Mardi 23 juillet 2019
  Ne manquez plus les
dernières nouvelles
S'abonner

8M: les femmes en grève dans toute l'Espagne

Par Mathilde Dumur | Publié le 07/03/2019 à 16:22 | Mis à jour le 07/03/2019 à 16:53
Photo : DR
greve feministe espagne

Le 8 mars, date de la journée de la femme, des manifestations sont prévues dans plusieurs pays, et en Espagne, les travailleuses ont décidé de faire grève pour réclamer une vraie égalité d’opportunités et de droits entre hommes et femmes. 


 
Une grève légale avait eu lieu pour la première fois le 8 mars 2018, et avait connu un succès sans précédent. Cette année les femmes réitèrent leur action car "la vie des femmes continue d’être marquées par les inégalités, les violences machistes, par la précarité et l’irresponsabilité des hommes et de l’État", comme le rapporte la Comission du 8 Mars à Europapress. 

Cette grève générale est convoquée par le Mouvement Féministe d’Espagne, qui est formé de toutes les associations locales, régionales et féministes du pays. Ce sera une grève légale dans le sens où les syndicats ont lancé un appel à la grève générale pour ce vendredi. UGT appelle à des arrêts de travail de deux heures au moins par poste sur le lieu de travail, mais toutes les travailleuses -et tous les travailleurs- voulant faire grève pendant 24 heures seront aussi couvert(e)s légalement. L’objectif de cette grève : montrer que "si nous nous arrêtons, le monde s’arrête".


Que revendique la grève féministe ?

Le manifeste général du 8 mars défend les droits de toutes les femmes, l'égalité, la fin des violences sexistes, la réduction de l'écart salarial et la défense de la dignité du travail domestique. La mobilisation veut également mettre en lumière le travail non rémunéré et les soins qui incombent aux femmes (l'économie dite invisible), tels que les soins aux enfants et aux personnes à charge, ou les tâches ménagères. Parce que les femmes travaillent près de deux fois plus d'heures à la maison que les hommes, selon les données de l'INE.

La grève veut également montrer une opposition claire à l'écart salarial de 25% entre hommes et femmes (elles facturent en moyenne 14,9% de moins par heure brute) et au fait que les postes de pouvoir dans les entreprises sont principalement réservés aux hommes. La mobilisation vise également à protester contre la violence sexiste.  

Outre les nombreuses activités et actions organisées dans le cadre de cette journée revendicative, l'événement phare de ce 8 mars aura lieu lorsque la grande marche regroupant l'ensemble  des manifestant(e)s partira de la gare Atocha à 19h00.

Plus d'infos sur le déroulement de la grève à Madrid, ici.

mathilde dumur

Mathilde Dumur

Mathilde Dumur est une étudiante en 2e année de journalisme. Grande passionnée de voyages et notamment intéressée par la culture et l'histoire.
0 Commentaire (s)Réagir

Vivre à Madrid

Barcelone Appercu
IMMOBILIER

Location: les 10 quartiers les plus chers d'Espagne

Une étude réalisée par Idealista indique que les dix quartiers les plus chers d’Espagne pour la location d’un logement se concentrent à Madrid et à Barcelone.

Expat Mag

"Pires que la prison": les centres pour mineurs philippins sont le théâtre d'abus

Le crime de Jerry, un Philippin de 11 ans? Avoir violé les lois sur le couvre-feu des mineurs après avoir fui la violence à la maison. Son châtiment? Un séjour en centre de détention pour la ...

Sur le même sujet