été consommés ni vendus dans  la journée, et permet aux utilisateurs vivant à proximité d'acheter ces "restes" à moindre coût. Un système gagnant-gagnant pour que les consommateurs puissent économiser sur l'achat de produits frais, et pour que le restaurateur ne jette pas ces produits en fin de journée faute d'acheteurs.

Vous trouverez également des initiatives locales, comme l'application Ni las Migas à Madrid, qui fonctionne selon le même principe, en favorisant la proximité et la géolocalisation. À Barcelone, c'est l'application We Save Eat qui connaît le succès avec des packs de nourriture en fin de date de consommation à tous petits prix. L'initiative nationale yonodesperdicio.org fonctionne quant à elle comme un système d'économie collaborative en permettant aux utilisateurs de se mettre en contact et de partager entre eux les aliments qu'ils possèdent en surplus chez eux et qui vont périmer. On notera également la présence en Espagne de l'application Love Food Hate Waste, une véritable boîte à outil pour "former" les consommateurs à ne plus gaspiller la nourriture, en s'appuyant sur trois axes : un bon stockage des aliments, acheter uniquement ce qui est nécessaire, et bien utiliser tout ce que l'on achète. Pour cela, le site propose de nombreux conseils et règles sur la conservation des aliments, l'entretien du frigo, l'achat des bonnes portions, ainsi que des recettes pour cuisiner les restes.


La technologie bientôt dans nos cuisines

À côté des applications communautaires pour partager des restes, les ingénieurs se penchent aussi sur des solutions technologiques permettant d'éviter le gaspillage à la racine : en cuisine. En Espagne, le cabinet madrilène de consulting en transformation digitale Ladorian a mis au point un software qui permet aux restaurants de réduire le gaspillage. Grâce à des indicateurs qui apparaissent sur un écran, le cuisinier peut suivre de forme personnalisée l'état du stock d'aliments en conservation. 

La grande innovation qui devrait révolutionner les réfrigérateurs de demain nous vient d'une startup américaine qui développe actuellement une technologie adaptée au grand public. L'intelligence artificielle de Ovie devrait permettre aux consommateurs de localiser facilement les espaces libres dans leur frigo grâce à un système de lumières, et propose un suivi de péremption des aliments. Une entreprise britannique vient également de lancer son FridgeCam, un réfrigérateur équipé d'une caméra qui prend une photo à la demande de l'intérieur du frigo. Ainsi, le propriétaire peut vérifier à travers l'application mobile, n'importe où lorsqu'il fait ses courses, ce qui lui reste réellement en temps réel dans son frigo et n'acheter que ce dont il a besoin. 

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Expat Mag

Chennai Appercu
CINÉ

Le cinéma indien: l’usine à rêves

L’Inde est de loin le pays qui entretient le rapport le plus passionné avec le monde cinématographique. Cet engouement pour le septième art dépasse les frontières. Bollywood ? oui, mais pas que.

Sur le même sujet