Lundi 25 janvier 2021

Mondrian et "De Stijl", au Reina Sofia

Par Monique Auxenfans | Publié le 19/11/2020 à 12:00 | Mis à jour le 19/11/2020 à 17:17
Photo : DR
mondrian de stijl reina sofia

Dans le cadre de son 30e anniversaire, le Musée Reina Sofia a organisé avec le Stichting Kunstmuseum de La Haye l'exposition "Mondrian et  De Stijl". Le musée se penche à cette occasion sur la trajectoire de Mondrian (Pays Bas 1872 - New York 1944) et l'énorme influence exercée par l'artiste, considéré au même titre que Picasso, comme étant l'une des figures de référence de la modernité.   

 

Une sélection de 95 œuvres, 35 de Mondrian et de 60 artistes du mouvement De Stijl (le style en flamand) tels que Theo van Doesburg, Bart van der Leck, Georges Vantongerloo ou Vilmos Huszár, entre autres, ainsi que des documents de l'époque (exemplaires de la revue De Stijl, correspondance, photos, catalogues, etc...). 
L'artiste néerlandais, considéré comme l'un des fondateurs du néoplasticisme, art abstrait basé sur les relations entre les formes rectangulaires, les plans de couleur et les lignes droites, contribuera au changement drastique de la culture visuelle après la Première Guerre Mondiale. 

De Stijl (Le Style), revue créée en 1917, par le peintre et critique Theo van Doesburg, et Mondrian l'un des patriarche du mouvement, "préconisait un style artistique nouveau et innovant qui fit tomber les frontières entre différentes disciplines, entremêlant la peinture à l'architecture, les arts appliqués à la sculpture sans oublier le design, qui commençait à être considéré comme de l'art pour donner naissance à quelque chose de nouveau, une réalité qui s'adapterait mieux au monde que l'on commençait à entrevoir, le monde de la modernité. Cette approche multidisciplinaire fut adoptée par des artistes du monde entier qui communiquaient par le biais du magazine et par lettre".
  
"Piet Mondrian, qui faisait partie de 'De Stijl', a commencé par peindre des paysages hollandais, un genre classique qu'il privilégia pendant 20 ans. Dès 1905, il conclut que la beauté ne résidait pas dans le sujet ou dans ce qu'un tableau pouvait représenter, mais plutôt dans la façon dont les formes et les couleurs produisent une plasticité picturale pouvant être belle pour le spectateur, analyse qui domina son travail à partir de cette époque."
  

L'exposition se divise en 3 sections

• Les débuts de Mondrian : il commença à peindre des paysages hollandais, genre classique qu'il pratiqua pendant vingt ans

• Des propositions révolutionnaires : le seul objectif des formes d'expression est la modernité. Ainsi, une maquette d'architecture, ou même une chaise (présentes dans cette exposition), peuvent de convertir en sculpture.

• Un art toujour nouveau : les deux dernières salles sont consacrées aux dernières étapes de Mondrian ("le peintre des petits carrés") qui, bien que pensant que l'expérience abstraite était déjà terminée en 1922, continua à travailler avec les répertoire de recours visuels réduits qu'il maniait (lignes horizontales et verticales délimitant les plans de couleur blanche, rouge, jaune ou bleue) pour découvrir l'infinité de possibilités de compositions cachées qui étaient possibles.

Plus d'infos : https://www.museoreinasofia.es/exposiciones/mondrian-stijl

monique

Monique Auxenfans

Spécialisée sur les sujets culturels, touristiques et gastronomiques, expatriée au long cours, voyageuse infatigable. Spécialiste de l'Espagne et de l'univers hispanophone.
0 Commentaire (s)Réagir

Entreprise

BUSINESS

Prix de l'Entrepreneuriat franco-espagnol: candidatures jusqu'au 28/02

Les prix de l'entrepreneuriat décernés par la Chambre de commerce et de l'industrie franco-espagnole sont une référence pour la communauté d'entrepreneurs qui tissent des liens entre les deux pays. 

Vivre à Madrid

Coronavirus

Où réaliser un test PCR à Madrid ?

Que ce soit pour pouvoir prendre l'avion, pour une raison professionnelle ou familiale, ou tout simplement face à l'apparition de symptômes, les tests PCR sont devenus des examens courants

Sur le même sujet