Samedi 4 juillet 2020

Les fêtes de la fierté LGTBI 2020 auront lieu depuis les balcons

Par Perrine Laffon | Publié le 21/05/2020 à 13:02 | Mis à jour le 21/05/2020 à 13:06
Photo : © Madrid Orgullo
gay pride madrid

Les festivités de la fierté LGTBI de Madrid, connues sous le nom de fiestas del orgullo gay en Espagne, ne seront pas annulées cette année. Les événements seront organisés en ligne et aux fenêtres compte-tenu de la crise sanitaire du Covid-19. 

 

Très attendu, l'événement rassemble chaque année plusieurs centaines de milliers de personnes à Madrid, notamment pour le célèbre défilé GayPride. La capitale espagnole est même devenue l'une des références mondiales dans l'organisation de la journée internationale de la fierté LGTBI, attirant des touristes du monde entier. Le comité organisateur de l'événement à Madrid a décidé de réaliser l'édition 2020 d'une manière particulière : des actions seront organisées en ligne le 28 juin, jour de la fierté, et du 1er au 5 juillet, dates auxquelles l'événement était initialement prévu. 


Une dose d'énergie et de résistance

Après avoir dans un premier temps annulé l'événement, pour des raisons évidentes de sécurité sanitaire, les organisateurs ont décidé de maintenir les festivités en les adaptant, pour que chacun les célèbre depuis sa fenêtre ou son ordinateur. L'idée est avant tout d'animer les balcons, d'apporter un moment de joie tout en respectant les règles sanitaires, de faire passer un message de soutien à tous les habitants, et spécialement aux personnes du collectif LGTBI.

Les organisateurs travaillent actuellement sur une programmation spéciale cette année, pour que les fêtes de la Fierté 2020 de Madrid soient "une référence en Espagne comme au niveau mondial, afin d'apporter un message d'espoir et de joie aux habitants qui, depuis un mois et demi, démontrent qu'ils ne se laissent pas abattre par ces circonstances difficiles". Dans un communiqué, l'organisme explique que "les fêtes de la fierté apportent une dose d'énergie et un message de résilience au collectif LGTBI, qui a déjà dû faire face à une autre épidémie, le VIH, et à des siècles de discrimination", avant d'ajouter que la célébration de cette année est plus que nécessaire.


La vulnérabilité des personnes LGTBI durant la crise

Les entités qui composent le comité d'organisation de la célébration ont profité de cette annonce pour souligner les difficultés particulières rencontrées par certaines personnes LGTBI durant la crise du Covid-19, notamment en termes de sécurité et d'isolement : "La situation de confinement aggrave les problématiques déjà existantes", préviennent-ils, "comme la solitude des personnes âgées LGTBI, dont 52% vivraient seules selon une étude de FELGTB", contre 24% pour le reste de la population espagnole. D'autre part, le communiqué tire également la sonnette d'alarme sur l'aggravement de la situation des personnes LGTBI qui vivent confinées avec des membres de leur famille qui n'acceptent pas leur condition : "Il s'agit généralement de personnes jeunes, sans indépendance économique, et qui vivent toute la journée enfermées en souffrant des agressions homophobes et LGTBIphobes".  

perrine laffon

Perrine Laffon

Journaliste et rédactrice web française à Barcelone. Spécialiste de la culture locale et nationale. Suivi de l'actualité catalane, portraits, analyses. Passionnée de voyages et d'Histoire.
0 Commentaire (s)Réagir
Sur le même sujet