"Juges afghanes réfugiées en Espagne: aucune conquête n'est irréversible"

Par lepetitjournal.com Madrid | Publié le 08/09/2022 à 14:40 | Mis à jour le 08/09/2022 à 14:40
conference mujeres avenir juges afghanes

C'est le titre d'une conférence solidaire organisée par l'Association d'amitié hispano-française Mujeres Avenir qui réunira 6 magistrates afghanes qui raconteront leur experience.

 

Mujeres Avenir donne ainsi la parole à un groupe de femmes juges et magistrats afghanes réfugiées en Espagne, tout en rappelant les graves problèmes dont souffrent non seulement ces femmes, mais aussi toutes les femmes et jeunes filles afghanes.

Retour en enfer pour les Afghanes

Depuis août 2021, date à laquelle les talibans ont pris le pouvoir politique, la situation des femmes dans le pays est terrible : les quelques libertés dont les femmes jouissaient jusqu'alors ont complètement disparu, les filles ne sont pas autorisées à aller à l'école, toutes les femmes doivent porter la burqa, et doivent être accompagnées de leur mari pour sortir dans la rue, etc.

 

Mais, pour les professionnelles qui occupaient des postes importants, comme les femmes juges, le coup a été particulièrement dur, car, en plus de ne pas pouvoir exercer leur profession, elles ont été systématiquement persécutées pour avoir contribué en leur temps à la poursuite et à la condamnation à des peines de prison de terroristes talibans ; en fait, certains de ces terroristes, aujourd'hui libres grâce au nouveau régime politique, se sont vengés en assassinant certains des juges et magistrats qui étaient intervenus à l'époque dans leur poursuite et leur condamnation. 

L'expatriation ou la mort

En définitive, ces magistrates, incapables de travailler en tant que professionnelles, avec leurs comptes bancaires gelés et, de surcroît, certaines d'entre elles menacées de mort, n'ont eu d'autre solution que de fuir leur pays et de chercher refuge et asile dans des pays à régime démocratique. Il faut dire que cela n'a pas été une tâche facile non plus, car les politiques internationales en matière d'asile et de réfugiés ne tiennent pas compte de la dimension de genre ; en ce sens, la solidarité des associations internationales de femmes juges leur a été d'un grand soutien. 

 

les femmes juges afghanes
Les courageuses magistrates qui interviendront: 1 Suraya Ahmadayar, 2 Gulalai Hotak, 3 Friba Quraishi, 4 Helena Hofiany, 5 Safia Jan Mohammed.

 

Outre la participation en tant qu'intervenants des juges afghanes Helena Hofiany, Gulalai Hotak, Friba Quraishi, Nazima Nezrabi, Safia Jan Mohammad et Suraya Ahmadayar, l'événement sera ouvert par la Consule générale de France, Marie-Christine Lang, et Adriana de Buerba, associée du cabinet Pérez-Llorca, et sera modérée par la juge Carmen Delgado Echevarría, qui a été chef de la section Égalité du Conseil général du pouvoir judiciaire et est actuellement avocate à notre Cour constitutionnelle. L'événement sera clôturé par la juge Gloria Poyatos, directrice régionale pour l'Europe, le Moyen-Orient et l'Afrique du Nord de l'Association des femmes juges.

 

La conférence "Juges afghanes réfugiées en Espagne : aucune conquête n'est irréversible" aura lieu à l'auditorium Pérez-Llorca, situé au Paseo de la Castellana nº 50, 28046-Madrid, le 19 septembre, à 19h00.

0 Commentaire (s) Réagir
À lire sur votre édition locale
À lire sur votre édition internationale